Berlin Queer

Berlin est une ville importante pour les communautés LGBT. Outre ses lieux festifs, la capitale allemande réunit des mouvements engagés pour la liberté sexuelle et la tolérance, et ce depuis le 19ème siècle. Elle compte toujours beaucoup d'habitants militants ainsi que de nombreux espaces et événements qui célèbrent la diversité, les libertés et les minorités sexuelles.

Merci à mes consultants J-C et N qui m'ont aidée pour cet article.

Un peu d'histoire

C'est dans la capitale allemande que fut créée en 1897 la première association militante pour les droits des homosexuels, dont l'objectif était la dépénalisation de l'homosexualité. C'est aussi à Berlin qu'a eu lieu la première manifestation homosexuelle en 1922 et que le premier magazine gay Der Eigene (" L'Unique ") vit le jour en 1896... Au milieu du 19ème siècle, le grand parc de Tiergarten était (et est toujours d'ailleurs) un lieu de rencontre pour les homosexuels. Les buissons leur permettaient de se cacher pour échapper à la sévère répression qui les frappait.
La communauté homosexuelle se retrouvait aussi à Mitte, puis au nord de Kreuzberg et enfin à Schöneberg, qui est resté depuis le quartier gay de Berlin. Dès le début du XXe siècle, des librairies, des salons de coiffure, des hôtels et bien entendu des cafés gays s'y installèrent.

Dans les années 1920, forte de ses 170 bars et clubs où se rencontrent les homosexuels, travestis ou transsexuels, Berlin acquiert une réputation mondiale de capitale gay et attire, par la relative tolérance qu'elle offre, des homosexuel(le)s du monde entier. Parmi les plus connus, l'écrivain britannique Christopher Isherwood et la chanteuse allemande Claire Waldoff. Ce climat de tolérance prend fin avec l'accès au pouvoir de Hitler en 1933. Les lieux de rencontre gays sont immédiatement fermés, les organisations et associations sont dissoutes et les membres de la communauté sont persécutés et déportés dans les camps de concentration.

L'homosexualité est dépénalisée en 1968 en RDA, puis en 1969 en RFA. À Berlin-Ouest, les bars et lieux de rencontres rouvrent, les initiatives homosexuelles se multiplient : création d'associations militantes, de city magazines, du musée de l'homosexualité en 1985, de squats homosexuels, de la Gay Pride en 1979... En 2001 Berlin élit un maire ne faisant pas secret de son homosexualité, Klaus Wowereit.

A Berlin règne une certaine tolérance. Les lieux qui réunissent les communautés queer sont moins protégés que dans d'autres villes ou pays car on ressent moins de danger. Les fêtes gay sont à la mode et attirent aussi les hétérosexuels, les soirées lesbiennes accueillent les meilleurs Djs féminines, les Drag Queen organisent les cabarets les plus courus de la ville... À quelques exceptions près, pas de ségrégation, chacun est le bienvenu à participer aux soirées, événements culturels et manifestations quelques soient ses préférences sexuelles, son genre ou son non genre.

Il est impossible de référencer les nombreux événements, bars et soirées queer de Berlin, mais voici un aperçu qui vous donnera une idée de la diversité dont on profite dans la capitale allemande.

Les bars

La plupart de ces bars sont des lieux engagés qui organisent des événements culturels et festifs autour de l'univers queer.

- Schöneberg

Schöneberg est le quartier gay, symbolique et traditionnel, qui concentre un certain nombre de lieux de socialisation. Mais la nouvelle génération gay lui préfère souvent d'autres quartiers comme Kreuzberg et Neukölln, plus ouverts sur les autres communautés lesbiennes et queer.

Nollendorfplatz est le centre de la scène gay berlinoise. Un ours berlinois arbore les couleurs du drapeau gay, et une plaque commémorative est posée à la sortie Sud du métro pour rappeler les persécutions subies par les homosexuel(le)s du quartier durant le IIIe Reich. Dans les rues alentours, de nombreuses bonnes adresses dédiées à la communauté.

Tom's bar

Cette institution des années 1990 s'est assagie, mais reste une adresse gay de référence.

Begine

Le dernier projet autonome majeur de Berlin géré par des femmes. Depuis 25 ans ce bar est un lieu de rencontre et de culture ouvert exclusivement aux femmes. Au programme, littérature, philosophie, soirées festives et activités diverses.

Prinzknecht

Autre lieu iconique de Schöneberg, le Prinzknecht se définit comme le bar des hommes, ou peut être le "bar à hommes".. En tout cas le mercredi vous avez deux verres pour le prix d'un, donc deux fois plus de chance de voir des hommes sexy autour de vous !

Woof bar

Un autre bar gay de Schöneberg pour les 'barbus", leurs amis et leurs admirateurs !

- Kreuzberg

Südblock

Ce bar, fréquenté en journée par les habitants turcs et les hipsters du quartier, se transforme le soir en lieu de fête pour toutes les communautés. On y organise régulièrement des rencontres, des quiz, des réunions d'information et d'aide, notamment pour les homosexuels porteurs de handicap. Et le brunch du dimanche est un must...

Möbel Olfe

A deux pas de l'effervescente Kottbussor Tor, ce bar est l'un des plus populaires du quartier et est souvent plein. Particulièrement apprécié de la communauté queer, le mardi est dédié aux lesbiennes et le jeudi aux gays.

O Y A

Ce bar à remplacé le café féministe Marianne. Il est géré par un collectif de 5 femmes qui propose de la restauration le matin et le midi, et une ambiance festive et féministe le soir. De nombreux événements culturels y sont également organisés : expo, soirée, lecture...

Rauschgold

Un bar très animé qui propose des soirées karaoké, des spectacles de travesties et de Drag Queen et toujours de la bonne humeur.

Melitta Sundström

Ce bar, qui intégrait autrefois le club Schwuz et le musée gay (voir plus bas), est devenu plus calme mais a conservé son authenticité et son caractère.

Barbie Deinhoff's

Avec sa façade rose et sa déco particulière, le bar tient le haut du pavé dans la Schlesisches Strasse. Le mardi, un verre offert pour un verre acheté, public mixte et sympathique.

Le café Kotti est également un bar privilégié pour toutes les communautés.

- Neukölln

Silver Future

Un bar ouvert à tous qui organise des concerts, des stand-up, des spectacles de Drag Queen et des fêtes pour rencontrer l'âme soeur !

Ludwig

Ce pub de quartier a été créé en 1909 ! Au programme, des concerts, des spectacles d'improvisation, des lectures, des discussions, des expositions d'art, des performances, des shows de Drag Queen ... Impossible de s'ennuyer.

- Friedrichshain

Himmelreich

Ce bar gay de Friedrichshain organise des événements ouverts à tous. Citons entre autres les soirées queer le mardi et la fameuse soirée Eurovision.

Zum Schmutzigen Hobby

Un nom osé, un bar et un club situé au milieu de RAW,qui accueille une clientèle LGBT et queer, mais pas que.

- Prenzlauer Berg

Sonntag club

Fondé en 1973, ce bar LGBT de Prenzlauer Berg est aussi un espace associatif de rencontre, d'information et d'aide.

- Mitte

Betty F

Ce bar à cocktail gay est notamment fréquenté par les queer branchés de Mitte. Son équipe est particulièrement souriante et sympathique.

Clubs

Schwuz

Cette institution de la scène gay, club mythique fondé à Berlin Ouest en 1977 et association à l'origine du magazine queer Siegesaüle est à présent installée dans une ancienne brasserie de Neukölln.

Lab.oratory

Dans ce club Techno situé dans le même bâtiment que le Berghain, les femmes ne peuvent pas entrer. Seule exception, la soirée du Nouvel An. Mais mieux vaut être un public très averti pour apprécier les soirées épicées du Lab.oratory.

Berghain

Evidemment option de choix pour rencontrer des hommes musclés et torse nu qui dansent sur de la techno dans un décor industriel. Le Berghain est à l'origine un club gay, mais il s'est depuis longtemps ouvert à un large public. La difficulté est toujours de pouvoir y entrer et ce n'est pas une question de genre ou de préférences sexuelles, même les homos peuvent se faire refouler !

Die Busche

Un club gay et lesbien populaire qui propose de la musique mainstream et des tombolas ? Oui ça existe à Berlin. Si vous fuyez les lieux branchés et que vous préférez l'ambiance " fêtes de village, c'est au Busche qu'il faut aller. Vous y rencontrerez un public de tous les âge et de "province" (c'est à dire de la région du Brandebourg qui entoure Berlin)

Soirées

So 36

Ce club mythique est très engagé pour la tolérance et la lutte contre les discriminations, quelles qu'elles soient. Leur programme est très hétéroclite, et on y trouve quelques événements LGBT, par exemple les soirée Slam queer, et soirées orientales homosexuelles.

Connection Club

Depuis peu ouvert aux femmes, le Connection reste un club 100% gay où la Dark Room est aussi grande que le dance floor. Des spectacles pimentent les soirées, même si à priori elles ne manquent déjà pas de saveur.

Buttons

Une fois par mois, le club ://about blank accueille la soirée queer Buttons qui se déroule sur un week-end. Elle a pris la suite des regrettées soirées Homopathik connues pour leur ambiance aussi délurée que chaleureuse.

Girls town

Une fois tous les deux mois au Gretchen, une soirée féminine et lesbienne qui invite d'excellentes Djs à faire danser le public. Transexuels et homosexuels sont les bienvenus, mais pour les hétéros masculins, l'entrée peut être refusée.

Cocktail d'Amore

Soirée électro et techno qui se déroule dans l'enceinte du club Griessmuhle au caractère très industriel. La fête dure 2 jours et réunit un large public queer et leurs amis. Attention, la physio est implacable et peu sympathique.

Horse Meat Disco

Cette soirée a lieu tous les trimestres dans des clubs différents. Place à la disco, même si l'électro n'est jamais très loin ! L'ambiance est très sympathique, colorée et joyeuse.

Gegen

Organisé dans le sulfureux Kitkat Club, cette soirée Techno sexy et érotique attire un public complètement déjanté.

Room 4 Resistance

Ces soirées sont organisées par un collectif de femmes queer qui cherche à construire une communauté et à créer des espaces sécurisant pour les personnes souvent discriminées du fait de leur genre, de leur sexualités ou de leur couleur de peau. Les djs féminines sont mises à l'honneur dans ces fêtes qui ont lieu au Polygon Club.

Pornceptual

La fête qui a sorti les sex party et soirées fétichistes de l'underground. Organisé au Alte Münze, la soirée est l'une des plus branchées de Berlin et attire (presque) tout le monde, autant les queer homo que les queer... hétéros. Niveau vestiaire, place aux tenues osées. Malgré l'immense espace qui abrite la soirée, c'est souvent bondé.

L tunes

Environ une fois par mois, cette soirée lesbienne invite des DJs féminine dans les clubs assez chics (pour Berlin) Spindler & Klatt et Quasimodo. Les femmes homosexuelles, hétéro, trans, bi... et leurs ami(e)s sont les bienvenus.

B:EAST Party

Soirée techno gay mensuelle qui accueille des DJs de renom au sein du club Polygon.

GMF

Tous les dimanche soir, rendez-vous sur le dancefloor du club Ritterbutzke à Kreuzberg. En espérant que vous n'ayez pas utilisé toute votre énergie lors du week-end.

Members

Organisé sur le bateau Hoppetosse, cette soirée mensuelle vous emmène en croisière électro. Du moins, vous fait voyager dans les vagues musicales (le bateau reste à quai).

Same Bitches

Des soirées berlinoises électro qui se déroulent environ tous les deux mois dans différents clubs, et qui se sont exportées en Espagne et au Pays Bas.

Les événements

Christopher Street day

La Gay Pride berlinoise, créée en 1979, réunit chaque année des centaines de milliers de manifestants homosexuels, bisexuels, transgenres, hétérosexuels... Certains trouvent que la manifestation Christopher Street Day est devenue trop sage et commerciale, mais une fois la marche terminée, la fête se poursuit dans les clubs où sont organisées des soirées encore plus délurées .

LesbischSchwules Stadtfest

Il s'agit de l'une des plus grandes fêtes de rue en Europe qui se déroule dans le quartier de Schöneberg. Durant un week-end, des stands d'information, d'artisanat et de gastronomie animent les rues, de même que 5 scènes musicales qui offrent un programme diversifié. Il y a aussi une scène politique et culturelle sur laquelle des personnalités sont interviewées.

Easter Berlin et Folsom Europe

Deux événements annuels, gay cuir et fétichiste, qui ont lieu à Pâques et en septembre. Une marche toute en cuir donc, à Schöneberg, un salon du fétichisme en plein air, et de nombreuses soirées autour de ces événements dans les clubs berlinois.

LesBiSchwule Parkfest Friedrichshain

Depuis 1998, le grand parc de Friedrichshain accueille tous les ans une grande fête en plein air. Cet événement est financé par de nombreux sponsors et réunit des associations berlinoises. La fête qui avait failli disparaître dans les années 2000 a été sauvée par l'organisation sociale AWO qui lutte contre les discriminations.

Show Drag Queen

Plusieurs Drag Queen de renom organisent régulièrement des spectacles haut en couleur :

House of Shame

Depuis 20 ans, la Drag Queen Chantal anime des fêtes renommées auxquelles elle convie divers artistes. Ses soirées ont lieu tous les jeudi au Suicide Circus.

Irrenhouse

Une fois par mois, Nina Queer s'empare du club Musik und Frieden pour ses soirées qui réunissent musique, performances et darkroom. Bonbons et fruits sont offerts, l'entrée est gratuite pour les Drag Queen.

House of Presents

La Drag Queen Pansy présente son show tous les mardi soir dans le karaoké Monster Ronson's Ichiban.

Vaudeville variété

La reine du burlesque queer, Sheila Wolf, organise ponctuellement un cabaret au Wintergarten. Elle y invite des artistes, acrobates, danseurs, chanteurs....et propose un spectacle de 2 heures qui joue souvent à guichet fermé.

Travestie show au Theater im Keller

Toues les week-end (à partir de septembre 2019), un spectacle qui met en scène des travestis de talent.

Culture et histoire

Schwules Museum

Fondé en 1985, il s'agirait du premier musée gay au monde. Il propose des expositions historiques, culturelles et artistiques à propos de l'homosexualité, de la bisexualité, du transgenre...

Mongay

Tous les lundi, un film queer au cinéma Kino International
https://yorck.de/events?category=5524f1f46831384e0c050000

La libraire Prinz eisenherz

Créée en 1979, c'est l'une des plus anciennes et prestigieuses librairies gays du monde.

The Jaxx

Ce cinéma gay fut le premier du quartier à proposer des séances privées dans des cabines ainsi qu'un sex shop et des darkrooms.

Lebensort Vielfalt

Il s'agit de la plus grande bibliothèque dédiée à la communauté queer en Allemagne. Elle réunit près de 5000 ouvrages. Lebensort Vielfalt est aussi un espace social où l'on peut obtenir des conseils, ainsi qu'un lieu de vie et de colocation homosexuelle.

Spinnboden

Cette bibliothèque crée en 1973 par le groupe d'action lesbien HAW comprend également des archives sur la communauté homosexuelle. L'objectif était de documenter l'histoire des lesbiennes à travers la collecte de flyers, posters, articles de presse... Ce projet culturel a donné naissance à Spinnboden, l'association qui gère aujourd'hui ces archives et organise de nombreux événements.

Schwarzer Kanal

Un Wagenplatz (squat en plein air) créé en 1991 par une communauté queer. Autrefois situés en plein centre de Berlin au bord de la Spree, le squat et ses roulottes ont déménagé au sud de Neukölln en 2010. Bien qu'un peu isolé, le Wagenplatz continue à organiser des soirées engagées, des concerts, des festivals...

Mémorial pour les homosexuels persécutés pendant la période nazie

Ce mémorial a été édifié en 2008 à proximité du Tiergarten. Une petite fenêtre dans un imposant bloc de béton permet aux visiteurs de découvrir un film mettant en scène deux hommes qui s'embrassent.

Bleu blanc rose

L'association franco-allemande queer propose un large programme d'activités : rencontres, sorties culturelles, brunchs, ateliers, discussions. Vous pouvez aussi profiter de tandem pour améliorer votre allemand et suivre l'actualité LGBTQIA+ berlinoise.

L-night Berlin

Un meetup hebdomadaire pour les femmes queer et les personnes qui ont une connection avec la communauté féminine. Il regroupe près de 1000 membres et propose d'explorer chaque semaine un nouveau lieu berlinois.

Village

Ce centre communautaire accueille de nombreux ateliers autour du yoga, de l'érotisme, du corps, du massage... On y trouve aussi des festivals, des expositions artistiques, des projections de films, des ateliers d'improvisation...

Espaces sociaux

Lebensberatung

Un centre d'aide pour les femmes lesbiennes, bisexuelles, trans ou hétérosexuelles en situation de crise. On peut y rencontrer des thérapeuthes, mais aussi d'autres femmes qui ont traversé des difficultés et avec qui on peut s'entretenir. On trouve aussi une bibliothèque dans ce centre d'aide.

Mann-O-Meter

Lieu de rencontres, de conseils et de soins, notamment des test HIV, dédié aux homosexuels. On y trouve aussi un café et divers événements festifs.


wallpaper-1019588
5 lieux à visiter à Valenciennes et aux alentours
wallpaper-1019588
Ko Pha Ngan stories #1 : Baan Thongsala
wallpaper-1019588
La révolution du petit requin, an I
wallpaper-1019588
Le rêve américain en 2019
wallpaper-1019588
Sunny Monday #46
wallpaper-1019588
Martel entre vieilles pierres et chemin de fer
wallpaper-1019588
Sacramento en MLS, c'est fait !
wallpaper-1019588
Un peu de nous ici, avant que l'hiver nous enivre... L'archipel de Mingan, Côte-Nord.