Thursday thunder: fair play really?!?

Certains savent que je suis le foot et d'habitude, quand il y a une compétition internationale, j'aime bien en parler un peu. Pas cette fois. Parce que les supporters anglais me donnent des nausées. Non seulement ils huaient leurs propres joueurs en début de tournoi et les accusaient d'être marxistes quand ils s'agenouillaient pour soit disant protester contre racisme (j'ai bien dit soit disant et je vais y revenir) mais leur comportement depuis est absolument immonde.

Thursday thunder: fair play really?!?

Comme les anglais ont la chance de jouer à domicile pendant que le reste des équipes a joyeusement zigzagué dans toute l'Europe à la vitesse d'un tamia sous acide, et comme leur premier ministre est d'une clairvoyance admirable qui lui permet de consolider sa place au palmarès de la pire gestion de la pandémie, les anglais donc, ont pu s'entasser dans leur stade, sans masque ni précaution, pour aller supporter leurs joueurs. Enfin non, pour aller conspuer les adversaires. Ça, c'est sportif et fair play! Les anglais prennent donc sur eux, à chaque match, de siffler copieusement l'hymne de l'équipe adverse. C'est débile et tout simplement grossier. Puis ils huent les adversaires dès qu'ils ont la balle. Puis ils entonnent des chants xénophobes et guerriers. Puis ils moquent dans le stade et sur les RS les supporters adverses avec un vocabulaire et une élégance de geste à faire passer le pire des trolls pour un poète romantique. Les larmes d'une petite allemande les ont particulièrement enthousiasmés. Je sais bien que le supporter de foot moyen n'est pas connu pour sa délicatesse, mais je n'ai jamais vu ou entendu un tel déferlement de haine, de bêtise et de violence verbale dans un stade tout entier.

Vous croyez que ça dérange les joueurs qui s'agenouillent " contre le racisme "? Pas le moins du monde. Vous croyez que le sélectionneur anglais qui, en vrai petit bisounours, s'est fendu d'une lettre ouverte en début de tournoi pour dire que tout le monde est gentil, s'émeut quand ses supporters bavent de haine xénophobe et rejouent la deuxième guerre mondiale dans les tribunes? Absolument pas. Vous croyez que les instances du foot anglais sont gênées de ne même pas être foutues de faire respecter le protocole (parce que huer les hymnes, c'est moyen)? Du tout. Vous croyez que quelqu'un en Angleterre dans les médias, les personnalités, n'importe qui vraiment, ait honte de voir le sport transformé en défouloir à brexiters? Bien sûr que non. Parce que figurez-vous que ça vient de là, si les footballeurs anglais gagnent, c'est grâce à la supériorité intrinsèque de l'empire britannique qui va écraser l'Union européenne et je dis écraser pour être polie, le vocabulaire employé étant beaucoup plus fleuri.

Alors certes, les footballeurs anglais pris séparément sont sympathiques, ils luttent vraiment contre le racisme, mais celui des anglais envers d'autres anglais, plus bronzés ou plus récents. Ces joueurs s'engagent effectivement contre les discriminations, avec un certain courage parfois, mais les discriminations entre anglais. Visiblement, ces beaux sentiments s'arrêtent dès qu'il s'agit d'insulter et de moquer des étrangers puisque le comportement à vomir des supporters anglais ne dérangent absolument personne sur place. I don't know if football is coming home, but if that's his home, count me out.


wallpaper-1019588
La cathédrale de Spire : symbole impérial en Allemagne
wallpaper-1019588
Les meilleures façons de se rendre à l’aéroport
wallpaper-1019588
Week-end au cœur de Cracovie
wallpaper-1019588
Préparer ses futures vacances au ski
wallpaper-1019588
Friday Feelings #329