End of 2020

Comme tous les ans, je reprends le tag de Kimi pour faire un bilan...ça risque de ne pas être très original cette fois, ni particulièrement primesautier...bon, essayons de faire diversion: je vais tenter de le faire sans employer les mots virus, covid, coronavirus, pandémie, confinement ou masque, histoire de rester festive, mais je sens que ça ne va pas être simple.

-Quel événement vous a marqué en 2020?

Évidemment, si on commence comme ça, c'est pas gagné....allez hop, on va rester positif: les élections américaines et la défaire de Trump. Encore une fois, je me contrefiche de qui il pouvait bien y avoir en face, ça n'est pas le propos. Certains républicains, notamment ceux du Lincoln project, étaient du même avis d'ailleurs.

-La musique qui vous a bercé cette année?

Je suis toujours aussi musicale, c'est à dire pas du tout, mais cette année, on a repris l'habitude de ne plus réagir aux bruits de chats qu'on egorge qui sortent à nouveau très (trop) régulièrement de la chambre de L'ado (et je précise que les chats vont très bien, par contre, je n'en dirais pas forcément autant de la guitare de L'Ado...). Ça m'avait presque manqué pendant qu'il faisait son malin loin de chez nous. Presque.

--Le film qui vous a fait rire, vous a émue, bouleversée, touchée en 2020?

C'est vraiment pas gagné...forcément, on n'a pas mis les pieds au cinéma. Franchement, je ne vois pas.

-Votre coup de cœur littéraire?

J'hésite entre " more than a woman " de Caitlin Moran, suite toujours aussi déjantée et féministe de " how to be a woman ", et " how not to be wrong ", de James O'Brien, suite toujours aussi drôle et engagé de " how to be right ". Bref, j'ai lu des suites et pas que des romans donc. Honnêtement, dans les deux cas, j'ai été un peu déçue, tellement les deux premiers essais m'avaient enthousiasmée, mais ça reste ce que j'ai préféré lire cette année.

End of 2020

-Et la télé alors, il s'est passé quoi en 2020?

Ahaha, pas grand chose non plus, vu qu'elle a été squattée par L'Ado, qui s'est tapé toutes les rediffusions de foot depuis 1938, au moins, et Wizzboy, qui suivait aussi et a poussé le vice jusqu'à élargir à tous les sports y compris la pétanque. Pendant que le grand se lamentait qu'il n'y ait même pas de fléchettes sur les chaînes françaises. Ah si, quand même, Marichéri m'a posée devant " death to 2020 " sur Netflix, que j'ai trouvé très drôle, je recommande. Ce n'est pas forcément très subtil, mais cette année a dépassée le stade de la subtilité, non?

-Votre plus beau moment personnel?

Le soulagement de GeekAdo quand il a compris qu'il n'aurait pas à passer le bac? Sa joie quand il a eu ses résultats et ses admissions sur parcoursup? Le triomphe universitaire de L'Ado (je ne vous ai pas tout raconté, pour ne pas faire la mère tête à claques, mais je suis très fière de lui)? La réussite spectaculaire et surprise au brevet de MangaGirl? Pff...c'est très scolaire tout ça. Non en fait, mon plus beau moment personnel, c'est le soir où on a récupéré L'Ado, rapatrié de Londres. Marichéri était rentré normalement quelques jours plus tôt, et alors que je stressais comme une démente en l'imaginant déjà coincé à la frontière, il venait d'apprendre qu'il restait en télétravail à plein temps pour les mois à venir. Il nous restait donc à récupérer L'Ado, en urgence, puisque sa résidence universitaire a préféré fermer et foutre dehors tout le monde, plutôt que de mettre en place des mesures sanitaires. Bref, ce soir de mars, on s'est finalement retrouvé tous les 7, dans le même pays, le même département, la même maison. Et on était tous très mais alors vraiment très soulagé. Vous avez vu comme j'ai réussi à parler de ça sans citer les mots qui fâchent, ceux que j'ai mis en intro?

-20 mots pour résumer cette année?

Aaah, ça se complique à nouveau...bon, je vais essayer de rester plus ou moins positive, vous allez voir comme ça me vent naturellement (ou pas): famille, cours , maison, télétravail, piscine, landes, chats, amies, surprise, brexit, framboise, potager, chocolat, pastels, vache, fratrie, campagne, staycation, raclette, et procrastination.

-et pour finir, un seul adjectif pour définir comment vous espérez 2021

Alors, je ne veux effrayer personne, mais j'avais mis " merveilleuse " pour 2020. Ahaha, quelle clairvoyance! Du coup j'hésite: est-ce que je mets calamiteuse, pour ruser, histoire que tout aille pour le mieux, ou est-ce que je joue vraiment le jeu? Dans ce cas, ça serait plutôt apaisante...ça y est, j'ai déjà cassé 2021.


wallpaper-1019588
Сomment se divertir pendant ses vacances au cœur du Canada ?
wallpaper-1019588
cours de cuisine avec Van Anh
wallpaper-1019588
Saint-Anne d'Auray
wallpaper-1019588
Cancale une cité bretonne remarquable
wallpaper-1019588
Balade-découverte à Nancy sous la neige
wallpaper-1019588
Sunny Monday 2021#3
wallpaper-1019588
Un matin à La Roche-Bernard
wallpaper-1019588
Silent sunday #5 jour de neige