Tout savoir pour visiter Banff et son parc national en 4 jours!

Le Parc national de Banff est sans conteste le parc le plus populaire et le plus connu du Canada. Situé en Alberta, province de l’Ouest canadien, il s’étend sur plus de 6000 km2 en plein coeur des Rocheuses. Après vous avoir mis de l’avant de nos 10 incontournables à Banff, voici nos conseils pour visiter Banff, son parc national ainsi qu’un exemple de ce que vous pouvez y faire en 4 jours!

Combien de temps consacrer au Parc national de Banff?

Comme toujours, il est difficile de répondre à cette question. Tout dépend de vos intérêts, de vos envies mais aussi du temps que vous avez à votre disposition. Si vous cherchez à faire du vélo de montagne (VTT), de la randonnée ou de l’escalade, vous pourrez sans problème y passer deux semaines et plus. Par contre, si vous manquez de temps, les principaux attraits (la ville de Banff, le Lac Louise, Moraine Lake ou la Bow Valley Parkway) peuvent se faire en deux jours. Il vous faudra compter 4-5 jours pour faire nos 10 incontournables à Banff et une bonne semaine pour bien explorer le parc.

Mais Banff ce n’est pas seulement un parc pour les amateurs de plein air et de sport, c’est aussi un très bel endroit pour passer du bon temps, déconnecter et relaxer.

Que ce soit pour deux jours ou pour dix jours, Banff ne manquera pas de vous surprendre.

banff mont norquay

À quel moment de l’année visiter le Parc national de Banff?

Il faut savoir que la saison touristique estivale est relativement courte à Banff. En effet, bien qu’il fasse beau dès le mois de mai, les sommets encore enneigés limitent les possibilités de randonnées pour ceux qui désirent chausser leurs bottines. Le mois de juin (et même la fin juin) est donc plus recommandé pour les randonneurs en quête de cols ou de sommets. Dès septembre, la neige est de retour sur les hauteurs et peut avoir pour conséquence de fermer quelques sentiers. Cela laisse donc 3 petits mois pour profiter de l’été dans les Rocheuses.

Le 1er juillet est une date clé. En effet, celle-ci marque le début des vacances au Canada, mais est aussi le jour la fête nationale. C’est à ce moment que les visiteurs arrivent en nombre dans le parc. Lors de notre road trip en Alberta, nous sommes repassés le 1er juillet par le parc et avons été surpris du nombre de camping-car et de voitures qui entraient dans le parc. Ça faisait la file et la Bow Valley Parkway s’était transformée en une « autoroute ».

⇒ Notre conseil : essayez, tant que vous le pouvez, de découvrir le parc au mois de juin, vous aurez moins de monde sur les sentiers tout en ayant une météo favorable pour profiter de la montagne. De la même manière, le mois de septembre est aussi plus calme bien que le risque d’avoir des sentiers fermés à cause de la neige est plus important (varie selon les années).

⇒ À noter : les mois de mai et fin septembre peuvent poser problème à ceux qui veulent s’aventurer jusqu’au sommet des Rocheuses. Par contre, si vous ne comptez pas vous rendre si haut en randonnée ou êtes avec des jeunes enfants qui feraient que ces randonnées seraient trop compliquées pour eux, ces deux mois peuvent être de belles options.

Où établir ses quartiers pour visiter le Parc national de Banff?

Autant être franc, Banff et les environs sont relativement chers. Que ce soit pour les hôtels ou même les restaurants, les prix sont plus élevés que ceux que vous trouverez dans le coin de Calgary par exemple. Côté logement, il faut s’y prendre à l’avance et bien chercher pour trouver des belles offres. Le rapport qualité-prix n’étant pas nos budgets habituels, on a opté pour visiter le parc depuis la ville de Canmore. Même là ce n’est pas gagné pour trouver des bons deals. Pour une des rares fois, nous avons fouillé via Google Maps pour trouver un hôtel au rapport qualité-prix raisonnable et bien situé (135$/la nuit, mais sans service de chambre ce qui ne nous posait pas de problème).

Banff : dormir en plein coeur du parc

Logement

Le parc national de Banff compte de nombreuses options de logements, du camping aux hôtels de luxe. Côté Luxe, les Hôtels Fairmont, ont fait la réputation de la région, que ce soit celui qui domine le magnifique Lac Louise ou celui de Banff qui a construit sa renommée sur les sources d’eau chaude qui l’entourent.

D’autres hôtels sont disponibles dans la petite ville de Banff ainsi que des AirBnb. Aucune surprise de ce côté, puisque vous êtes dans le parc, les prix sont élevés et il vaut mieux réserver d’avance!

Enfin, il reste l’option camping, que ce soit en camping-car ou en tente (entre 10$ et 70$ la nuit selon l’option prise et les aménagements souhaités). Attention, là aussi il vaut mieux s’y prendre d’avance, car en haute saison, tout est complet. C’est encore plus vrai pour les VR pour lesquelles les places attribuées selon le principe du premier arrivé, premier servi sont plus rares qu’en tente. Si vous y allez avec cette option, arrivez tôt le matin. Vous ne serez pas les seuls à avoir eu l’excellente idée de visiter ce parc magnifique qui vous en met plein la vue.

banff

Restaurants et magasins

Banff regorge de restaurants en tous genres. Que vous cherchiez un bon burger, un repas gastronomique, des sushis ou un fast-food, vous trouverez tout ce dont vous aurez envie. En ce qui concerne les épiceries et grandes surfaces, le choix est plutôt restreint. Le plus grand magasin étant un IGA (supermarché dans lequel vous trouverez de tout, mais plus cher qu’un Walmart, un Métro ou un Maxi). Par contre, si vous manquez d’équipement pour vos activités, vous trouverez tout ce que vous voudrez : matériel de camping, vêtements de plein air, matériel de ski, équipement de randonnée… ce ne sera pas le choix qui manque!

Canmore : un bon point de départ pour visiter le Parc national de Banff

Située à 20 minutes de la ville de Banff et à 8 minutes de l’entrée du parc, la ville de Canmore est un excellent choix pour établir vos quartiers lors de votre visite dans le coin. Du moins, c’est le choix que nous avons fait en nous ne l’avons vraiment pas regretté.

canmore

Logement

Les logements à Canmore sont moins chers qu’à Banff. Attention, les prix restent tout de même élevés, mais on peut plus facilement trouver des prix raisonnables. En ce qui nous concerne, lorsqu’on voyage, on ne cherche pas forcément les logements à petit prix, mais on reste raisonnable. Pour une chambre qui tourne autour des 130$/nuit et de qualité, il faut quand même faire un peu de recherches. Sinon AirBnB reste une bonne option, mais il faut s’y prendre tôt. Canmore a quand même une très belle offre en matière de logement, plus complète qu’à Banff, la ville étant aussi plus grande.

Restaurants et magasins

En ce qui concerne les commerces, Canmore à beaucoup plus à offrir que Banff. Si vous cherchez une grande surface, Safe-on-Food ou Safeway sauront vous offrir tout ce que vous aurez besoin. Il existe aussi plusieurs pharmacies (Shoppers par exemple) dans lesquelles vous trouverez (comme dans toutes les pharmacies en Amérique du Nord) des produits de soins et pharmaceutiques, mais également des aliments de base.

Côté boutiques, rendez-vous entre la 8e et 10e rue ainsi qu’entre la 6e et 8e avenue. C’est très agréable de se promener dans Canmore et dans ces rues. Durant l’été, tous les mercredis, vous trouverez un petit marché qui rassemble produits locaux, food-trucks, artisans et artistes. L’ambiance est très agréable, si vous en avez l’occasion, faites-y un tour.

En ce qui concerne les restaurants, vous n’aurez que l’embarras du choix. Comme à Banff, il y en a pour toutes les bourses. Voici quelques adresses testées qu’on vous recommande :

Cafés pour manger légers : Le Blondies Café et le Good Earth offrent tous les deux une restauration simple, mais de qualité. Au menu : sandwichs, desserts, thé, café, jus de fruits…
Brunch : Chez François vous offrira un excellent brunch malgré des prix un peu élevés. Que vous ayez l’envie d’un déjeuner sucré (pancakes ou gaufres) ou salé (omelettes, oeufs bénédictines et même poutine déjeuner) ils en ont pour tous les goûts.
Un bon burger : le Blake! C’est le meilleur burger que nous ayons mangé en Alberta et peut-être même au Canada. Le cadre industriel offre une vue sur les montagnes, la nourriture et le service y sont excellents.

black canmore

En second choix, le Grizzly Paw Bar saura aussi ravir vos papilles. Si vous êtes amateurs de bières, sachez que ces deux établissements servent leurs bières de micro-brasserie.

Autre atout de Canmore : le cadre et les activités.

S’il est difficile de faire plus beau que le Parc national de Banff en termes de beauté des paysages, Canmore a tout de même quelques beaux atouts à faire valoir. Premièrement les amateurs de vélo de montagne en auront pour leur argent tant il y a de possibilités de parcours. Ensuite, à Canmore même, vous pouvez trouver de nombreux petits sentiers le long des différents cours d’eau et de la Bow River. Pas besoin de prendre la voiture, vous pouvez y accéder depuis le centre-ville. Enfin, Canmore offre aussi de nombreux sentiers de randonnées plus difficiles et qui vous emmèneront vers les sommets environnants. Pour ceux qui cherchent une randonnée plutôt facile, mais qui changent des cols et sommets des rocheux, je vous suggère Grotto Canyon qui emprunte le lit d’un torrent de montagne et son canyon (attention aux « flash floods » – crues soudaines – qui peuvent rendre le chemin beaucoup moins praticable).

Grotto Canyon

Remarque : si j’ai pris le temps de détailler un peu plus sur Canmore, c’est parce que la ville est moins connue que celle de Banff et a pourtant de nombreux atouts à faire valoir.

Coût d’entrée au Parc national de Banff

Le prix d’entrée au parc est de 10$/adulte ou de 20$/famille pour 1 journée. Selon vos plans, il sera peut-être plus intéressant de prendre le passe annuel familial de Parcs Canada à 136,40$. Faites votre calcul et n’oubliez pas que le pass offert par Parcs Canada vous permettra également de découvrir les autres parcs et sites historiques (le lieu historique national Cave & Bassin, le Parc national de Jasper, celui de Kootenay ou Yoho, mais aussi plus loin comme le Parc national des lacs Waterton). Ce pass est en vente dans tous les parcs du réseau de Parcs Canada et vaut vraiment la peine si vous passez plusieurs jours dans le réseau des parcs canadiens.

4 jours dans le Parc national de Banff

J’ai déjà consacré un article à nos incontournables dans le Parc national de Banff donc au lieu de me répéter, voici un exemple de ce que vous pouvez faire si vous restez 4 jours dans ce parc.

Jour 1: Banff et ses environs

Implantée dans un cadre magnifique et entourée par les monts Cascade, Rundle, Girouard et Norquay, la petite ville de Banff offre un magnifique point de départ pour découvrir les Rocheuses canadiennes et le parc national.

Première étape, faites un arrêt au centre d’information. Ils vous donneront tous les renseignements nécessaires sur le parc, les activités, les randonnées accessibles, les conditions météo au sommet, les mesures de sécurité avec la faune… Bref, une belle source d’information pour préparer votre séjour.

Ensuite, prenez un peu de hauteur pour contempler Banff depuis Tunnel Mountain Trail. Cette randonnée de 4,5 kilomètres convient à toute la famille.

bow river banff

De retour à Banff, dirigez-vous vers la Bow River. De là, longez la rivière jusqu’au point de vue sur la « Bow Falls » avant de revenir vers le Fairmont et de repartir vers le centre-ville.

Enfin, la ville de Banff propose un cadre magnifique pour flâner, faire un peu de lèche-vitrine et découvrir quelques galeries d’art. Grosse station touristique de l’Alberta, vous y trouverez aussi tout ce qu’il faut côté restauration, du McDo aux restaurants gastronomiques il y en a pour toutes les bourses et tous les goûts.

La ville compte aussi un petit musée, le Musée-du-Parc-Banff. Autant être honnête ce n’est pas l’activité que vous devez mettre à votre agenda d’autant plus que ce n’est pas très grand. Par contre, cela peut-être intéressant pour montrer à vos enfants la faune qui vit dans la région.

Jour 2: Moraine Lake et le Lac Louise

Ce sont les deux joyaux du Parc national de Banff. Et comme tous les joyaux, ils sont très convoités. Ces deux sites touristiques drainent des milliers de visiteurs chaque jour. Vous ne serez donc pas les seuls à contempler les eaux turquoise de ces lacs.

parc national de banff

Commencez votre journée très tôt par Moraine Lake. Quand on dit tôt, c’est tôt! Dès 8h00 la route d’accès au lac sera fermée. Vous devrez donc utiliser le stationnement au village de Lake Louise et emprunter les navettes. C’est quand même une bonne perte de temps. Certains, plus courageux décident de s’y rendre à pied, mais en ont pour la journée.

Autre point qu’il faut s’avoir c’est que vous en avez pour 1h de route depuis Banff et 1h20 depuis Canmore pour vous rendre sur place. Hé oui, les grandes étendues, ça vient avec des grandes distances. Dans un monde idéal, partez de Banff vers 6h00 pour être au lac vers 7h00. Et même de si bon matin, vous verrez que vous serez loin d’être seul sur place. Pour ceux qui le souhaitent, plusieurs randonnées partent de Moraine Lake. Profitez-en!

Ensuite, direction le Lac Louise à 20 minutes de voiture. Là aussi, plus vous arriverez tôt, plus il vous sera facile de trouver une place de stationnement. Même à la mi-juin ce n’est pas évident en plein milieu de la journée.

lake louise

Une fois sur place, prenez le temps de contempler le lac et de vous balader. La « Lake Louise Trail » longe le lac, est très accessible et aménagée. Vous pouvez donc l’emprunter facilement avec des enfants ou même une poussette. Pour ceux qui en veulent plus, je vous recommande fortement la randonnée de Plain of the Six Glaciers et sa Tea House. Une magnifique randonnée qui vous permet de côtoyer les sommets rocailleux des Rocheuses et qui reste relativement accessible (13,8km et 587 mètres de dénivelé positif). Pour ceux qui en veulent plus, faites la boucle qui intègre la section Behive (20km et 1140 mètres de dénivelé positif, on s’adresse à des personnes plus sportives).
Pour une expérience un peu plus « British », je vous recommande vivement de prendre l’« afternoon tea » au Fairmont Lake Louise.

lake louise 2

Une sortie en canoë sur le Lac Louise ou Moraine Lake :

Les photos prises depuis un canoë se sont largement popularisées sur les réseaux sociaux depuis quelques années et les canoës de Lake Louise et Moraine Lake sont littéralement pris d’assaut par les visiteurs. Une heure à pagayer dans cette embarcation canadienne, sur les eaux turquoise d’un lac de montagne entourées par des sommets rocheux et enneigés, que demander de plus? Victime de leur succès, il faut savoir que vous devrez parfois faire une à deux heures d’attente pour avoir un canoë et que celui-ci vous coûtera aux alentours de 125$/heure. Là aussi, évitez les heures de pointe (11h00-15h00)

⇒ Dernier conseil : si vous repartez vers Banff et que vous avez du temps, passez par la Bow Valley Parkway, pas pour faire les différents arrêts le long de la route, mais pour augmenter vos chances de voir la faune locale et pourquoi pas, un grizzly!

Jour 3 : Bow Valley Parkway

La Bow Valley Parkway est la route panoramique du parc national de Banff. Bien qu’elle offre plusieurs points de vue incroyables, la route est moins panoramique que sa voisine du nord, la Icefields Parkway. Néanmoins, c’est LA route à prendre, et l’un des attraits à ne pas manquer à Banff.

La Bow Valley Parkway est l’ancienne route qui relie Banff à Lake Louise. Aujourd’hui, via l’autoroute, il est plus rapide de rejoindre ces deux points. Ce qui a fait sa renommée c’est bien sûr certains des points de vue qu’elle offre sur les rocheuses, mais aussi la faune que vous pourrez y observer. Le long de cette route, nous avons pu observer : grizzlys, ours noirs, wapitis, renards, pygargues, cerfs de Virginie, mouflon d’Amérique…

Tout savoir pour visiter Banff et son parc national en 4 jours!

Jamais on n’avait eu l’occasion d’observer autant d’espèces différentes. Seul point noir, vu la popularité du secteur et le fait qu’il n’y a qu’une voie de circulation, dès qu’un animal est en bord de chemin (surtout un ours), un bouchon de circulation peut se former et on voit alors l’humain régresser, sortir de son véhicule avec son téléphone pour s’approcher le plus possible de la vie sauvage. Des comportements regrettables et auxquelles les autorités du parc tentent de remédier par de la prévention et des interventions.

La Bow Valley Parkway c’est aussi plusieurs arrêts très intéressants en commençant par Morant’s Curve, cette courbe de voie ferrée suivant la Bow River et rendue célèbre par le photographe Nicholas Morant. Si c’est le point de vue le plus célèbre le long de cette route, il en existe de nombreux autres qui valent l’arrêt, la plupart accompagnés d’explications très intéressantes sur ce qui s’offre à vous. Sachez aussi qu’il y a de nombreuses aires de repos et de pique-nique qui rendent la découverte de cette route très agréable. Le mont Castle est la formation la plus impressionnante, prenez le temps d’y faire une randonnée, la Castle Lookout Trail.

morant's curve

Enfin, Johnston Canyon reste l’arrêt le plus fréquenté. La randonnée fait 2,4 kilomètres jusqu’à Lower Falls ou 4,8 kilomètres jusqu’à Upper Falls. Johnston Canyon est vraiment victime de son succès. Le lieu est pris d’assaut par les visiteurs et le stationnement vient vite à manquer. Un bon conseil, commencez ou terminez votre journée par là. Tôt ou tard, mais en journée, ça doit être « l’enfer » de ce qu’on a pu observer. La raison? Le canyon est certes beau, mais c’est son aménagement qui le rend accessible à tous : familles, enfants, poussettes… qui l’a propulsé parmi les arrêts le plus populaires du parc.

Johnston Canyon banff

S’il vous reste du temps, prenez de la hauteur avec la route vers le mont Norquay pour découvrir plusieurs beaux points de vue sur Banff.

Jour 4 : une randonnée pour les plus sportifs

Pour finir, il serait dommage de quitter Banff sans faire une randonnée vers les sommets. Nos deux coups coeurs : le Col Cory et le scrumbling du Mont Rundle.

Plus accessible, le Col Cory va vous faire découvrir les sommets sauvages des rocheuses ou les éléments sont sculptés la montagne et les pics environnants. 13 kilomètres, 1168 mètres de dénivelé, des paysages extraordinaires et une vue dégagée sur la Bow Valley et le parc de Banff, un vrai coup de coeur! Attention la randonnée comprend quelques passages un peu technique et vertigineux, ayez le pied sûr.

col cory banff
Pour les plus « crinqués » (en bon québécois, ou « pour les plus fous » en français), le Mont Rundle (ou le Mont Cascade) est le défi que vous cherchez! 13 kilomètres, 1733 de dénivelé et une plongée dans l’univers du scrambling. On vous en dit plus dans cet article détaillé : découverte du scrambling dans le Parc National de Banff : le mont Rundle!

mount rundle

Pour finir, pourquoi ne pas allez vous reposer en profitant des sources d’eau chaude? Un lieu idéal pour relaxer les jambes et bien récupérer. Là aussi, il y a un peu de monde, mais ça vous fera du bien après ces ascensions.

Vous l’aurez compris, il y a de quoi s’occuper à Banff. Vous pourriez y passer 2 semaines sans problème, et ce sans compter les randonnées de plusieurs jours qui sont possibles (voir le site officiel pour plus de détails). En ce qui nous concerne, nous avons passé 7 jours incroyables à découvrir Banff, ses sentiers, ses lacs, ses sommets, ses cols, ses routes et sa faune. On en a pris plein la vue et on a adoré notre séjour! On vous souhaite la même expérience.

Bonne découverte!

L’article Tout savoir pour visiter Banff et son parc national en 4 jours! est apparu en premier sur Trip USA - CANADA.


wallpaper-1019588
Les 3 meilleurs spots de plongée en Guadeloupe
wallpaper-1019588
Nerekhta-les-Chambranles
wallpaper-1019588
5 lieux à visiter à Valenciennes et aux alentours
wallpaper-1019588
5 stations de ski pour les non-skieurs à conseiller
wallpaper-1019588
Apprendre l’allemand avec un prof particulier
wallpaper-1019588
Voir un match de hockey à Québec
wallpaper-1019588
Fitness iranien
wallpaper-1019588
Projet 52: sauvage