Quintessential English Summer top 10

Comme on est en plein travaux, je ressors un billet actualisé, développé et modifié, sur ce que doit être l'été en Angleterre (sans pandémie bien sûr). Soyons clairs, l'été anglais est un mythe, y compris pour les anglais, non pas qu'il fasse toujours un temps pourri (c'est ouvert à discussion, quand il fait 20 et que mes enfants ont chaud, je maintiens que le fond de l'air reste glacial...) mais parce que les anglais ont une idée très précise (et très désuète) de ce que doit être un été réussi. C'est comme pour Noël, qui prend des proportions mythologiques, on ne rigole pas avec l'English Summer.

10-Les anglais sont fans des barbecues et les picnics (écrit à l'anglaise, pour faire authentique): dès qu'il arrête de pleuvoir, ils font cramer des tas de victuailles innocentes. Les autodafés de saucisses, burgers et autres répandent leurs odeurs prenantes dans toutes les banlieues, c'est un enchantement, surtout pour les asthmatiques. En version froide, on a donc les picnics. L'important étant d'être au plus près de sa voiture, ou mieux carrément dedans. Si. J'ai souvenir d'une très jolie promenade en bord de mer, avec les gens garés devant le panorama et dévorant leur cornish pasties (des espèces de chaussons à la viande) sans sortir de leur véhicule...

9-Les étés anglais se doivent aussi d'être parsemés de parties, en extérieur pour mieux profiter du déluge beau temps: mariage, garden party et autre. A cause de Marichéri, qui fréquente des tas de gens un peu prétentieux posh au boulot, on a subi une garden party très chic, avec tenue de soirée obligatoire, un 31 août. Il gelait pratiquement. J'ai fini en Schtroumpfette, bleue de froid, les chaussures à talons irrémédiablement coincées dans la boue qui congelait.

8-Les sandwichs aux concombres, partout, tout le temps, en continu. Ils sont indispensables pour une garden party réussie, comme les bounties (les guirlandes en tissu) et les espèces d'auvents (gazebo quand il n'y a que le toit, ou marquee quand il y a des parois, qui ne servent à rien contre le froid, c'est une ruse.) Mais on en trouve aussi au picnics, aux goûters, aux repas...c'est une invasion concombresque.

7- Les reenactment: le moindre manoir, la plus petite ruine se doit d'organiser en été (c'est ballot quand l'évènement célèbre a eu lieu en hiver) une reconstitution historico-culturelle. Je vous ai déjà parlé des tournois de chevaliers et des batailles médiévales mais ça va des légions romaines au blitz. Et attention, les anglais font ça sérieusement, pendant un reenactment, tout doit être authentique, même les conditions d'hygiène. C'est charmant pour le spectateur, mais je ne me vois pas vivre sous une tente moyenâgeuse, avec la marmite pour faire la tambouille pendant des jours...parce qu'il ne s'agit pas de figurants, mais de passionnés, ils se logent, se nourrissent, s'habillent exactement comme à l'époque recréée.

Ça, c'est une photo de Marichéri. Je veux dire qu'il a pris la photo, pas qu'il est dessus. Il se déguise rarement en boîte de conserve, de tout façon, il n'y a pas sa taille (6m08).

6-Si par hasard on n'a pas de vague monument sous la main, ou qu'il ne s'est rien passé dans son coin paumé pendant la guerre civile, on peut quand même s'amuser en été, en organisant une fête de village. C'est une sorte de garden party géante (il y a des sandwiches aux concombres), en plus populaire avec des stands payants, voire des forains. Il y a des complétions captivantes: la plus grosse tomate, le meilleur cheese cake, le plus bel épouvantail, on s'eclate. Il y aussi des jeux, des danses folkloriques (comme sur la photo, c'est un maypole) et tout ce genre de chose.

5-Pour supporter toutes ses festivités désopilantes se désaltérer vue la chaleur torride de l'été, les anglais boivent du pimm's et des cocktails divers...ça c'est la version officielle et chic. En vrai, on croise surtout des gens chargeant leur charriot de supermarché comme des semi-remorque à coup de packs de bières géants. Je préfère le pimm's, c'est mon côté posh assumé (il faut dire aussi que je n'aime pas la bière...). En plus, on mange des fraises à la crème quand on boit du pimm's, alors qu'avec la bière, c'est plutôt des fish and chips. Bref, le pimm's est excellent pour la santé, puisqu'il permet de manger des fruits. CQFD.

4-Pour éliminer les vapeurs d'alcool, c'est bien de faire du sport. L'été anglais a ses sports de reference: le tennis de Wimbledon (c'est un sport de spectateurs, quel idée de s'agiter en short avec une raquette, alors qu'on peut rester tranquillement dans les gradins pour manger des fraises et boire du pimm's...je sens que je m'egare encore), le cricket aux règles aussi hermétiques que la durée des matchs, le croquet (si, si, il y a même un championnat) et le lawn bowling (une sorte de pétanque locale).

3-L'Eton mess: ce n'est pas une allusion au gouvernement britannique actuel, c'est un dessert estival. Ça ressemble furieusement à des fraises Melba, et c'est très bon. Je vous mets une photo de BBCgoodfood, vous avez la recette en cliquant sur le lien.

Quintessential English Summer top 10Source

2- Les unes des journaux: pour qu'en été anglais soit réussi, il faut qu'au moins une fois, toutes les unes de journaux en même temps mentionnent qu'il fait exceptionnellement plus chaud pour la journée, (et uniquement pour la journée) dans un bled anglais quelconque que dans un coin à l'autre bout du monde, réputé pour son climat. On oubliera de préciser que le coin en question est dans l'hémisphère sud et donc en plein hiver. Ou, si on compare avec l'Espagne ou la Grèce, que c'est le seul jour de l'année où la température est meilleure en Angleterre que la-bas. Et encore, pas dans toute l'Angleterre. Mais c'est pas grave, cette bizarrerie météorologique éphémère ravit les locaux.

1- La tenue, ou plutôt l'absence de tenue. C'est bien simple, dès qu'il fait plus de 15 degrés, les anglais éprouvent le besoin de se balader en public en sous vêtement ou presque. Je n'ai jamais compris. Il m'est arrivé de croiser des tas de types torses nus, rouge pétant à cause d'une chaleur toute relative et en pleine ville, alors que j'avais encore une petite veste. Ou une grosse. Bref les anglais passent l'été pratiquement en nudistes, affalés dans les parcs, sur les trottoirs, dans les rayons des supermarchés...et c'est perturbant, pas qu'esthétiquement parlant.


wallpaper-1019588
La cathédrale de Spire : symbole impérial en Allemagne
wallpaper-1019588
Les meilleures façons de se rendre à l’aéroport
wallpaper-1019588
Week-end au cœur de Cracovie
wallpaper-1019588
Préparer ses futures vacances au ski
wallpaper-1019588
Friday Feelings #329