La reprise

Ça y est, youpidoo, les enfants sont tous repartis à l'école, sauf les deux grands, mais niveau sonore, ça va (L'Ado ayant été rapatrié en urgence, il a laissé sa guitare en Angleterre chez un pote. J'en suis contente). GeekAdo de son côté, n'a pratiquement plus rien à faire, finie l'école à la maison. Je suis joie. Tellement que ça ne m'a pas dérangé de me lever à l'aube (c'est à dire avant Wizzboy, qui pourtant tombe du lit à des heures indues), pour accompagner tout mon petit monde à l'école, avec l'aide précieuse de Marichéri, toujours en télétravail.

La repriseSource

L'ambiance hier matin était électrique. PrincesseChipie était surexcitée. Elle a préparé son cartable dès que l'email du collège est tombé la semaine dernière. Elle a communiqué avec ses profs, réclamant notamment une interro en histoire et une en math, pour la plus grande joie de ses camarades qui vont être ravis de la retrouver. Elle a décoré ses masques. Elle a vérifié ses cahiers 25 fois. Par heure. Elle piaffait derrière la porte de notre chambre une heure et demi avant le départ. Rhaa, c'est quoi cette hystérique?!? J'ai besoin d'un café. Et là, j'ai failli tombé à la renverse, sur le chat et sous le choc: MangaGirl m'attendait aussi, prête à partir. La gamine qu'il faut tirer du lit à coup de verres d'eau d'habitude, celle qui se rendort à 3 minutes du passage du bus scolaire (qui lui, n'a pas repris), celle qui a battu le record de L'Ado en se levant un dimanche à 16h07. Celle surtout qui fait la tronche depuis qu'elle sait qu'elle doit répartir au collège pour une éternité infernale, c'est à dire une semaine et demi. Voilà qu'elle est toute prête et impatiente d'y aller. Elle s'est même coiffée! C'est pas possible, j'ai des hallucinations à cause de l'heure et du manque de caféine....mais non, Marichéri, qui est lui-même un dangereux matinal et avait déjà testé la machine à café, a confirmé: MangaGirl est vraiment toute prête à partir, en avance. La gamine allergique à l'école, l'ado en plein trip mi gothique, mi emo, mi artiste maudite, mi Chewbacca (pour l'éloquence), était impatiente d'y aller et pratiquement souriante.

Wizzboy a profité de ma confusion pour tenter de se faufiler discrètement sur le palier, sans que je remarque qu'il s'était habillé tout seul. Manque de chance, une fois remplie de caféine (merci Marichéri), j'ai vu. Le pantalon en velours en pleine canicule, la longue chaussette de foot blanche, la socquette rouge, le caleçon apparent et le t-shirt à l'envers...mais euh, mamaaaan. Des fois comme ça, je regrette l'Angleterre, enfin, les uniformes scolaires surtout. Heureusement, grâce à l'empressement inabituel de MangaGirl, j'ai eu tout le temps de négocier pendant une demi heure devant la penderie avec le gamin qui voulait être cool pour revoir ses potes. Ça a permis à PrincesseChipie de vérifier pour la 3500eme fois son cartable et celui de Wizzboy aussi, tant qu'à faire. Aux cris de banshee en pleine électrocution qui sont sortis de la chambre de MangaGirl, je soupçonne que les vérifications. de PrincesseChipie se sont arrêtées là. Bref, les trois gamins étaient impatients et ravis de retourner à l'école.

On a laissé les filles, masquées de frais et toutes contentes mais cool tu vois, quoi, en haut de la rue, parce que bon faut pas rigoler non plus, pas question d'arriver flanquées des parents. On est allé accompagner Wizzboy, qui trépignait à l'idée de revoir les copains. J'imagine que le protocole est plus ou moins le même partout. On lui avait expliqué avant, il n'a pas été du tout perturbé. Il a bien suivi les marques au sol, fait coucou aux copains à grand renfort de cris de joie suraiguës pour compenser la distanciation, et rejoint sa maîtresse en courant. Le soir, on a récupéré un petit garçon avec un grand sourire jusqu'aux oreilles. C'était trop mega génial l'école, en plus on a fait plein de jeux nouveaux et rigolos, sans se toucher mais super cool. Et puis, la classe elle est rigolote parce que la maîtresse a tout déménagé n'importe où et puis c'est rigolo, on est tout seul à table mais on se fait coucou pendant que la maîtresse regarde pas. Et puis c'est rigolo, on se lave les mains tout le temps et M. s'est tout mouillé son t-shirt, on a rigolé. Et la cantine, c'était rigolo. Bref, il semblerait qu'il a passé une bonne journée, à défaut d'avoir un vocabulaire varié. On est allé ensuite chercher les collégiennes, en faisant un détour par la boulangerie, prise d'assaut par les trois quart des camarades de Wizzboy aussi, ce qui a donné lieu à une nouvelle salve de hurlements ravis. Les deux gamines étaient toutes souriantes. C'est normal pour l'une, inédit pour l'autre. MangaGirl a râlé après les profs, l'organisation de la cantine, les profs, le port du masque, les profs...mais bon, petit sourire en coin timide, c'était bien quand même.

Alors voilà, ils n'ont pas fait grand chose, ils ne reprennent que pour quelques jours, mais c'est un succès retentissant, même pour la plus réticente des trois. Ça ne changera strictement rien à leur niveau scolaire, on n'en est plus là, mais ça leur fait du bien de reprendre une routine à peu près habituelle, de sortir, de revoir du monde, même pour une semaine et demi, c'est un retour partiel mais rassurant a une forme de vie normale. Et puis, franchement, l'école à la maison ne me manque pas, mais alors pas du tout. Aux enfants non plus.


wallpaper-1019588
cours de cuisine avec Van Anh
wallpaper-1019588
Parc National du Dartmoor
wallpaper-1019588
Cancale une cité bretonne remarquable
wallpaper-1019588
Les 3 meilleurs spots de plongée en Guadeloupe
wallpaper-1019588
Projet 52: cartes postales
wallpaper-1019588
Friday Feelings #285
wallpaper-1019588
Thursday Thunder: brexit next farce
wallpaper-1019588
Sur mon balcon