Mettre son logement en location courte durée : 8 choses essentielles à savoir pour les propriétaires

La tendance de la location de logement de courte durée est actuellement très en vogue. En effet, Airbnb annonce 300.000 hôtes en France pour plus de 8 millions de voyageurs. La location d’appartement et de maison de courte durée révolutionne l’hébergement lors de vacances en France. Et il s’agit d’une réelle opportunité pour de nombreux propriétaires de logements. Voici une liste de 8 choses essentielles à savoir pour les propriétaires avant de mettre son logement sur Airbnb ou tout autre site de location courte durée.

Mettre son logement en location courte durée : 8 choses essentielles à savoir pour les propriétaires

Préparer son projet de location courte durée

Avant de créer une annonce sur un site comme Airbnb, il convient d’abord de bien définir son projet de location.

Réfléchir à son projet de location

  • Pourquoi je souhaite louer mon appartement ou ma maison ?
  • Pour quelle durée et quelle période dans l’année ?
  • Est-ce que la location de ce logement va intéresser des voyageurs ?
  • Quel est le niveau de concurrence ?
  • A quel prix louer ce bien ?
  • Comment rédiger l’annonce de location ?
  • Comment remettre les clés au voyageur ?
  • Que faire pour protéger mes affaires personnelles et fragiles ?
  • A quelle extension de garantie vais-je souscrire ?

Puis-je louer ma résidence principale pour une courte durée ?

Oui, à condition de respecter la réglementation en vigueur. Une résidence principale est un logement qui est occupé par son propriétaire au moins 8 mois dans l’année.

Puis-je louer ma résidence secondaire pour une courte durée ?

Oui. Il faut savoir que la démarche est plus complexe. En effet, la déclaration est obligatoire en mairie. Le bien doit être déclaré comme un “meublé de tourisme”. Dans certaines communes, il est obligatoire de demander et recevoir une autorisation temporaire d’usage qui est délivrée sous condition de compensation.

Se faire accompagner pour mettre son logement en location courte durée ?

Louer son appartement ou sa maison à des personnes pour une courte durée demande de l’investissement, personnel et/ou financier. En effet, il faut gérer la création et la diffusion de l’annonce, communiquer avec les hôtes et les sélectionner, s’occuper de la remise des clés, faire le check-out puis le ménage etc. Il est très important de bien soigner son annonce et de décrire tous les services disponibles (exemple : wifi). Le choix des photos de l’appartement ou de la maison est également déterminant. Découvrez ici des conseils pour réussir à devenir hôte Airbnb. L’objectif est de se démarquer de la concurrence, car il existe souvent de nombreuses autres annonces sur la plateforme.

Toutes ces démarches peuvent être réalisées par soi-même à condition de se sentir capable de le faire et d’avoir suffisamment de temps pour tout gérer. Pour ceux qui souhaitent être accompagnés, il est possible de passer par une société de services de gestion de location courte durée. GuestReady propose par exemple ce type de service de conciergerie.

S’informer sur la réglementation de la location courte durée

Avant d’officialiser la mise en ligne de son logement sur un site de location de courte durée, il est conseillé de bien s’informer sur la réglementation en vigueur. Et celle-ci évolue assez régulièrement. Il faut donc commencer par lire les réglementations générales et actuelles sur ce sujet. Par exemple, la loi Elan a été mise en place en novembre 2018, et fige le nombre de nuitées par an qu’il est possible de mettre à la location pour une résidence principale.

Voici quelques éléments importants à connaitre au niveau légal avant d’avancer sur son projet.

Quelle est la durée maximale autorisée pour une location de courte durée ?

Il est possible de mettre sa résidence principale à la location sur Airbnb, Housetrip, Wimdu ou Abritel, pour une durée maximale de 120 nuits par année civile. Dans le cas où seul une partie du logement est loué (une chambre), la location peut être réalisée tout au long de l’année.

Est-ce que je dois obtenir un numéro d’enregistrement auprès de ma commune ?

Certaines communes et grandes villes ont mis en place un service en ligne d’enregistrement dédié aux locations meublées de courte durée. Il y a à ce jour une vingtaine de villes concernées. Renseignez-vous en amont sur Internet ou directement auprès de votre commune à ce sujet. Ce numéro d’enregistrement devra être indiqué sur l’annonce de location.

A noter également qu’une taxe de séjour peut être mise en place et donc reversée à la commune. Cette taxe de séjour est payée par le locataire directement, puis reversée par le propriétaire à la commune.

Quel régime fiscal pour la location de courte durée ?

Les revenus qui proviennent de cette location temporaire sont imposables. Des prélèvements sociaux d’environ 17% sont donc à prévoir. Le régime concerné est celui des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Les particuliers qui louent des logements meublés pour des courtes durées à une clientèle de passage, avec des revenus supérieurs à 23.000€, doivent s’inscrire en tant que professionnel sur le site guichet-entreprises.fr, et payer des cotisations sociales.

Quel contrat prévoir pour mettre son appartement ou sa maison à louer en courte durée ?

Un contrat de location saisonnière doit être mis en place avec chaque hôte ; c’est ce qui est imposé par la loi. Ce contrat conclut entre les deux parties doit indiquer par exemple le prix, la date de location et un état descriptif des lieux. Les sites comme Airbnb encouragent simplement à la mise en place de ce contrat, mais ne le gèrent pas.

Le site de location intermédiaire prévoit généralement le versement d’un acompte par l’hôte, la sécurisation de son paiement ainsi qu’une assurance responsabilité civile en cas de sinistre. L’état des lieux avant et après sortie est également important.

J’espère que cet article vous aide à tout savoir avant de louer un appartement sur Airbnb & co ! N’hésitez pas à partager vos conseils à ce sujet dans les commentaires de cet article.

Airbnb EMEA Airbnb EMEA Airbnb EMEA

L’article Mettre son logement en location courte durée : 8 choses essentielles à savoir pour les propriétaires est apparu en premier sur Blog Voyage Le Prochain Voyage.


wallpaper-1019588
5 choses à faire en République Dominicaine
wallpaper-1019588
La grotte du pirate Cheung Po Tsai
wallpaper-1019588
71 ans de Lizzie et Philou!
wallpaper-1019588
La révolution du petit requin, an I
wallpaper-1019588
Couleurs de l’automne intérieur. Un automne avec James Lee Burke (et avec les autres)
wallpaper-1019588
Sunny Monday #45
wallpaper-1019588
Visiter Toronto avec les enfants, notre escapade en famille
wallpaper-1019588
La phrase de la semaine #45