La poésie de rentrée

Comme toutes les rentrées de primaire depuis qu'on est en France (je rappelle que PrincesseChipie était en primaire quand on est arrivé), on a dû affronter la poésie de rentrée...je ne connais pas personnellement Maurice Carême, qui était probablement charmant, mais soyons clair, je lui voue une haine profonde. Rhaa.

La poésie de rentréeSource

A notre décharge, c'est encore assez nouveau pour nous. Les petits anglais n'apprennent pas par cœur des lignes et des lignes de poèmes sans les comprendre en plus, puisque le but en France est visiblement de gaver les cervelles des écoliers tels des canards landais, mais sans jamais leur expliquer le sens de ce qu'ils vont ensuite ânonner machinalement. Vous allez me dire, c'est pour faire travailler la mémoire. C'est important et je suis entièrement d'accord. Mais il y a peut être d'autres moyens? Il ne faut pas croire que les écoliers anglais n'apprennent rien par cœur non plus. Je ne parle même pas des tables de multiplications, qu'on commence dès l'équivalent du CP, mais des spectacles en tout genre. Tout au long du primaire, mes enfants se sont produits très trop régulièrement: la class assembly 6 fois dans l'année, le harvest festival, la xmas play, la school fete....ça n'arrête pas! Et bien, tous étaient ravis d'apprendre leurs textes et chansons à ce moment là. Non seulement, ils les comprenaient, mais ils voyaient l'intérêt. Ça motive et donc, ça aide à apprendre. Alors que depuis qu'on est en France, les corvées de poésies sont un supplice familial, vu qu'on participe tous, par solidarité avec le pauvre gamin, pour aider. Ça ne loupe jamais, à la fin, après des cris (des enfants qui envoient tout balader) et des larmes de frustrations (de leur mère...), tout le monde connaît parfaitement la poésie, sauf celui qui doit l'apprendre (je ne parle plus de PrincesseChipie, qui a toujours besoin de se faire remarquer en apprenant sans même faire exprès).

Après, je ne dis pas, je suis une ayatollah des classiques et je ne comprends même pas comment on peut passer à côté. Mais justement...quand PrincesseChipie s'est retrouvé a apprendre " demain dès l'aube " par cœur en débarquant en CM1, non seulement elle n'y comprenait rien mais en plus, elle n'avait aucune idée de qui était Victor Hugo (il est très peu étudié en primaire anglais...). Rien de tel pour l'en dégoûter à jamais avant même qu'elle puisse le découvrir. Quelqu'un a pensé qu' il serait peut-être mieux de montrer aux enfants que la poésie peut être autre chose qu'une corvée scolaire? Que si les gamins appréciaient et comprenaient, non seulement, ils liraient peut être pour le plaisir, mais qu'ils apprendraient beaucoup plus facilement, même par cœur? Je voue un véritable culte à Baudelaire, et je peux déclamer pratiquement tous ses vers, alors que personne ne m'a jamais demandé de les apprendre. Par contre, je trouve Le Lac de Lamartine profondément ennuyeux (c'est purement subjectif et totalement injustifié, mais c'est une question de goût), et je me souviens que j'ai eu un mal fou à l'apprendre...ce que je n'ai pas eu à faire en primaire mais au collège, mais j'ai quand même dû me débrouiller toute seule pour y comprendre quelque chose vu que l'explication du texte n'était visiblement pas au programme cette année-là, mais la suivante! J'adore la logique de l'éducation nationale. Bref, ça m'énerve profondément que dès le CP, on dégoûte les enfants de la poésie en particulier et de la littérature en général avec ce genre d'exercices imposés (autant aux élèves qu'aux enseignants qui sont bien obligés de suivre le programme). Je trouve ça tellement triste...

Alors au moins, avec Maurice Carême, on reste dans un niveau de compréhension adapté au primaire, c'est déjà ça. C'est même parfois très mignon. Et je sais bien que les instits n'ont pas le choix et font ce qu'ils peuvent... Mais bizarrement, Wizzboy a déclaré que la poésie, c'est trop nul et qu'apprendre par cœur aussi. Hahaha, voilà un exercice qui aura été productif, tiens. Allez, tous en coeur " mon cartable sent la pomme... ".

Cet article, publié dans société, est tagué école, devoirs, literature, programme, vie scolaire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.


wallpaper-1019588
Сomment se divertir pendant ses vacances au cœur du Canada ?
wallpaper-1019588
Parc National du Dartmoor
wallpaper-1019588
cours de cuisine avec Van Anh
wallpaper-1019588
La musique hongkongaise que j’aime
wallpaper-1019588
Thursday Thunder: hands off our collective uterus
wallpaper-1019588
Découverte de Piopolis et du parc national du Mont-Mégantic
wallpaper-1019588
Autumn tag
wallpaper-1019588
Mardi Tourisme : Mont de Marsan