À la découverte de l’artisanat de la Birmanie lors d’un séjour

La Birmanie qui s’appelle actuellement le Myanmar est un pays qui est très attaché à ses coutumes et à ses traditions. Fiers de leur culture, les locaux continuent à combiner leurs traditions ancestrales au quotidien. De ce fait, les petits métiers artisanaux sont les plus répandus à travers toutes les régions birmanes. Lors d’un voyage au Myanmar, partez donc à la découverte de l’artisanat qui foisonne encore sur son territoire.

La décoration de tapisseries brodées

En Birmanie, les tapisseries brodées sont souvent utilisées pour décorer les murs des édifices religieux comme les pagodes, les monastères ou les temples. Cet art requiert de la discipline et de la patience, car une œuvre peut prendre plusieurs semaines avant d’être achevée. Pour observer les artisans qui sont derrière ces ouvrages, il est conseillé de se rendre à l’ancienne capitale royale, Mandalay.

La plupart du temps, vous pouvez voir sur les tapisseries des figures de la mythologie birmane et du bouddhisme. Ils sont brodés sur une toile de coton, de lin ou même de soie. Les dessins sont décorés avec du fil teinté et doré ainsi qu’avec des perles de différentes tailles et couleurs. Toutes ces interventions apportées aux dessins sur le tissu rendent au final les tapisseries très impressionnantes une fois terminées. D’ailleurs, elles sont de parfaits cadeaux si vous souhaitez rapporter des souvenirs de la Birmanie.

Les objets faits de laque

Birmanie

L’art de la laque est une technique ancestrale birmane qui se pratique encore de nos jours. Vous pouvez voir, dans les temples et dans les marchés des objets comme des bols, des plateaux, et des tableaux magnifiquement ornés. Il ne s’agit pas de peinture, mais d’entailles qui sont faites une par une. Si vous vous dirigez à Bagan, vous allez découvrir des familles d’artisans qui continuent à vivre de cette activité.

Les ressources utilisées pour leur conception sont toutes naturelles. En effet, leurs créations sont fabriquées avec de fines lamelles de bambou qui sont tissées et associées au crin de cheval, et ce, sans l’utilisation de colle. Par la suite, la laque est appliquée à la main sur l’objet, couche par couche. Il doit être séché plusieurs jours dans une cave humide, à l’abri de la lumière. Une fois que l’objet est poncé et poli à la main, l’artisan commence à faire des entailles à main levée afin d’obtenir une illustration ou des motifs.

Les confections de textiles en Birmanie

Birmanie

Si vous vous rendez au Myanmar, vous découvrirez que les locaux sont vêtus quotidiennement avec le longyi, qui est la tenue traditionnelle birmane. Ce vêtement comparable au sarong est issu des ateliers traditionnels qui existent depuis le XIXe siècle. En effet, beaucoup d’établissements de ce genre sont encore en activité et sont éparpillés partout dans le pays. Cet art a été introduit par les immigrés indiens et continue d’être pratiqué par beaucoup de familles birmanes.

Les vêtements sont faits de coton, de lin ou avec de la soie. La confection du tissu est totalement artisanale sur des métiers à tisser. Leurs motifs originaux sont en majeur partie de belles mosaïques birmanes qui sont inspirées des différentes ethnies. Il en existe de plusieurs tailles et couleurs qui conviennent aussi bien aux femmes qu’aux hommes. Aussi, pour les voyageurs qui souhaitent rapporter un souvenir de la Birmanie, les confections sont disponibles dans beaucoup de marchés.


wallpaper-1019588
Nos plus beaux paysages de Louisiane - 2002
wallpaper-1019588
Le Circuit des Hortensias à Ploërmel #2
wallpaper-1019588
De Kargopol à Kenozero
wallpaper-1019588
L’île de Kerner à Riantec