The Prom

Il y a trèèès longtemps, j'ai raconté la prom night de L'Ado, en fin de collège, en pensant que ce serait la première d'une longue série. On n'imaginait vraiment pas quitter l'Angleterre. Mais finalement, la prom de L'Ado restera notre seule expérience de la chose. Du coup, comme je suis en pleine nostalgie, je ressors (en partie) mes billets pré et post prom.

Et oui, à la fin du collège, on a droit aux prom Nights en Angleterre aussi, ça n'est pas réservé aux téléfilms américains pour ados boutonneuses en mal d'amour. D'ailleurs, pourquoi ces trucs sont toujours aussi crétins? Sérieusement, la gamine moche et coincée, qui se transforme en top model pour sa prom, c'est du réchauffé. Et pourquoi lui flanque-t-on des lunettes au début, quand elle est sensée être laide à faire peur, et pas après? On l'a opéré des yeux? Ou c'est pas grave si elle n'y voit pas à trois centimètres, du moment qu'elle sourit? (d'ailleurs, son appareil dentaire a disparu mystérieusement lui aussi!) Je trouve ça très vexant. J'ai des lunettes, et franchement, si je les enlève ça ne m'arrange pas le portrait. Au contraire, je risque de me prendre un poteau, et une grosse bosse sur le front, ça n'aide pas.

En plus, c'est toujours extrêmement sexiste, pour les garçon aussi. Soit ils sont intelligents, style geek à lunettes, et ont un physique à faire passer Calimero pour un grand sportif tout musclé, soit ils sont bien fichus, mais profondément débiles. Je tiens à préciser que Marichéri était déjà geek au lycée et avait des lunettes. Mais il faisait à peu près 4 m 06 à 16 ans, portait des docs et des épingles à nourrices, et était contre le sport et les activités de groupe par principe, malgré un physique d'athlète accompli (c'est lui qui le dit, je ne le connaissais pas encore). Non mais! Et qu'est ce que la fille du début (celle qui guérit par miracle de son strabisme et de ses dents de cheval et qui est sensée être intelligente) peut bien trouver au crétin sportif avec qui on la colle toujours à la fin? Il a deux neurones en état de marche, dont un qui s'est mis en grève pour protester contre ses conditions de travail. Pourquoi cette pauvre fille, soit disant intello, est elle amoureuse d'un type dont le vocabulaire comprend deux mots: yeah et ââr?

Enfin, bon, passons. Revenons à la prom de L'Ado. J'ai de la chance, avec les garçons, les préparatifs sont assez limités. Pour les filles, ça comprend des jours et des jours de prise de tête avec leur mère pour la tenue. C'est désolant, elles n'ont aucune imagination. Il ne viendrait à aucune l'idée d'y aller en rangers, ou déguiser en pirate...non, c'est tout de suite la meringue hideuse. Et après, elles se font coiffées façon choucroute et maquillées à la truelle. Une copine râlait, la prom de sa fille lui coûte presque £250. Avec l'Ado, on a investi dans un nœud papillon, ça nous a fait £8 (et une crise de fou rire)...Il avait déjà le costume et la chemise blanche. Par contre, il a daigné se laver les cheveux et même raser ses trois poils au menton.

The Prom
(Devanture d'un magasin spécialisé en prom night à Colchester)

Bien sûr, il y va en limo, abréviation osée de limousine. Ça s'est décidé après des tractations poussées et un grands discours, débité à la cadence mélodieuse d'une mitraillette enrayée:
- la mère d'un copain a réservé la limo et on y va à plusieurs et tu dois juste payer ma part et la limo nous attendra devant la maison de la mère de ma copine qui a réservé.
-Pardon? Le copain s'est transformé en copine?
-ouais mais bon, tu vois, c'est juste quelqu'un quoi.
-Ah.... Et tu vas lui porter des fleurs? Hihihi!
Et l'Ado est reparti dans sa chambre en grognant et en claquant la porte.

The Prom
(Limohireworld.com)

Il râlait encore après sa mère à dix minutes du départ, mais il a été obligé d'appeler à l'aide : il était tout rouge et avec un bras en l'air. Il s'est coincé un bouton de manchette dans le nœud papillon et il était en train de s'étrangler. Toute la tribu a déboulé dans sa chambre, GeekAdo a failli s'étrangler aussi, de rire. J'ai exigé de faire des photos. L'Ado a commencé à insulter tout le monde, c'est un incompris dans cette famille de fous. Il en a profité pour cirer ses chaussures et son genou gauche. Heureusement, son pantalon est noir. Bref, on a tous bien ri, y compris la chatte...

Mais bon, quand il est parti, l'ambiance est retombée d'un cran. Vous avez vu Carrie (le film d'horreur qui se passe pendant une prom) ? ...j'ai eu peur! Je n'aurais pas dû. Il est rentré sagement comme cendrillon juste avant minuit, mais avec ses chaussures. Ça nous a surpris, pour quelqu'un qui n'est pas capable de revenir avec ses propres chaussures du collège (mais il a souvent des remplaçantes, toutes dépareillées, et on ne sait jamais d'où elles sortent. Lui non plus d'ailleurs), ni son blazer, sa cravate et encore moins sa carte de bus, on a trouvé que c'était un bel effort. Il avait même gardé le nœud papillon, un peu tordu mais toujours attaché. En fait, c'est parce qu'il n'avait pas réussit à l'enlever.

The Prom

J'ai tenté une interview au petit déj. Ça a donné à peu près ça:
-alors cette prom, c'était comment?
-ben, meuh, mfff...quoi?
-la prom?
-hu?
-c'était bien?
-ouais, quoi, hein...bof. Ouais, ben ça va. C'était cool.
Et il s'est rendormi dans son bol de céréales (il avait encore des coco pops dans les cheveux quand il est parti pour la journée portes ouvertes du lycée, je me suis dit que c'était bien qu'ils voient de suite à qui ils avaient à faire).

Évidemment, ses explications limpides ne m'ont pas suffit. C'est bien de taper sur les nerfs s'intéresser à la vie de son ado, je suis sûre qu'il en est ravi. Il ne veut pas montrer que ça le touche, mais c'est sûrement par pudeur, non? Il a bien retrouvé ses copains (et sa copine? " Ouais ben c'est juste une fille, quoi! " Cet enfant est un grand romantique), et la limo c'est rigolo (il veut être journaliste, on sent qu'il a déjà un grand sens des formules). Par contre, il avait oublié son ticket, il n'a pas pu rentrer de suite. Heureusement, son prof principal avait la liste, ouf....la prom night se déroulait dans le club House d'un golf privé, rien à des miles à la ronde à part des hectares de pelouse avec des petits trous dedans. Forcément, ils ne sont pas sortis de la salle. C'était risqué, surtout pour L'Ado, il aurait pu finir dans l'espèce de bac à sable autour des greens. (Les golfeurs sont de grands enfants, c'est bien connu). Il y avait un buffet, et de l'aveu même de L'Ado, c'était très bien. Il a adoré le buffet. En fin d'après midi, il me parlait encore du buffet, alors que je ne demande plus rien, vraiment. C'est décevant, je voyais ça autrement les proms...apparemment, c'était dansant aussi. Il a dansé. Avec la copine de la limo? ( " Non, mais ouais, mais non, ouais. Meuh "). C'est fou comme ce gamin se vexe pour un rien! Par contre, il est scandalisé, le coca était payant, et c'était du vol.

Et voilà, tout ça pour ça! Pas d'incendie géant. Pas de danse à la footloose. Pas de Homer Simpson, Marge et tout ça. Pas de loup garou. Pas la moindre trace de vampire non plus. Pas de retour vers le futur....les proms anglaises n'ont décidément rien à voir avec les films américains. Je suis un peu déçue...


wallpaper-1019588
Nerekhta-les-Chambranles
wallpaper-1019588
Une journée au parc aquatique de Aquabéarn
wallpaper-1019588
À partir de quand préparer son road trip dans l’ouest des États-Unis?
wallpaper-1019588
Projet 52: patrimoine
wallpaper-1019588
Johnson frightening top 10
wallpaper-1019588
Voyage en groupe : comment l’organiser et quel mode de transport avec chauffeur choisir ?
wallpaper-1019588
Sunny Monday #29
wallpaper-1019588
Les nuraghes sardes