Thursday Thunder: brexit diary #4


On continue à nager en plein délire intergalactique dans le monde merveilleux de Zaza première, la grande prêtresse empaillée du brexit. Elle est en campagne pour se faire élire triomphalement d’ici trois semaines, puisque grâce à des médias tout dévoués à la cause et dont l’éthique journalistique est aussi développée que le sens moral de Zaza, elle a réussi à persuader la populace abrutie qu’elle allait les sauver des méchants étrangers, de la calvitie précoce et de leurs problèmes de transit. Zaza est magique comme ça. Évidement, comme elle ne peut quand même pas être partout malgré ses super pouvoirs, les négociations avec Bruxelles attendent. C’est pas comme si il n’y avait que quelques mois pour trouver un accord qui d’habitude, quand toutes les parties sont potes, prend presque une décennie. Demandez aux canadiens ce qu’ils en pensent, tiens. Mais Zaza a été formelle, et ses adorateurs la croient, vous allez voir comme ça va les impressionner à Bruxelles, que les tories gagnent des sièges de députés en plus. Réponses des européens: on s’en fiche de votre cuisine interne, on attend et ça commence à bien faire. Effectivement la stratégie de Zaza a l’air payante. Ou pas.  

Thursday Thunder: brexit diary #4
Source 

Qui dit campagne dit programme. Zaza première, l’impératrice déplumée du brexit est à fond. Déjà, au mépris de la démocratie parlementaire britannique qu’elle prétend défendre, elle fait campagne en son nom et pas pour son parti. Je rappelle qu’ici, on vote pour un député et qu’on n’élit pas le chef du gouvernement. C’est pas grave, Zaza est en train de mettre en place un culte de la personnalité digne de la Corée du Nord. En même temps, vu que  la Grande Bretagne (ou ce qu’il en restera  sans l’Irlande du Nord et l’Ecosse)  aura bientôt les mêmes performances économiques, la même ouverture et le même système politique que Pyongyang, c’est logique. C’est sidérant. Le logo de son parti est camouflé dans un coin pour céder la place à son nom. Elle écrit (sérieusement ce n’est pas un communiquant qui a pu pondre ça… à la limite, c’est peut être son petit neveu, celui qui ne sait encore lire…) aux électeurs demandant de voter pour elle, alors qu’ils choisissent le représentant de leur circonscription, c’est tout. Ça peut paraître normal en France, mais pas dans un système parlementaire comme ici. C’est du jamais vu, et c’est extrêmement préoccupant. Zaza ou le coup d’état constitutionnel sous les vivats de la foule raciste et décérébrée qui croit défendre sa démocratie en la massacrant. Zaza ou la tentation dictatoriale à petites touches. C’est terrifiant. 

Dans son programme, Zaza est donc très inspirée. Je rappelle qu’elle va restaurer l’empire britannique, reconquérir le monde, y compris les États Unis et faire plier la galaxie entière devant la toute puissance divine des britanniques. Si. Elle a décidé de taxer les entreprises traitres qui emploient des travailleurs étrangers, donc méchants. Déjà, c’est amusant comme concept, en sachant  que l’essentiel de l’outil de production est détenu par des capitaux étrangers. On sent que ça va leur plaire. Alors donc, ma chère Zaza, lâche ta bible reliée en barbelés et ton exemplaire dédicacé de mein kampf, prends ton cahier et ton crayon, on va faire un petit problème de math, tu vas voir, c’est rigolo. On va simplifier pour que tu comprennes, parce qu’on se demande souvent si tu sais compter, ma pauvre Zaza.  Énoncé: en sachant que les entreprises qui ont déjà des problèmes de recrutement vont être taxées pour leurs employés étrangers (qu’elles vont devoir payer des sommes démentielles pour les attirer, parce que franchement, ton pays ne donne pas envie en ce moment), qu’elles souffrent déjà de l’écroulement de la livre sterling qui rend le coût des matières premières prohibitif et qu’elles vont aussi se prendre des droits de douanes rigolos d’ici deux ans, à partir de quand ça leur revient moins cher de délocaliser leurs activités? Remarque, c’est une idée pour faire baisser l’immigration, plus personne ne veut venir dans ton cloaque miteux pays. Mais je ne suis pas sûre que ça donne du boulot à tous les brexiters tout ça… 

Zaza va aussi faire payer les services de santé aux étrangers. Qui cotisent déjà et paient des impôts. Mais c’est pas grave, si ils ne voulaient pas payer deux fois pour se faire soigner, ils n’avaient qu’à faire l’effort de naître ici. Évidemment, il se trouve que 25% des docteurs sont des étrangers eux même, mais ils font preuve de mauvaise volonté. C’est quand même fou, ces étrangers qui ralent  juste parce qu’on met en place un régime d’apartheid et qu’on encourage les comportements racistes de la populace pour les remette à leur place. Regardez cette même populace, on lui sucre ses avantages, on la promet au chômage et aux pénuries, on supprime son droit du travail, on coupe ses aides sociales, on escamote son système de santé et est-ce qu’elle proteste comme ces sales migrants? Pas du tout, elle applaudit béatement (avec un A), oh, merci Sainte Zaza première, grande patronne du foutage de gueule, de jouer de notre bêtise crasse et de notre xénophobie délirante pour nous prendre ouvertement pour des cons. Par exemple, comme Zaza ne veut plus aider les  malades chroniques, les  handicapés et encore moins les personnes âgées (Zaza est directement inspirée par sa foi chrétienne, elle n’arrête pas de le dire), elle offre gentiment le droit aux proches de tous ces non productifs de prendre une année sabbatique pour s’occuper d’eux. À leur frais et sans recevoir la moindre aide bien sûr. Ça fera de la place dans les hôpitaux qu’on pourra fermer plus facilement. Bon par contre, si au bout d’un an, les parasites en question ne sont toujours pas crevés, rien n’est prévu…quoique, si ça se trouve, pour faire leur malin comme ça, ils doivent avoir des origines étrangères. Allez hop, on les déportera avec tous les sales migrants!  

Oui je m’énerve. Oui, j’enchaîne les points Godwin comme des perles. Mais c’est Zaza qui a commencé. Elle me bat largement d’ailleurs. Sauf que pour elle, les allusions au nazisme n’ont pas l’air d’ être des insultes mais plutôt une aspiration. Et qu’elle dirige le pays où je vis avec ma famille de sales migrants.  Welcome to brexit Britain.



wallpaper-1019588
10 idées de week-end en amoureux : France & Europe
wallpaper-1019588
Pourquoi faire un voyage au Japon ?
wallpaper-1019588
L’île de Batz une journée au paradis
wallpaper-1019588
A quel moment préparer son voyage ?
wallpaper-1019588
L s'balade #19 - La Lobau, la "jungle viennoise"
wallpaper-1019588
Vintage girl
wallpaper-1019588
Des vacances en un clic avec Vueling
wallpaper-1019588
Sunny Monday #41