Mardi tourisme: Monte Alban

Je reste dans mes souvenirs mexicains cette semaine encore alors que je vous avais promis une autre destination, mais c'est à la demande de...Wizzboy! Il a voulu savoir ce que je faisais la semaine dernière, je lui ai montré et il a été très déçu: ben, elles sont où, les pyramides alors? Du coup, je suis bien obligée de ressortir encore une fois mes photos ratées et vieillies pour lui montrer des pyramides, non? J'aurais pu vous parler de Teotihuacan, à côté de Mexico avec sa haute, très haute, extrêmement haute pyramide du soleil qu'on croit qu'on a atteint le sommet et paf c'est une ruse, c'est juste un palier et il y a encore une foultitude de marches, rhaaa. Mais je m'emporte. J'ai préféré vous amener à Monte Alban, à côté de Oaxaca dans l'état du même nom, au Sud de Mexico, juste pour faire ma crâneuse auprès de mon fils, parce que ces pyramides-là, elles sont peut être beaucoup plus petites, mais je suis rentrée dedans. Si. Wizzboy est vivement impressionné.

Mardi tourisme: Monte Alban

Alors donc, le site de Monte Alban est déjà sublime rien que pour le paysage. On est quand même à presque 2000 mètres d'altitude, on sent de suite que les Zapotèques ne se sont pas installés là par hasard. Monte Alban a été une des plus importantes villes méso-américaines, avant l'arrivée des aztèques. Elle a connu son apogée aux alentours de 750 où elle comptait plus de 5000 habitants. Je ne sais pas si la visite se fait toujours pareil, mais il y a 20 et quelques années, on arrivait directement sur la grande esplanade centrale, bordée de bâtiments religieux et administratifs (Il y a même une sorte de stade). A chaque bout (Nord et Sud), il y a des volées d'escaliers qui amènent sur des plateformes, qui abritaient apparement les logements des dignitaires mais il n'en reste plus rien. Par contre, on peut encore voir une multitude remarquable de bas reliefs magnifiques, certes, mais c'est clair que les Zapotèques n'étaient pas que de grands bâtisseurs et artistes quand on voit les scènes de sacrifices humains. Cela dit, ces sculptures sont vraiment extraordinaires.

Mardi tourisme: Monte AlbanMardi tourisme: Monte AlbanMardi tourisme: Monte Alban

Sérieusement, cet endroit m'a profondément marqué. Je crois même que c'est un des sites que j'ai jamais visité, qui m'a le plus impressionné (et je ne parle pas que du Mexique). Avec mon budget limité, je voyageais en bus de nuit de troisième classe, ceux qu'on voit dans films avec le sol en carton, les poules qui volent et le volant qui tient avec un fil de fer (je vous raconterai mes aventures en bus mexicains une autre fois, si ça vous intéresse). J'étais généralement la seule non indienne et la curiosité des autres passagers était encore décuplée quand ils se rendaient compte que j'étais étrangère, et même une primermundista (une fille du premier monde, littéralement, par opposition au tiers monde-la formule m'a toujours beaucoup gênée). Enfin bref, j'ai débarqué au très petit matin au fin fond de la gare routière de Oaxaca et mes compagnons de voyage m'ont très gentiment placée pratiquement de force dans le bus qui allait partir pour Monte Alban (c'etait ma faute, j'avais dit que je voulais y aller) où j'ai été accueillie à bras ouverts et sans payer: c'était le bus de service qui amenait les employés, ils étaient ravis d'embarquer une touriste matinale avec eux, je n'avais pas intérêt à refuser. C'est comme ça que j'ai pu entrer sur le site complètement désert, avant l'ouverture officielle. Et que j'ai assisté, sans personne autour, au lever du soleil depuis une des plateformes. Voilà, c'est un des moments les plus magiques de ma vie de touriste. Je n'ai pas de mot pour décrire le spectacle de la lumière du soleil qui monte peu à peu sur les montagnes autour et qui s'avance sur les pyramides. C'est indescriptible.

Mardi tourisme: Monte AlbanMardi tourisme: Monte AlbanMardi tourisme: Monte Alban

Après ça, j'ai eu beaucoup de mal à supporter les hordes de touristes qui ont commencé à se déverser en continu. Je garde depuis une aversion probable injuste, pour les voyages organisés en général et ceux des ASPTT en particulier. Oui, je parle français et non je ne veux pas discuter avec vous. On s'en fout de vos varices et de la rougeole du petit dernier, fermez-la deux minutes et regardez autour de vous enfin! Ça sert à quoi de faire des milliers de kilomètres si c'est pour ne pas voir plus loin que le bout de son nez?...Du coup, pour retrouver une peu de sérénité et malgré une certaine appréhension, due d'avantage à ma claustrophobie naturelle qu'à mes souvenirs télévisuels de Scooby Doo, je n'ai pas hésité: pour la seule et unique fois, je me suis engouffré dans une pyramide pour échapper à la foule (je précise que c'était parfaitement autorisé, je ne sais pas si c'est toujours le cas). Cela dit, soyons honnête, c'est assez décevant, parce qu'il fait quand même très sombre, à l'intérieur d'une pyramide. On n'y voit absolument rien. J'étais légèrement en panique et à tâtons quand j'ai fini par ressortir au sommet, sans savoir comment j'étais arrivée là et je me suis empressée de redescendre par les escaliers, une fois que j'ai arrêté de trembler de partout, je veux dire. Mais un quart de siècle plus tard, ça me sert toujours à faire impression auprès de mes enfants, comme quoi, j'ai eu raison de risquer de tourner de l'œil dans le noir total, sous des ruines Zapotèques.

Mardi tourisme: Monte AlbanMardi tourisme: Monte Alban

A part Monte Alban, la ville " moderne " (construite par les conquistadores) de Oaxaca même est une splendeur que je conseille aussi vivement. D'ailleurs, je vous laisse avec son palacio municipal et son ciel à couper le souffle qu'on devine quand même malgré la dégradation de la photo.

Mardi tourisme: Monte Alban


wallpaper-1019588
5 stations de ski pour les non-skieurs à conseiller
wallpaper-1019588
Les 3 meilleurs spots de plongée en Guadeloupe
wallpaper-1019588
Les 3 meilleurs spots de plongée en Guadeloupe
wallpaper-1019588
Saint-Anne d'Auray
wallpaper-1019588
Quoi faire à Oka ?
wallpaper-1019588
Quoi faire à Oka ?
wallpaper-1019588
Mardi Tourisme : la place des 3 cultures
wallpaper-1019588
Se soigner en voyage