Peutiiiit papaaaa Noël


Attention, je parle de la chanson, je sais qu’on est encore en novembre. Même une Christmas addict comme moi n’a pas encore commencé le sapin…mais comme je l’évoquais confusément hier (ça me fait tout drôle, voilà qu’il y a une suite logique dans mes billets. Je vous rassure, ça ne durera pas), on peut être expat et être attaché à certaines traditions venues de notre enfance ailleurs. Noël est absolument génial en Angleterre, mais j’ai toujours tenu à faire partager un peu de mes souvenirs à mes enfants. Alors certes, on n’a jamais hésité à vendre un rein pour se payer du foie gras à Noël, (tant qu’on reste dans les abats), mais il n’y a pas que la gastronomie. Un peu de xmas Spirit quand même! Entre jingle bells et last Xmas (c’est la première fois que je le place cette année, et c’est dédicacé à C. et son whamageddon), j’ai voulu qu’on chante aussi en français à la maison pour noël. C’est forcément tombé sur petit papa noël en yaourt. Youpidoo. Ou pas.

Peutiiiit papaaaa Noël

Source

Bon déjà, je chante comme une pintade en pleine électrocution, ça n’aide pas pour leur apprendre. Et puis les paroles sont très compliquées pour des anglophones. D’ailleurs, quand j’enseignais le français en primaire, il a fallu que je participe au concert de noël à la demande insistante de la directrice, enfin que je fasse participer les élèves, avec « ce merveilleux chant traditionnel en français que vous leur avez fait écouter l’autre jour ». Un pur bonheur. Grrr. Même avec juste 4 lignes plus le refrain par classe, ça a été du massacre et je me suis retrouvée à bramer toute seule devant la scène, dos aux parents en faisant des moulinets avec les bras comme un sémaphore épileptique. Un grand moment de solitude, repris l’année suivante, toujours à la demande de la directrice. J’ai l’air de m’éloigner du sujet mais pas du tout, les paroles de petit papa noël, c’est impossible pour des gamins ne maîtrisant pas parfaitement le français, y compris les miens. Mais je suis têtue persévérante. Autant j’aurais été ravie d’abandonner avec mes élèves, autant j’ai insisté avec mes enfants. C’est leur héritage culturel. Si, si, Tino Rossi, comme le saucisson ou Victor Hugo. Quand je vous disais que les expats sont parfois curieux…enfin bref, j’ai consciencieusement et pour le plus grand malheur de Marichéri qui lui est très musical, appris petit papa noël à tous mes gamins. L’Ado en est encore traumatisé. C’était important pour moi que mes petits bilingues connaissent au moins une chanson de noël en français.

Seulement voilà cette année, on va faire fêter notre premier noël en France. Avec toute la logique qui me caractérise, j’espère bien qu’on ne va chanter qu’en anglais (on se comprend, les enfants chantent sous la contrainte pour les plus grands, je couine artistiquement et Marichéri souffre en silence, c’est très festif). Mais WizzBoy se souvient de l’année dernière. Depuis lundi, il meugle « peutiiiit papaaaanoel » à plein poumon et en continu. Au réveil, à 6h30 (c’est mercredi, comme il n’y a pas école il prend sur lui de me faire lever encore plus tôt que d’habitude), avant le café, ça passe mal. En plus, il comprend presque toutes les paroles cette année, enfin il voit le sens et ça l’enthousiasme. Le gamin est obsédé. C’est un problème. L’Ado à qui Wizzboy a tenu à faire une démonstration sur Skype hier soir, était hilare devant mon air accablé. Vengeance! Ce fils ingrat a encouragé son petit frère à chanter plus fort et plus souvent juste pour me faire payer des années à essayer de lui apprendre petit papa noël contre son grès transmettre un patrimoine culturel français. C’est mesquin et ça se paiera. Dès qu’il rentre, j’organise un concert de Wizzboy juste pour lui, dans sa chambre, non mais. En attendant Wizzboy n’a pas arrêté depuis le lever, je n’en peux plus.

J’imagine bien que noël en France sera différent de nos Noëls anglais mais je ne pensais pas souffrir à cause d’une chanson que j’ai infligé à mes enfants pendant des années. Si j’avais su, je me serais bien gardée d’insister. En Angleterre, l’enthousiasme de Wizzboy à chanter en français et sans trop de fautes m’aurait toute émue. Ici, c’est pénible. Ça va être long, ce mois de décembre…


wallpaper-1019588
[Utah] La féérie de Bryce Canyon
wallpaper-1019588
« Barcelona modern »
wallpaper-1019588
La faune de Bird Island
wallpaper-1019588
Lieux de tournage de Game of Thrones à Gérone en Espagne
wallpaper-1019588
Le monde de Coca Cola à Atlanta
wallpaper-1019588
Xmas addict 2018 day 16
wallpaper-1019588
Projet 52: sapin
wallpaper-1019588
Mon quotidien en photo