Thursday thunder: le sexisme aussi se porte bien

J'ai vu passer dans le huff post anglais un article dont le sujet m'a fait autant bondir que la journaliste qui rapporte la chose (le lien est sous la photo, en cliquant sur source). Une boîte a eu l'idée de génie, non seulement de faire des pubs genrées, une pour les femmes, une pour les hommes pour exactement le même service, mais en plus, celle destinée aux femmes était encore plus sexiste que la démarche elle-même, et il faut le faire.

Thursday thunder: le sexisme aussi se porte bien

Je ne dis pas, un produit qui a à voir avec les organes sexuels, effectivement ça vaut sûrement la peine de faire des pubs différentes pour les hommes et les femmes. Comme ça à priori, je dirais que ça ne s'applique quand même qu'à un nombre assez restreint de campagnes publicitaires...sinon, je ne vois pas l'intérêt de faire une pub différente juste pour les femmes. Ce n'est pas parce qu'on a un utérus qu'on a besoin qu'on s'y adresse spécifiquement pour nous d'acheter des enclumes ou des poireaux ou n'importe quel autre merde (oui, je suis contrariée). En l'occurrence, la pub essaie de vendre des services pour améliorer la présence des boîtes sur les RS et s'adresse logiquement aux entrepreneurs. J'ai beau cherché, je ne vois pas en quoi la chose est différente qu'on ait un vagin ou pas. Mais c'est pas grave, on va sortir une pub pour les entrepreneurs et une pour les entrepreneuses, ces petites choses fragiles qui ne comprendraient pas sinon.

Forcément, vu la démarche, la pub pour les femmes est effarante de sexisme néandertalien. Pendant que le slogan pour les hommes proclame: " you do the big picture things, we do the social media things " (vous vous occupez des choses importantes, on s'occupe de votre présence en ligne), celui pour les femmes les infantilise directement: " you do the girl boss thing " (vous faites vos chefs filettes, en gros). Girl boss thing? WTF ?!? Une femme entrepreneuse, c'est forcément une pauvre petite gamine qui joue à la dînette et fait semblant d'être chef d'entreprise, comme les adultes, c'est à dire les hommes, c'est ça? C'est effarant. Quel sombre macho dégénéré a approuvé cette campagne débile? Ce n'est pas seulement sexiste d'ailleurs, c'est aussi totalement crétin (ce qui est souvent lié). Quel génie a pensé que c'est en insultant ses clientes potentielles qu'il allait augmenter ses ventes? Sérieusement? Vous êtes des pauvres petites choses idiotes, allez hop, achetez nos produits. C'est sûr, ça donne envie. Cette campagne infâme a été pensée, approuvée et réalisée par qui exactement? Parce que si elle voulait démontrer l'inverse de ce qu'elle proclame, elle ne s'y prendrait pas autrement. Pour avoir pondu ça, il faut clairement ne pas être un publicitaire, directeur marketing, annonceur responsable et qui sait ce qu'il fait mais un pauvre petit garçon qui ne maîtrise pas du tout son job et essaie de jouer au grand. Et se plante lamentablement.

Devant les réactions indignées, la boite en question a bien sûr présenter des excuses. Et s'est donc un peu plus enfoncée. Ils sont désolés si quelqu'un s'est senti offensé (mais clairement, ils ne voient pas pourquoi) et ils précisent que leur " mission est de célébrer les talents de chacun, sans discrimination ". C'est mignon. Ou pas. Pourquoi insister et " célébrer " d'un côté les talents des hommes et de l'autre celui des femmes? Ce n'est pas avec ce genre d'excuse qu'ils risquent de vendre quoique ce soit à des entrepreneuses. On ne va pas les plaindre. Non mais.


wallpaper-1019588
4 ans et demi
wallpaper-1019588
Au Cap d’Antibes sur le sentier du littoral
wallpaper-1019588
Timberland
wallpaper-1019588
Câmara de Lobos à Madère un village au mileu de la bananerai
wallpaper-1019588
Xmas addict 2019: day eight
wallpaper-1019588
Rocamadour et le Gouffre de Padirac
wallpaper-1019588
Aventure culinaire#6 – Le thé au fromage
wallpaper-1019588
Projet 52: kitsch