Premier contact avec Haïti

Premier contact avec Haïti
35 degrés! C’est Haïti qui nous tend les bras.Nous sommes arrivés au chaotique aéroport de Port-au-Prince en début d’après-midi, sous un chaud soleil. Mes bagages s’étaient égarés pendant un bon moment, à l’extérieur du convoyeur qui tournait à vide. Après une certaine confusion, mon sac a été retrouvé, non sans avoir amorcé les formalités au comptoir des objets perdus. Ça m’évitera la métamorphose que me préparait mes quatre collègues journalistes.La circulation sans véritable signalisation, le bruit des klaxons, les marchands dans les rues ont rapidement donné le ton. Pendant qu’on se dirigeait vers Pétionville, on a dû, à un certain moment, contourner les pylônes plantés directement dans la rue. Les scènes de vie quotidiennes étaient partout sur les trottoirs, dans les ruelles.Enfin, pour lancer le bal gastronomique alors que s’abattait la pluie du début de soirée, j’ai goûté au poulet au djon-djon et au poisson à la croûte de sel, deux plats typiques.

wallpaper-1019588
Randonnée au Mont-Veyrier & Mont-Baron pour voir le lac d’Annecy
wallpaper-1019588
La musique hongkongaise que j’aime
wallpaper-1019588
Au Cap d’Antibes sur le sentier du littoral
wallpaper-1019588
Timberland
wallpaper-1019588
Les lacs de Serre-Ponçon et de St-Apollinaire
wallpaper-1019588
Une journée à Noirmoutier
wallpaper-1019588
L’histoire de Sambo, survivant des Khmers rouges
wallpaper-1019588
Kremlin et pomoïka