[Alaska] La péninsule de Kenai (jours 8-10)

Suite de notre road-trip en Alaska avec la visite de la péninsule de Kenai, qui est l'une des plus régions les plus habitées d'Alaska car les températures y sont plus agréables, du fait que la péninsule est entourée par la mer, tout en restant proche d'Anchorage et donc de la civilisation.

[Alaska] La péninsule de Kenai (jours 8-10) Volcan enneigé vu depuis Kenai

Notre première étape dans la péninsule est la petite ville de Kenai (7400 habitants), même si en dehors d'Anchorage et peut être Palmer, on pourrait considérer que tous les endroits où nous sommes passés sont plutôt des villages.

Le centre historique comporte plusieurs maisons anciennes et une jolie église orthodoxe.

[Alaska] La péninsule de Kenai (jours 8-10) [Alaska] La péninsule de Kenai (jours 8-10) Cabane de pêcheur dans le vieux Kenai

Nous étions à Kenai le 4 juillet, c'était l'endroit parfait pour assister à la parade le matin du 4, car il n'y a que deux ou trois parades sur toute la péninsule :

[Alaska] La péninsule de Kenai (jours 8-10) Parade d'Independence Day à Kenai

Ensuite, nous sommes partis vers l'extrémité sud de la péninsule, avec un premier arrêt à Ninilchik, un village où le temps s'est arrêté lorsque l'Alaska appartenait encore à la Russie. D'ailleurs, le village parle toujours son propre dialecte russe !

[Alaska] La péninsule de Kenai (jours 8-10) Ninilchik et l'église perchée sur la colline. Toutes les routes sont en graviers. [Alaska] La péninsule de Kenai (jours 8-10) Cimetière orthodoxe de Ninilchik [Alaska] La péninsule de Kenai (jours 8-10) Shilak Lake au milieu de la péninsule

Nous arrivons finalement à Homer, au bout de la péninsule, où la pêche et le tourisme apportent pas mal de dynamisme économique, et donc des boutiques, hôtels et restaurants :

[Alaska] La péninsule de Kenai (jours 8-10) [Alaska] La péninsule de Kenai (jours 8-10) Thomas et quelques gros poissons prêts à être nettoyés et emportés

Homer était clairement l'une des villes les plus vivantes de notre voyage. Il y avait du monde et de l'activité, ce qui était un contraste avec le plupart des autres endroits où nous avons passé la nuit.

En Alaska, les maisons sont souvent éloignées les unes des autres, et chacun profite des grands espaces pour avoir son coin au calme. Du coup, les villes/villages paraissent bien souvent désertiques. Sauf à Homer, donc.

[Alaska] La péninsule de Kenai (jours 8-10) Boutiques sur le "spit", un bras de terre au bout de la péninsule qui avance dans la baie de Kachemak, et est donc un paradis pour pêcheurs [Alaska] La péninsule de Kenai (jours 8-10) Vue sur un glacier en face de Homer

wallpaper-1019588
La cathédrale de Spire : symbole impérial en Allemagne
wallpaper-1019588
L’univers des jouets de Noël Playmobil® !
wallpaper-1019588
Camping en famille : comment réussir ses vacances ?
wallpaper-1019588
Le fort des Capucins à Crozon
wallpaper-1019588
Les chaînes à neige sont-elles obligatoires ?