Soccer mum

Il y a longtemps, quand L'Ado débutait sa carrière d'ado justement, j'ai passé des heures sous la pluie, dans la boue jusqu'à mi cuisse, les bouclettes à mi chemin entre une serpillère détrempée et un Chewbacca électrifié, à subir admirer les exploits rugbystiques d'une bande de collégiens dont il faisait partie. Bon, j'avoue, j'étais quand même ravie d'avoir un rugbyman potentiel dans ma portée...sauf qu'il a fallu se rendre à l'évidence, après 5 ans de souffrance encouragements trempés depuis les touches de tous les terrains paumés du county: L'Ado a deux mains droites (il est gaucher). J'ai tenté avec GeekAdo, il a le physique, mais il ne s'intéresse pas au sport d'équipe. Il déteste les activités de groupe et avoir à parler à de vrais gens, sans écran interposé. J'ai donc subi des tournois de judo...certes, c'est beaucoup moins humide que le rugby, puisque c'est à l'intérieur (quoique...la qualité de certains gymnases laisse à désirer, niveau toiture qui fuit), mais c'est long. Trèèès long. Après ça, il y a eu le netball avec PrincesseChipie. On est ressorti. Au moins, ça se joue sur un terrain de basket, il y a moins de boue, mais on se prend toujours des trombes d'eau sur la tête...depuis, elle fait dessin, c'est beaucoup mieux. L'Ado s'est mis à la course à pied, et de toute façon, il vit sa vie, il y a longtemps que je n'ai plus l'obligation d'aller admirer ses exploits sportifs. GeekAdo fait de la savate. Mais c'est au lycée, je n'ai pas besoin d'y aller non plus, quoique l'envie me démange parfois de voir à quoi ça ressemble. Rien que le nom, ça a l'air comique. MangaGirl déteste toute forme de sport avec une fugue qu'elle réserve d'habitude à l'éviscération verbale de l'accent de sa prof d'anglais. Bref, j'étais tranquille. Plus de longues après midis à faire semblant d'admirer ma progéniture en short (eux, pas moi...j'ai une tête à me balader en short par -10 degrés sur un terrain de sport?), sous la pluie, dans l'ennui et la boue. Youpidoo.

Soccer

Et puis Wizzboy a grandi. Il a fini par atteindre l'âge légal pour aller au foot. Voilà. C'est reparti. Il est extrêmement motivé et ça fait des mois qu'il s'entraîne à fond avec tout ce qui roule vaguement dans la maison, une balle, un casque de vélo, un chat...sans compter qu'il a fallu installer des buts dans le jardin et que Capucine est incapable d'arrêter les tirs dans la lucarne. Je me console en me disant qu'au moins, les entraînements le fatiguent et qu'il est épuisé tous les mercredis soirs. C'est d'un calme, c'est remarquable...surtout qu'il s'entraîne dur. Il est avec les petits de son âge et ils ne sont pas assez nombreux pour former une équipe (par contre, c'est mixte, j'aime beaucoup). Mais comme il est très grand, il a été accueilli à bras ouverts par les éducateurs qui le poussent pour voir si il ne peut pas intégrer l'équipe des grands de 8/9 ans, voir même peut être celle des vieillards de 9/10 ans, comme il fait la même taille qu'eux. C'est sûr, il a plusieurs années d'entraînement à rattraper, c'est du boulot. L'éducateur m'a demandé si ça ne me dérangeait pas, qu'il le fasse travailler un peu plus comme ça. Ah mais pas du tout, allez-y à fond! Plus il se dépense au foot plus je suis ravie. Non parce que la première fois, il était à peine échauffé, il a passé deux heures à courir comme un dératé dans le jardin après l'entraînement. Je ne veux pas être mesquine, mais clairement, si c'est ça, je n'en ai pas pour mon argent. On n'a pas investi des sommes démentielles qui font penser à du racket, dans un maillot du PSG (m'obliger à acheter un maillot du PSG, moi, une supportrice des girondins depuis la naissance!), pour que le gamin continue à sauter partout comme une mite saoule en rentrant. Depuis ça va beaucoup mieux, il est ravi mais crevé. L'éducateur, très content, m'a d'ailleurs informé que Wizzboy a beaucoup d'énergie. Vraiment beaucoup. Noooon, vous croyez?

D'un autre côté, si il rattrape son retard technique (il a une façon très spéciale de défendre, basée essentiellement sur l'emploi du cri qui tue. Le pire, c'est que ça marche. Il terrorise vocalement ses petits camarades), il jouera de vrais matchs. Il faudra aller le supporter, dans tous les sens du terme. Passer des samedis dans la boue sur les touches de tous les terrains miteux du coin. Rhaaa....bon, c'est l'heure, on va au foot. Wizzboy est prêt et fait un numéro de claquette dans le couloir, avec ses crampons et Marcel qui fait l'accompagnement musical. Il faut y aller. Une heure trente à faire coucou avec un sourire crispé sur le bord du terrain. Je suis joie. Et vous allez rire, il pleut des cordes. Youpidoo.


wallpaper-1019588
La grotte du pirate Cheung Po Tsai
wallpaper-1019588
5 lieux à visiter à Valenciennes et aux alentours
wallpaper-1019588
Mes astuces pour prendre nos billets d’avion pour la France
wallpaper-1019588
Ko Pha Ngan stories #1 : Baan Thongsala
wallpaper-1019588
Savio, apprendre le français en s’amusant avec des jeux numériques
wallpaper-1019588
Un week-end à Zell am See
wallpaper-1019588
Couleurs de l’automne intérieur. Un automne avec James Lee Burke (et avec les autres)
wallpaper-1019588
Sunny Monday #45