Les 4 types de visa à connaître

Si vous n’avez voyagé qu’en Europe, vous n’avez qu’une vague idée de ce qui signifie un contrôle aux frontières… Ceux-ci sont réapparus ces dernières années avec la pandémie de coronavirus, mais dès que l’on sort de l’Union européenne, ils sont monnaie courante !

Vous savez probablement déjà que le passeport est presque toujours obligatoire, et le mot « visa » ne vous est pas inconnu. Pas la carte de crédit, mais le sésame qui vous permet d’entrer dans un pays !

Certains sont simples à obtenir, d’autres demandent de nombreuses formalités et peuvent fréquemment être refusés…

Pour optimiser vos chances de voyager où vous le souhaitez, voici une présentation des 4 grands types de visa.

Les 4 types de visa à connaître

Visa type 1 : le visa touristique

C’est, de loin, le plus courant des visas, et certainement celui que vous utiliserez pour voyager.

Il s’agit souvent du visa le plus simple à obtenir, et il permet une durée de séjour limité. Ses conditions d’obtention dépendent de :

  • Votre nationalité (le critère le plus important)
  • Votre pays de départ
  • Votre itinéraire sur place

Les formalités à remplir dépendent d’un pays à l’autre. Il peut être obtenu à l’ambassade, à l’aéroport, ou il peut s’agir d’un visa en ligne. Vous trouverez plus d’information à propos de ce dernier sur https://fr.ivisa.com/

Visa type 2 : le visa d’immigration

Il s’agit du visa le plus compliqué à obtenir, mais aussi de celui qui donne le plus de possibilités. Une fois que vous l’avez en votre possession, vous pouvez vivre légalement dans le pays, et y travailler.

Il peut être permanent ou pour une durée limitée, et certains donnent même accès à l’obtention de la double nationalité après un certain temps de résidence.

Ses conditions d’obtention diffèrent grandement d’un pays à l’autre, et reposent en général sur :

  • Votre nationalité
  • Votre situation familiale
  • Votre situation professionnelle
  • Vos capacités d’investissement
  • Votre statut (c’est le cas des réfugiés, par exemple)

Comme anecdote, sachez que certains pays comme les États-Unis ont aussi un système de loterie qui permet d’obtenir un visa d’immigration (la fameuse « green card »)

Visa type 3 : le visa étudiant

Comme son nom l’indique, il est réservé à ceux qui se rendent dans un pays pour y suivre des études. Il concerne aussi bien les étudiants venant dans le cadre d’un échange universitaire (comme le programme Erasmus), que ceux ayant décidé de poursuivre leur scolarité à l’étranger.

Ses conditions d’obtention dépendent principalement de l’inscription à une université du pays, et dans une moindre mesure de la nationalité.

Attention :

Un visa étudiant n’est pas un visa d’immigration et, selon les pays, il n’autorise pas toujours à travailler, même à temps partiel.

Visa type 4 : le visa business

D’apparence simple, le visa d’affaires est en réalité assez compliqué à cause des formes multiples qu’il peut prendre :

  • Visa pour voyage d’affaires, afin de négocier des contrats avec des fournisseurs ou clients
  • Visa pour visite de travail, dans le cadre d’une visite à une filiale internationale par exemple
  • Visa pour mission courte, pour travailler sur un projet de durée réduite
  • Visa pour mission longue, si le motif professionnel implique un long séjour

Attention :

Certains peuvent être tentés, pour des questions de facilité d’obtention du visa, de « maquiller » un voyage d’affaires ou une visite de travail en tant que séjour touristique. Ceci peut avoir de fâcheuses conséquences avec les autorités locales et n’est absolument pas recommandé.

À présent, vous pouvez choisir le type de visa qui vous convient le mieux !


wallpaper-1019588
Quels cadeaux offrir à des voyageurs ?
wallpaper-1019588
Organisez votre séjour à Courchevel
wallpaper-1019588
Les Multipliants du Tonkin
wallpaper-1019588
Camping sauvage en Californie à Hope Valley