Escapade à Bornéo : une rencontre inoubliable avec les orangs-outans

Véritable éden sauvage, l’Indonésie abrite une biodiversité unique au monde. Les forêts primaires de Kalimantan constituent l’un des derniers refuges de l’orang-outan, du gibbon de Müller et du gibbon à barbe blanche. Pour les amoureux de la nature, l’exploration de cette richesse préservée et menacée vaut à elle seule un périple sur l’île de Bornéo. Voir les primates se nourrir, casser une écorce ou grimper aux branches, surprendre les bébés orangs-outans aux bras de leur mère, assister à une nouvelle naissance… Voilà une expérience de voyage que vous ne serez pas prêt d’oublier ! L’île aux mille rivières n’attend que vous pour visiter ses trésors !

Escapade à Bornéo : une rencontre inoubliable avec les orangs-outans

L’orang-outan, un primate en danger d’extinction

Rencontrer les orangs-outans en Indonésie est un privilège pour plus d’un touriste, qu’il soit un connaisseur de biologie ou un observateur passionné de la nature. Singe arboricole de 1,40 mètre, l’orang-outan est un emblème du règne animal indonésien.  

Si, autrefois, il était visible au sud de la Chine et sur l’île de Java, son aire de distribution est actuellement réduite à l’Indonésie, plus précisément dans les bois humides de Bornéo et du Sumatra. La chasse, les feux de brousse et l’abattage illégal ont détruit 80 % des habitats naturels adaptés à la survie et à la reproduction des orangs-outans.

Un voyage à Bornéo est un excellent prétexte pour faire connaissance avec les derniers orangs-outans survivants de la planète.

Le parc Tanjung Puting

Pour observer de près les primates, filez en direction du parc Tanjung Puting, au sud-ouest de Bornéo. Vaste de 350 000 ha, il est accessible en bateau depuis la petite bourgade de Kumai, à une demi-heure de route de l’aéroport de Pangkalan Bun. Une effigie d’orang-outan trône fièrement devant la porte du parc, rappelant que les singes y sont rois et que l’homme est son humble invité.

La magie ne tarde pas à opérer ! Les touristes entendront bientôt quelque chose bouger dans les feuilles de bananiers et de palmiers. Là, les orangs-outans évoluent en toute liberté. Le mâle adulte vit solitairement, excepté à la saison des amours ; la femelle, en revanche, tient compagnie à ses petits durant au moins six ans. C’est une véritable émotion d’observer les jeunes orangs-outangs sur le dos de leur mère ou de les voir tenter leurs premières enjambées dans les arbres ! A leur différence, les singes proboscis sont plus sociables et se déplacent en groupes de 20 à 25 individus. Ils s’épouillent mutuellement, s’amusent, se gavent de feuilles ou pratiquent la sieste à l’ombre… Une scène inoubliable !

Escapade à Bornéo : une rencontre inoubliable avec les orangs-outans

Marcher sur les traces de la primatologue Leakey

Le parc national Tanjung Puting a été l’œuvre d’une femme exceptionnelle, la Docteur Biruté Mary Galdikas, qui a sacrifié sa vie pour l’étude et la recherche sur les primates. Auparavant, personne n’a eu vent de l’existence de l’orang-outan. En collaboration avec le Dr Rod Brindamour, Galdikas a créé le camp Leakey en 1971, un centre de recherche et un musée historique consacré aux hominidés. Les touristes seront enchantés d’y découvrir une station d’alimentation, où une troupe de singes viennent récupérer des bananes tous les matins.

Outre le célèbre camp Leakey, les deux campements Batas Waktu et Pondok Tanguil offrent un point d’observation pour guetter les singes à leur état naturel.

Une aventure dans la jungle

La visite du parc de Tanjung Puting est assurément une promesse de dépaysement et d’émotion. L’orang-outan n’est pas la seule attraction du parc. Les macaques à longue queue, les ours solaires malaisiens, les chevreuils aboyants, les chevreuils souris ou la panthère nébuleuse de Bornéo, seul félin dangereux de la région, méritent également vos prises photographiques ! Les curieux d’ornithologie ne sont pas en reste, dans la mesure où le parc de Tanjung Puting est sillonné de lacs, de rivières et de mangroves servant d’habitat à une avifaune incroyablement variée. N’oubliez pas d’emporter votre paire de jumelles !

Magique et mystérieuse, l’île de Bornéo est un paradis de l’écotourisme. Elle témoigne des merveilles naturelles de l’Indonésie qui fascinent les chercheurs, les collectionneurs ou les plaisanciers. Voir quelque chose de nouveau, repérer d’autres curiosités à part les plages et les palmiers, guetter les orangs-outans, partager des moments d’émotion et de découverte au contact d’un règne animal époustouflant… Tels sont les plaisirs d’un périple de rêve à Bornéo.

L’article Escapade à Bornéo : une rencontre inoubliable avec les orangs-outans est apparu en premier sur Blog Voyage Le Prochain Voyage.


wallpaper-1019588
Câmara de Lobos à Madère un village au mileu de la bananerai
wallpaper-1019588
5 lieux à visiter à Valenciennes et aux alentours
wallpaper-1019588
Friday Feelings #211
wallpaper-1019588
Le rêve américain en 2019
wallpaper-1019588
Un peu de nous ici, avant que l'hiver nous enivre... L'archipel de Mingan, Côte-Nord.
wallpaper-1019588
Chongqing: à la conquête de l’Ouest chinois
wallpaper-1019588
De Tamanrasset à Agadez
wallpaper-1019588
Quel est le plus beau marché de Noël en Alsace ?