Zoom chez les CP!

Je l'ai déjà dit, on a énormément de chance avec l'école à la maison: tout existait déjà avant le confinement pour les grands. Ils travaillaient déjà sur des iPad que l'école leur remet dès la sixième (on se comprend, c'est payant bien sûr). Ils y ont leurs livres, leurs cours, leurs exercices, leurs devoirs. Ils communiquent avec les profs et entre eux. Ils n'ont eu qu'à rajouter les cours sur zoom pour passer en mode école à la maison. Par contre pour Wizzboy, rien de tout ça. C'était traditionnel. Pour s'adapter au confinement, le primaire s'est rajouté sur le système des grands, et tout fonctionne bien. Tout fonctionne même tellement bien que la maîtresse de Wizzboy a décidé de copier vraiment les collégiens à fond : on va faire classe sur zoom nous aussi! Avec donc une quinzaine de gamins de 6/7 ans. Un pur bonheur.

Zoom chez les CP!Source

A l'heure dite, Wizzboy trônait fièrement dans le bureau, sur le fauteuil de Marichéri, face à l'ordinateur. Ça ne va pas, il est trop petit, on ne voit que le sommet de son crâne. Le temps qu'on règle tout ça, et on vu apparaître sur l'écran la maîtresse et tous les petits camarades de Wizzboy, tous plus surexcités les uns que les autres, avec les parents déjà en panique derrière. Ça a donné à peu près ça:

" -coucou maîtresse! "De 13 voix stridentes.

" -mamaaaaan, ça marche pas! "

La maîtresse a décidé de prendre la main directement et de couvrir le brouhaha assourdissant des gamins hystériques et les jurons du papa de T. qui n'arrivait pas à régler son écran:

" -bonjour les enfants, vous m'entendez? "

14 " ouiiii " ont grésillé de mille décibels dans le bureau. Wizzboy a hurlé aussi, Marcel a détalé, terrorisé, et le papa de T a secoué furieusement son ordinateur. Le petit M, qui était en retard a tenu à signaler son arrivée:

" -coucou maîtresse!

-oui, coucou M. Alors aujourd'hui on va étudier....A. s'il te plaît, baisse le son de ton micro... "

Malheureusement, A. et son léger zozotement ne savaient pas baisser le son du micro tous seuls. On s'est donc fait vriller les tympans. J'en vibre encore:

" -MAMAAAAAAM, LA MAÎTRESSE A DIT DE BAIZER LE ZOOOON!

-coucou maîtresse!

-grzzzzzzwwwiizzzzzz

-oui, coucou, M, je t'ai vu. Monsieur le papa de T., vous pouvez faire quelque chose, votre micro siffle. Alors les enfants, aujourd'hui, on va..."

La pauvre femme n'a pas eu le temps de finir sa phrase que S a commencé à pleurer:

" -maitrEEEsse, ça marche PAAAAAAS!

-mmffhhffl "

La maîtresse a décidé d'ignorer les bruits bizarres et les jurons venant de chez T. Elle a repris, stoïque:

" -Alors, aujourd'hui on va ....X, tu peux arrêter de chanter? "

Plus je repense à la chose, plus je suis persuadée que c'est là que cette malheureuse femme a fait une erreur. Elle n'aurait pas dû s'interrompre, malgré la sérénade de X. Les enfants ont clairement pris ça pour le signal du début des hostilités. C'est parti dans tous les sens.

" -Coucou maîtresse!

-je vais faire pipi!

-et même que moi, j'ai mangé des fraises!

-moi aussi!

-même pas vrai!

-coucou maîtresse!

-maman, je veux des fraises! "

Les parents se sont mis à hurler aussi, sauf peut-être le papa de T. En tout cas, on ne l'entendait plus, mais il était tout rouge et tapait sur son écran, pendant que T se curait le nez tranquillement. La maîtresse a tenté de ramener un peu d'ordre:

" -Bon les enfants, un peu de calme. Aujourd'hui on va...

-coucou maîtresse!

-oh maman regarde, c'est Y, SALUUUUT Y!

- maman, y'a plus de papier dans les toilettes!

-frwgtrrrrr " tiens, le micro de T est toujours vivant...

La maîtresse, qui vieillissait à vue d'œil, a repris son souffle et la parole:

" -T, tu peux couper ton micro? Alors, aujourd'hui, on va étudier...

-hé, salut, K! Tu m'entends, K?

-Coucou maîtresse!

-mais-euh chut-euh, les autres-euh, j'entends pas la maîtresse-euh! "

L'admirable instit a perdu patience: " bon, je coupe tous les micros, c'est moi qui parle. Oui, M, je te vois faire coucou. Alors, aujourd'hui, on va étudier...V, qu'est-ce que tu fais?!? Mais enfin, rhabille-toi! Où est ta maman? Attends, je remets les micros... "

Ça a donné une explosion de cris qui a dû faire dévier la lune de son orbite. Wizzboy était à fond, comme les autres. La maîtresse avait l'air presque aussi rouge que le papa de T.

Finalement, on a réussi à suivre la leçon. Cette extraordinaire enseignante au dévouement admirable, a vieilli de 10 ans en 30 minutes, elle s'est cassé la voix, elle a frôlé la crise de nerfs, les parents aussi, mais tous ses élèves ont compris. On est passé aux " au revoir ". Ça a pris 40 minutes. Et là, dans un râle d'agonie, la maîtresse, en PLS, a annoncé aux parents les horaires de la prochaine classe vidéo. Cette femme est une véritable héroïne.


wallpaper-1019588
Nerekhta-les-Chambranles
wallpaper-1019588
cours de cuisine avec Van Anh
wallpaper-1019588
Cancale une cité bretonne remarquable
wallpaper-1019588
Au Cap d’Antibes sur le sentier du littoral
wallpaper-1019588
Walt Disney World, 10 ans après
wallpaper-1019588
Sunny Monday #23
wallpaper-1019588
Les capitoles
wallpaper-1019588
La musique hongkongaise que j’aime