Le syndicat des chats

Nos poilus sont très contrariés en ce moment: il pleut depuis des jours et surtout des nuits. Et c'est clairement notre faute : malgré les revendications du syndicat des chats, on refuse d'arrêter la pluie. C'est un scandale! Capucine, en sa qualité d'aînée, mène la fronde féline. Puisque les humains s'obstinent à faire pleuvoir, on va les empêcher de dormir. Ahaha. Sales bêtes.

Le syndicat des chats

Capucine a de l'entraînement, ça fait plus de 12 ans qu'elle étale son caractère de cochon (je rappelle que c'est officiellement the grumpiest cat in the universe), qu'elle nous engueule en continu et daigne faire un câlin uniquement quand elle a froid et/ou est mouillée. On n'est que des serviettes chauffantes et des distributeurs de croquettes pour elle. Ah si, j'oubliais, on est bien sûr portier. Et donc quand il pleut (ce qui est une honte, et elle nous le fait savoir, bruyamment), elle doit essayer toutes les portes au cas où la météo soit différente en sortant par la salle à manger plutôt que par la cuisine. C'est logique. En tout cas, Marcel et Penny sont également persuadés que c'est la bonne méthode, le petit nouveau poussant le vice jusqu'à essayer aussi toutes les fenêtres. Youpidoo. Et comme Capucine, que Marcel copie avec zèle, voire une certaine admiration, les deux autres ralent à plein poumons après leurs humains, de préférence la nuit.

C'est pas possbile, Capucine, en vrai leader syndical, a organisé un planning, je ne vois que ça. Elle prend le premier quart, en émettant des espèces de râles de Castafiore asthmatique. Elle réussit à exprimer toute la contrariété du monde en un seul miaulement rauque, bref, et clairement menaçant. Elle hait l'humanité en général et nous en particulier, et elle va tous nous faire payer la pluie. Marcel prend le relais, très musical. On sent une vocation de chanteur d'opérette, version clairon mutant. Il a trouvé l'arme absolue, celle que Capucine n'a jamais maîtrisée: la mignonitude. Il ronronne comme un fou en se frottant à nous dès qu'on essaie de l'engueuler. Capucine est clairement dégoûtée par cette attitude, limite collabo, du chaton, mais elle l'a quand même promu second, parce que on ne peut pas compter sur cette abrutie de Penny pour mener la grande révolte féline anti pluie. Penny enchaine. Capucine est quand même très futée, elle a eu raison de lui donner le dernier shift de la nuit, c'est le temps qu'il faut à Penny pour comprendre. Enfin comprendre...j'ai plutôt l'impression qu'elle n'a aucune idée de ce qui se passe, mais comme elle est pleine de bonne volonté, elle aide les deux autres, pour s'intégrer, en tentant de miauler aussi, comme un coussin peteur degonflé. C'est moins sonore mais tout aussi crispant.

Cela dit, quand on perd patience et qu'on flanque le troupeau de chats dehors parce que ça va bien comme ça, j'ai sommeil et pas du tout envie de passer trente ans devant chaque porte de la maison, en pyjama à trois heures du mat pour tester la pluviométrie en me faisant miauler sauvagement dessus....je disais quand les chats finissent par sortir, il n'y a plus aucune entente. Capucine part en ronchonnant, royale et outrée dans une de ses cachettes au sec, c'est son jardin, dégagez les jeunes. Penny reste amorphe sur le pas de la porte et sous des trombes d'eau, avec son air ahuri. Marcel profite de la confusion pour se refaufiler dedans discrètement...aucune solidarité!

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué chat, chaton, miauler, pluie, porte, revolte. Ajoutez ce permalien à vos favoris.


wallpaper-1019588
Сomment se divertir pendant ses vacances au cœur du Canada ?
wallpaper-1019588
Cancale une cité bretonne remarquable
wallpaper-1019588
5 stations de ski pour les non-skieurs à conseiller
wallpaper-1019588
Les 3 meilleurs spots de plongée en Guadeloupe
wallpaper-1019588
3 lieux à découvrir en Sardaigne
wallpaper-1019588
Sunny Monday #44
wallpaper-1019588
Sainte-Barbe, la chapelle étonnante du Faouët
wallpaper-1019588
Projet 52: chiffres