Friday Feelings #326

Le vendredi (de vacances scolaires), c'est états d'esprit (en retard), imaginés par ma copine Zenopia.

Fatigue: voir introduction. Sans commentaire.

Condition physique: en manque de soleil, je n'en peux plus!

Humeur: je suis à deux doigts de faire un caprice et d'aller incendier les locaux de météo France. Non mais.

Esprit: toujours aussi logique...

Estomac: l'absence de soleil a l'air d'enthousiasmer nos groseillers, qui n'ont pas daigné pondre la moindre baie l'année dernière quand il faisait beau, et qui cette année n'arrêtent pas. J'en suis à chercher une recette de confiture de groseilles, tellement on en a. Je ne comprends pas, ça doit être une variété de groseillers nordiques ou aquatiques. Ou nyctalopes, un truc comme ça.

Boulot: à peine, c'est à dire en mode estival (alors que la météo, elle...oui, je sais, je radote).

Culture: alors donc j'ai déjeuné dans un ancien cinéma porno reconverti en restaurant, ça compte? J'ai des amies formidables et pleines d'idées originales!

Avis perso: ça fait chaud au cœur de voir les préceptes de mes cours de latin en action...pendant que la populace se réjouit dans les stades de foot anglais, Johnson fait passer sa loi interdisant les manifestations, en catimini, et tout le monde s'en fout.

Message perso: merci pour cette virée lilloise, je t'attends dans ma campagne!

Loulous: L'Ado, alias le pèlerin, crapahute sur los caminos de Santiago (il ne fait que le côté espagnol). Pour l'instant ça va, il n'a pas trop mal aux pieds et il est très content de l'accueil. Il a particulièrement apprécié de camper dans le bar d'un village paumé qui les a accueilli à bouteilles bras ouverts. Comme il dit, c'est important de s'imprégner (littéralement) de la culture locale. Ça y est, GeekAdo a eu sa deuxième dose, mais il n'est pas devenu mutant, il est déçu. MangaGirl et PrincesseChipie ont des différents capillaires, l'une voulant coiffer l'autre à coup de paillettes. Ça glousse dans leurs chambres, je refuse de m'en mêler. Wizzboy est un grand sportif, c'est bien connu. Quand il ne peut pas jouer dehors, il est obligé de faire du sport en chambre. Vraiment. C'est à dire qu'à force de faire du trampoline sur son lit (ce qu'on lui a interdit de faire, du coup ça le motive), il a réussi à le casser. Le cadre en métal ressemble à une sculpture de Cesar maintenant. On est joie.

Divers: c'est clair qu'on n'avait rien de prévu demain, on risquait de s'ennuyer. Alors que là, on va pouvoir passer la matinée à écumer les magasins de literie de la région. Rhaaa.

Amitié: voir message perso.

Love: même lui, qui pourtant de supporte pas la chaleur, commence à en avoir marre de cette météo pourrie! Ou de m'entendre râler après cette météo pourrie, c'est une possibilité aussi...

Penser à : commander de la colle forte et de la peinture dorée, j'ai un plat en morceaux, je vais tenter du kintsugi avant de probablement perdre patience et tout jeter.

Sortie: j'ai des idées pour ce week end, mais tout dépendra du succès ou non de notre chasse aux lits incassables.

Envie de: pouvoir partir en vacances... je commence à m'inquiéter, on a réservé pour la deuxième quinzaine d'août.

Courses: je n'y reviens pas, je sens que ça va être pénible, cette histoire de lit.

Pic: sérieusement, c'est un ciel d'été, ça? (Non, ce n'est pas chez nous, mais c'est bien dans le village).

Friday Feelings #326


wallpaper-1019588
La cathédrale de Spire : symbole impérial en Allemagne
wallpaper-1019588
Les meilleures façons de se rendre à l’aéroport
wallpaper-1019588
Week-end au cœur de Cracovie
wallpaper-1019588
Préparer ses futures vacances au ski
wallpaper-1019588
Friday Feelings #329