Une journée dans le District 4 à Hô Chi Minh-Ville (Saïgon)

Voilà plus d’un an que j’habite à Hô Chi Minh-Ville (communément appelée « Saïgon ») et il me reste encore tant de lieux à découvrir. Par exemple, avant ce week-end, je n’avais encore jamais mis les pieds dans le District 4. De forme triangulaire, entouré des rivières Saigon et Bến Nghé au nord et du canal Tẻ au sud, il s’agit du plus petit quartier de la ville : 4km2 pour 203,060 habitants. Pour mieux vous situer, le quartier touristique où se trouvent les principales attractions de la ville est le District 1 et j’habite au nord du District 2, à Thao Dien.

Une journée dans le District 4 à Hô Chi Minh-Ville (Saïgon)

Source : Codiemaps

Autrefois surnommé le « quartier des gangsters », le District 4 a longtemps souffert d’une mauvaise réputation. Les années 1980-90 ont été durement marquées par le règne de Nam Cam, localement connu comme étant le « Parrain de Saïgon », qui était à la tête de la mafia locale (gangs, réseaux de prostitution, tanières à jeux d’argent…). Après des années de contrôle de la part des autorités locales et le départ des gangs (Nam Cam fût arrêté en 2003), ce petit quartier est finalement redevenu calme et sûr. De nombreux développements immobiliers et commerciaux en témoignent.

Réputé pour sa cuisine de rue, son musée Hô Chi Minh et son ambiance locale encore très authentique, le District 4 est un quartier inconnu des visiteurs, hors des sentiers battus, et même très peu fréquenté par la communauté expat locale. Suivez-moi au détour des ruelles de ce curieux quartier de Saïgon pour découvrir ses secrets, sa culture et son histoire.

———

Une journée dans le District 4 à Hô Chi Minh-Ville (Saïgon)

Le premier édifice qui frappe quand on arrive dans le District 4, c’est le fameux Rainbow Bridge, ou Green Bridge, qui traverse la rivière Bến Nghé entre les districts 1 et 4. Construit en 1894 par Gustave Eiffel, il servait à relier le centre-ville avec le siège de la Compagnie française des messageries maritimes. C’est aujourd’hui un pont iconique de la ville, où les jeunes amoureux saïgonnais aiment se balader, se prendre en selfie bien sûr, et également où les jeunes fiancés se font prendre en photo en habits de cérémonie avant leur mariage.

Une journée dans le District 4 à Hô Chi Minh-Ville (Saïgon)

En 1911, le jeune Nguyên Tat Thanh (le futur « Oncle Hô ») alors âgé de 21 ans, quitte le Vietnam à bord d’un bateau à vapeur français en tant que commis de cuisine. Il entame son voyage d’exil qui allait durer 30 ans, en partant du quai de la maison Dragon (appelé « Nha Rong »). Ce n’est qu’en 1979 que le Comité populaire de Saïgon décide d’installer ce musée dans l’ancien siège de messageries maritimes construit en 1863, sur ce même quai. L’exposition est intéressante, on peut y voir de nombreux portraits d’Hô Chi Minh ainsi que de nombreux objets lui ayant appartenu.

Une journée dans le District 4 à Hô Chi Minh-Ville (Saïgon)

Bien moins connu que le célèbre marché touristique de Ben Thanh, celui-ci est bien plus authentique. Les commerçants sont sympathiques, moins agressifs, et c’est là où tous les habitants du quartier font leurs achats. On retrouve les fruits et légumes, les marchands de fleurs et de fruits de mer en extérieur, tout autour de marché, et une immense zone couverte dans laquelle on peut boire un jus de fruits frais et se restaurer sur le tas.

Note : j’avais lu que le marché n’ouvrait qu’à 15h, mais nous y étions après le déjeuner et le marché était encore actif. Je vous conseille néanmoins de vous y rendre le matin (la règle s’applique pour tous les marchés en Asie de manière générale !), c’est à ce moment-là de la journée qu’on peut y voir le plus d’échanges et d’activités.

Une journée dans le District 4 à Hô Chi Minh-Ville (Saïgon)

Ce qui m’a beaucoup plu en me baladant dans le District 4, ce sont les nombreuses « maisons tubes » qui persistent à chaque coin de rue. Une « maison tube » est le nom donné aux étroits bâtiments qu’on peut encore voir dans certains quartier à Hanoï et Saïgon. La taxe foncière était autrefois calculée sur la largeur du bâtiment, ce qui explique que la plupart des gens construisaient leur maison très étroitement. Au Vietnam, il ne faut pas oublier que plusieurs générations cohabitent sous le même toit, les gens ont donc commencé à construire leurs maisons à la verticale afin de pouvoir loger tous les membres de la famille sur différents étages.

Une journée dans le District 4 à Hô Chi Minh-Ville (Saïgon)

La rue Vĩnh Khánh est sans conteste la plus célèbre du quartier. Bordée de petits restaurants de rue, on y trouve parmi les meilleurs fruits de mer de la ville, fraîchement arrivés au petit matin : calamars, escargots, poulpes et toutes sortes de gros poissons.

Note : Nous avons été légèrement déçus de ne pas trouver de restaurant ouvert et prêt à servir des fruits de mer… peut-être la rue est-elle plus animée le soir ? Nous y étions un samedi midi et nous nous attendions à avoir le choix, mais la rue était très calme et la plupart des restaurants étaient fermés. Nous nous sommes arrêtés au restaurant Ốc Loan et nous sommes régalés avec du saumon à l’ananas et un gâteau de poisson relevé à la sauce tomate. Les deux plats étaient accompagnés d’une copieuse assiette de riz, d’une soupe, de thé glacé et de bananes pour le dessert.

———

En se modernisant lentement, le District 4 a pour vocation de devenir « le nouveau District 1 », sans céder à l’occidentalisation. Sa proximité immédiate avec le quartier des affaires attirent les propriétaires de petites entreprises et les jeunes professionnels, qui peuvent rapidement traverser le Rainbow Bridge à moto. Malgré les nombreuses boutiques avant-gardistes, les espaces de coworking et les cafés modernes, le quartier reste fermement ancré dans la tradition. Néanmoins, j’ai été un peu déçue par la visite de ce quartier, je m’attendais à plus de charme. La partie sud de l’île est entièrement en construction, très bruyante et très poussiéreuse. Mais dans une ville où l’influence occidentale se renforce de plus en plus, il est bon de voir que la culture vietnamienne est encore bien vivante dans le District 4.

———

https://www.pinterest.com/pin/661395895273352492/

wallpaper-1019588
5 stations de ski pour les non-skieurs à conseiller
wallpaper-1019588
Les 3 meilleurs spots de plongée en Guadeloupe
wallpaper-1019588
Les 3 meilleurs spots de plongée en Guadeloupe
wallpaper-1019588
Saint-Anne d'Auray
wallpaper-1019588
Quoi faire à Oka ?
wallpaper-1019588
Quoi faire à Oka ?
wallpaper-1019588
Mardi Tourisme : la place des 3 cultures
wallpaper-1019588
Se soigner en voyage