Mon itinéraire en Israël

Fidèle à mon habitude, je vous propose mon itinéraire de voyage. Cette fois, je vous entraîne en Israël. Vous noterez qu'il n'a absolument rien de logique. C'est que j'ai fait des entourloupettes pour passer du temps avec un ami qui ne pouvait rester qu'une semaine. Il est donc établi dès le départ que cet itinéraire n'est pas idéal.

Mon itinéraire en Israël

Césaré


Jour 1 : Tel-Aviv-Césaré-Haïfa
On m'avait conseillé de louer une voiture pour bouger plus rapidement entre les villes. En arrivant le jour du sabbat, je trouvais l'option intéressante. Considérant que mon ami arriverait cinq jours plus tard à Tel-Aviv, j'ai décidé de quitter la grande ville immédiatement pour Césaré, puis Haïfa.
On atteint Césaré en 45 minutes et honnêtement, une demi-journée m'a suffi pour explorer ses ruines. Avec une journée complète, j'aurais pu me prélasser à la plage ou visiter la ville elle-même.
Environ 45 autres minutes me séparaient d'Haïfa, une ville qui n'est pas énorme mais qui offre une ambiance intéressante pour prendre son temps. En soirée, j'ai pu déjà palper cette ambiance en voyant la noirceur planer sur les Jardins Baha'i et près du port.
Jour 2 : Haïfa
Une journée complète à Haïfa, c'est bien pour explorer les Jardins Baha'i avec le seul tour guidé disponible, traverser le quartier arabe et même aller à la plage. Plutôt que de flâner dans le quartier arabe, on peut se diriger directement vers les musées, qui ferment assez tôt considérant qu'on passe le milieu de la journée dans les jardins si on choisit le tour guidé.
Les amateurs de musées voudront donc un peu plus de temps ou une meilleure planification. Haïfa est une ville moderne où les gens sont très gentils. Il est facile de s'y rendre en train. Si vous avez une voiture pour un temps limité, privilégiez les endroits plus difficiles d'accès. Avoir su, j'aurais décalé mon horaire pour passer une journée à Clil et profiter des occasions de randonnée.
Jour 3 : Rosh Hanikra-Akko
Là où la voiture devient utile, c'est pour se rendre à Rosh Hanikra, à la frontière du Liban, pour voir les falaises blanches où des grottes naturelles ont été creusées par les vagues. Un billet combiné permet d'accéder à plusieurs attractions à Akko (Acre) également. Il n'est pas nécessaire de s'attarder beaucoup à Rosh Hanikra, à environ 45 minutes d'Haïfa.
Akko (Acre) est très intéressante avec sa vieille ville. On en fait toutefois le tour en une demi-journée. Là aussi, il est possible d'atteindre la ville en train, ou même en bateau à partir d'Haïfa. Il peut être chouette de passer une nuit à Acre pour voir l'ambiance en soirée, ce que je n'ai pas fait.
En fin de journée, j'ai pris la route vers Safed, où je désirais passer la nuit.
Jour 4 : Mont Bental, Nimrod, Banias
Une boucle d'une journée à partir de Safed, qui exige de partir tôt ou de ne pas trop s'attarder, propose un premier arrêt au mont Bental. Il faut évidemment un voiture pour réaliser ce trajet au complet à partir de Safed. Certains tours guidés y proposent néanmoins un arrêt.
J'ai passé au moins une heure, sinon deux, au mont Bental, même s'il n'y a pas énormément à faire. La vue, l'ambiance, les tirs sur la Syrie et les deux explications vocales m'ont quand même tenu occupé. On peut aussi visiter les anciens bunkers israéliens.
J'ai ensuite pris la direction de Nimrod, une vieille forteresse qui peut se visiter rapidement ou on peut prendre le temps. Une heure peut suffire amplement.
Plus loin sur la route, viennent les circuits pédestres de Banias, qui sont loin des grandes randonnées. Chacune des boucles peut être parcourue en 45 minutes. Celle s'aventurant dans des ruines est beaucoup plus intéressante.
N'empêche, c'est probablement le maximum qu'il est possible de faire dans une journée sans trop se presser. Et encore.
Jour 5 : Safed-Mont des Béatitudes-Capharnaüm-Tel-Aviv
Après avoir passé plus d'une demi-journée à explorer Safed de jour, je devais rentrer à Tel Aviv pour rapporter la voiture de location. Je n'ai toutefois pas regretté les arrêts improvisés que j'ai fait en chemin, puisqu'ils m'ont permis d'apercevoir la mer de Galilée. Le mont des Béatitudes est agréable pour la vue. Capharnaüm se visite aussi rapidement.
Sans l'obligation de rentrer, j'aurais souhaité m'attarder davantage et j'aurais probablement prévu une nuit à Tiberiade.

Mon itinéraire en Israël

Mont des Béatitudes


Jour 6-7 : Jérusalem
Il est facile de se rendre à Jérusalem en autobus. La gare routière est bien située à la fois à Tel Aviv et à Jérusalem. J'imagine que j'aurais pu rester une journée de plus que les trois que j'ai passées à Jérusalem. Attention au sabbat et au ramadan, qui peuvent chambouler les plans. La vieille ville, le mont des Oliviers, le marché public et le musée Yad Vashem sont des incontournables.
Jour 8 : Bethléem
S'il y a un endroit où je n'ai pas passé assez de temps, c'est Bethlém et la Palestine. On peut y aller en transport en commun facilement, du moins à Bethléem, mais ça ne laisse pas énormément de temps pour explorer. Les graffitis sur le mur, l'église de la Nativité, les camps de réfugiés, il y a de quoi s'attarder. J'aurais peut-être aimé y passer une nuit.
J'aurais aussi souhaité aller à Hébron.
Jour 9 : Jérusalem
Une troisième journée à Jérusalem était le minimum pour bien profiter le ville.

Mon itinéraire en Israël

Jérusalem


Jour 10-11 : Tel-Aviv
Même si elle n'a pas beaucoup d'attractions à offrir, Tel-Aviv a une âme. On s'y sent bien. On peut simplement se prélasser sur la plage, même sans se baigner. Et qui sait, au bout d'une semaine, on se rend compte qu'on ne veut plus partir.
Jour 12-13 : Nazareth-Tel-Aviv
À défaut de pouvoir organiser efficacement un voyage vers Hébron ou vers le désert de Néguev, j'ai choisi l'aller-retour à Nazareth. Une autre option aurait été d'assister au lever du soleil à Masada avant de me baigner dans la mer Morte, mais de Tel-Aviv, je n'avais pas le coeur de partir à 2 h du matin.
Nazareth est agréable à visiter, mais la vieille ville est bien petite. Là encore, avec plus de temps ou une voiture, on peut probablement découvrir davantage. Et avec une voiture, on peut se rendre àla nécropole de Bet She’arim, à mi-chemin vers Haïfa. 
Ainsi, si vous avez une voiture pour une période limitée, évitez Haïfa, où on peut se rendre facilement en train, et explorez davantage les environs de la mer de Galilée et de Nazareth, sans oublier le Golan .
Jour 14-15 : Tel-Aviv 
Louer un vélo, profiter de la vie culturelle, s'arrêter dans les petits cafés, aller au musée. Y'a de quoi à faire malgré tout à Tel-Aviv. Et bien sûr, on peut aller dans le vieux quartier de Jaffa. Mon coup de coeur : le quartier hipster de Florentin, couvert de graffitis.

Mon itinéraire en Israël

Dans le quartier de Florentin à Tel-Aviv



wallpaper-1019588
Voyage aux Bahamas : que voir et que faire ?
wallpaper-1019588
Préparer son voyage à Los Angeles
wallpaper-1019588
CANADA | 10 activités à faire Ottawa
wallpaper-1019588
6 choses à faire pour vivre à San Diego comme un local
wallpaper-1019588
Seychelles, nos îles préférées
wallpaper-1019588
Friday Feelings #176
wallpaper-1019588
Throwback Thursday Thunder: Beach ready, my arse
wallpaper-1019588
City Guide pour quatre jours de visite à Vancouver