La phrase de la semaine #20


On ne dira jamais assez les joies des transports en commun. Ça permet de côtoyer des gens fascinants qu’on ne croiserait peut-être pas autrement. Comme ces collégiens vociférants à l’arrière, en pleine interrogation philosophique:

La phrase de la semaine #20

Alors certes, c’est admirable d’aborder comme ça de vrais sujets de société, à même pas 8 heures du mat. Par contre, c’est un peu inquiétant pour leurs résultats scolaires, je trouve ça assez osé de comparer les maths et une visite chez le dentiste. Pourquoi pas physiques chimie et se casser une jambe? Art plastique et électrocution? Ou alors, pour rester dans le médical, histoire géo et amputation sans anesthésie? Mais bon, si je peux me permettre, quitte à s’interroger sans tabou, il faudrait peut-être, éventuellement, possiblement tourner la question différemment…si j’osais, je suggérerais : « vas-y, c’est quoi qu’est le plus urgent, cours de français ou cours de français?  » Mais j’ai bien peur que ce soit un peu subtil pour de si jeunes esprits. En tout cas, cet échange captivant m’a mis de très bonne humeur dès le matin: finalement, mes petits anglophones maîtrisent très bien le français!


wallpaper-1019588
Mes bonnes adresses de restaurants à Montréal
wallpaper-1019588
To my EU friends in the UK
wallpaper-1019588
7 bonnes raisons d’aller à l’île Maurice
wallpaper-1019588
Nerekhta-les-Chambranles
wallpaper-1019588
La phrase de la semaine #38
wallpaper-1019588
Premier voyage en camping-car : 5 conseils à suivre
wallpaper-1019588
Sur les traces du Débarquement en Normandie (acte 2)
wallpaper-1019588
San Francisco, version 2019.7