Carnet de voyage à Lanzarote aux Canaries

Dans ce carnet de voyage à Lanzarote, je vous partage l’itinéraire suivi durant 4 jours complets sur place, mon avis et quelques conseils, notamment en ce qui concerne les choses à voir et à faire à Lanzarote, aux Canaries.

Jour 1 : Arrivée – Playa Blanca – Playa de Papagayo – Laguna Verde – Los Hervideros – Yaiza

Nous arrivons sur l’île de Lanzarote en début d’après-midi. Nous avons pas mal enchaîné les visites durant l’après-midi après avoir récupéré notre voiture de location. En effet, chaque visite est assez rapide et tous les lieux sont proches géographiquement les uns des autres.

Playa Blanca est une jolie petite plage située à proximité de l’avenue Maritime. Cette dernière est assez agréable à découvrir bien que très touristique. Nous marchons quelques instants puis décidons de prendre la route en direction de la célèbre plage de Papagayo. La route n’est pas goudronnée mais elle reste tout de même bien praticable en voiture. La vue sur la plage emprisonnée par les rochers de plusieurs mètres de haut est très jolie. Nous en profitons pour nous poser quelques minutes et faire quelques photos. Le fort vent sur place ne nous motive pas à rester plus longtemps.

Playa de Papagayo - LanzarotePlaya de Papagayo – Lanzarote

Nous continuons notre itinéraire en direction de la Laguna Verde. Nous avions hésité à nous arrêter, le lieu mérite finalement une petite escale. C’est la première fois que nous voyons en contrebas une plage au sable si noir. Aussi, les nuances de couleurs au niveau la Laguna Verde, et le contexte géologique de ce lieu, le rendent unique et intéressant à découvrir.

Laguna Verde - LanzaroteLaguna Verde – Lanzarote

Nous terminons la journée par rejoindre le charmant village de Yaiza. C’est un bel exemple de village typique de Lanzarote. L’architecture des maisons et leurs couleurs blanches, situées dans un décor à la fois désertique et verdoyant grâce aux palmiers, confère à Yaiza un côté authentique attrayant.

Jour 2 : Parc de Timanfaya – Teguise – Nazaret – Costa Teguise

Dès le début de la matinée, nous prenons la direction du Parc National de Timanfaya. La route goudronnée noire foncée s’enfonce dans un paysage toujours plus lunaire. Elle est bordée de cailloux très foncés et passe au cœur des fameuses “Montañas del Fuego”. L’ambiance y est vraiment particulière, on se croirait au bout du monde, dans un univers assez chaotique.

Nous arrivons au Parc de Timanfaya. Après quelques minutes d’attente dans la voiture, nous nous garons ensuite au parking situé au centre du parc. Un conseil, il faut essayer de choisir un créneau tôt le matin ou en milieu/fin d’après-midi pour visiter le parc car l’attente à l’entrée du parc peut être très longue.

La visite du parc se fait uniquement en bus. Etant donné l’organisation sur place, la dangerosité des routes et la nécessité de protéger le lieu et les visiteurs, on peut en comprendre la raison. Il est cependant dommage de voir et de faire des photos uniquement depuis les fenêtres du bus. Nous en prenons plein la vue tout au long de la visite. Nous voyons les cratères et paysages arides du parc, et imaginons le chaos qui a pu s’y produire dans le passé à cause des éruptions. A la fin de la visite, nous participons aux quelques animations disponibles, et notamment la démonstration géothermique. Surprise !

Parc de Timanfaya - LanzaroteParc de Timanfaya – Lanzarote Le cratère d'un volcan dans le Parc de Timanfaya - LanzaroteLe cratère d’un volcan dans le Parc de Timanfaya – Lanzarote

Plus tard dans la matinée, nous prenons la direction du centre de l’île, c’est la région viticole. Nous nous arrêtons un petit peu à l’écart des routes touristiques pour observer les fameuses cultures des vignes de Lanzarote. Celles-ci sont en parties encerclées par de petits murets en pierre pour les protéger du vent.

La culture des vignes près de Yaiza - LanzaroteLa culture des vignes près de Yaiza – Lanzarote

Nous visitons d’ailleurs quelques kilomètres plus tard le Musée du Vin (El Grifo) qui donne quelques informations intéressantes sur l’histoire de la production à Lanzarote ; puis rejoignons la petite ville de Teguise. C’est un bel exemple de village à l’architecture typique de Lanzarote. Les murs des maisons blanches sont fabriqués également à partir des pierres noires de l’île. L’ambiance y est calme et paisible.

Nous faisons un petit tour au Castillo de Santa Barbara, qui abrite le Musée de la Piraterie. Nous profitons également de la vue pour observer l’île de Lanzarote, du haut de ces 400 mètres d’altitude.

Enfin, nous nous rendons à Nazaret, afin de visiter la luxueuse résidence Lagomar. L’ancienne maison d’Omar Sharif a un style très original. Celle-ci a été conçue à même la roche. La démesure de ce lieu surprend.

L'ancienne maison d'Omar Sharif à Nazaret - LanzaroteL’ancienne maison d’Omar Sharif à Nazaret – Lanzarote

Nous regagnons ensuite le logement loué pour trois nuits à Arrieta, petit village résidentiel paisible en bord d’océan.

En fin de journée, nous nous rendons sur la Costa Teguise, pour nous promener en bord de plage et dîner. Ce lieu sans charme particulier est très touristique. C’est une station balnéaire prisée par les familles à la recherche de farniente. Il y a un grand nombre de magasins et des restaurants pour tous les goûts.

Jour 3 : Las Cuevas de los Verdes – Mirador del Rio – Haria – La Caleta de Famara

En route vers le Nord de Lanzarote. Nous commençons par visiter Las Cuevas de los Verdes. Ces grottes sont en fait un tunnel volcanique de lave dont la création remonte à plus de 5000 ans. La visite est intéressante. Nous observons la diversité des couleurs de ce lieu et de ses formations (canaux de lave, dépôts salins, strates de lave solidifiée). Dans ce lieu s’alterne des petits passages puis de vastes pièces comme l’auditorium qui a été installé dans un lieu à l’insonorisation parfaite.

Nous rejoignons ensuite le Mirador del Rio. Le lieu est joliment décoré, il s’agit d’une oeuvre réalisée par César Manrique, la personnalité incontournable de l’île. Il est à l’origine de l’architecture de nombreux monuments les plus visités de l’île. Le Mirador del Rio se visite en très peu de temps. Le prix de l’entrée parait d’ailleurs assez élevé pour un intérêt à discuter à mon avis. Quoi qu’il en soit, la vue sur la Isla Graciosa est sympa. Le temps tourne, et un orage arrive à l’horizon. Cela permet de profiter pendant quelques minutes d’un paysage un brin chaotique. La pluie ne tarde pas à s’abattre sur nos têtes. Nous nous sommes habitués à avoir un peu de pluie sur l’île à l’heure du déjeuner ou en début d’après-midi, cette journée n’échappe pas à la règle.

Isla Graciosa depuis le Mirador del Rio - LanzaroteIsla Graciosa depuis le Mirador del Rio – Lanzarote

Nous faisons un petit tour à Haria, un joli village authentique. La pluie est toujours présente, la durée sur place est écourtée.

Nous passons ensuite l’après-midi à La Caleta de Famara. Le spot est réputé pour offrir à ses surfeurs parmi les plus belles vagues des Canaries. Nous observons les surfeurs débutants ou aguerris surfer sur les vagues. Le paysage alentour est très sympa : entre longue plage de sable, falaise abrupte, et arrière-pays désertique avec quelques dunes de sable. Nous nous promenons également dans le village de Famara. Ce village de pêcheurs très tranquille et également peuplé de surfeurs en vacances, qui confère au lieu un esprit un brin bohème.

Jour 4 : Isla Graciosa – Guatiza

Le matin, nous rejoignons le port d’Orzola. Deux compagnies proposent des trajets réguliers pour la Isla Graciosa. L’Océan est assez agité, le trajet secoue un peu. Nous arrivons sur la Isla Graciosa, en même temps que le soleil. Le village principal où se situe le port est très agréable. Une petite plage et des commerces sont disponibles. Il est possible d’y observer les petites maisons des habitants situées dans une zone sablée.

Nous louons un vélo afin de faire un tour de l’île. Cette solution est à mon avis indispensable pour ceux qui souhaitent profiter de la nature et voir les principaux coins réputés de l’île. Le trajet peut aussi être fait en 4×4. Un conseil : bien prévoir de l’eau, de la nourriture et de la crème solaire dans son sac à dos.

Après plusieurs kilomètres parcourus en vélo, nous faisons une petite pause au niveau d’une première plage. Puis nous regagnons ensuite Las Conchas, une très belle plage nature. C’est à mon avis l’une des plus belles plages de Lanzarote avec Papagayo, selon les lieux que nous avons visités et indiqués dans ce carnet de voyage à Lanzarote. Nous roulons ensuite sur une route un petit plus complexe, c’est à dire dans le sable, pour rejoindre le nord de la Isla Graciosa. Après avoir poser les vélos, nous observons le déchaînement des vagues sur la côte et repérons de jolis crabes. Nous terminons le tour en regagnant le port, puis nous rejoignons Lanzarote.

Plage de Las Conchas - Isla GraciosaPlage de Las Conchas – Isla Graciosa

Dans l’après-midi, nous visitons le plus beau jardin botanique de cactus de notre voyage aux Canaries : celui de Guatiza. Ce lieu a également été conçu par César Manrique, au cœur d’une ancienne carrière de forme conique. La promenade y est sympa. Le nombre de variétés différentes de cactus présentes dans cet espace est impressionnant.

Jardin de cactus de Guatiza - LanzaroteJardin de cactus de Guatiza – Lanzarote

Jour 5 : Fondation César Manrique – Tenerife

Notre cinquième et dernière journée à Lanzarote est arrivée.

Nous rejoignons Arrecife. L’occasion de faire une escale de la Fondation César Manrique. Nous avons apprécié ce lieu. Il est d’abord agréable à découvrir d’un point de vue architectural (pour ses murs blancs, son cadre, ses salons aménagés dans des bulles volcaniques). L’ancienne maison de César Manrique, transformée aujourd’hui en musée, est idéale pour découvrir l’histoire de ce célèbre personnage et voir les œuvres d’art de César Manrique, mais également Picasso ou encore Miró.

L’heure du départ de notre vol pour Tenerife approche. Nous regagnons l’aéroport de Lanzarote situé à Arrecife. Nous nous envolons donc pour la dernière île programmée de notre voyage aux Canaries.

Bilan de notre voyage à Lanzarote

D’une manière générale, nous avons beaucoup apprécié Lanzarote. C’est probablement l’île des Canaries la plus sauvage et la plus contrastée. Entre plages de sable noir, volcan, terres viticoles, belles vagues… les paysages sont remarquables. Aussi, César Manrique a laissé son empreinte sur l’île, avec des œuvres remarquables. L’ambiance a Lanzarote est également agréable. L’hébergement à Lanzarote diffère des autres îles. Il existe davantage de possibilité de logement chez l’habitant ou en location d’appartement qu’en hôtel, nous nous sommes sentis dans une ambiance plus détendue et moins touristique. C’est une île que l’on peut rapidement parcourir et découvrir à son rythme.

J’espère que ce carnet de voyage à Lanzarote pourra vous inspirer et vous aider à organiser votre voyage. N’hésitez pas à partager vos conseils et réactions dans les commentaires !

L’article Carnet de voyage à Lanzarote aux Canaries est apparu en premier sur Blog Voyage Le Prochain Voyage.


wallpaper-1019588
Nerekhta-les-Chambranles
wallpaper-1019588
7 bonnes raisons d’aller à l’île Maurice
wallpaper-1019588
Au Cap d’Antibes sur le sentier du littoral
wallpaper-1019588
To my EU friends in the UK
wallpaper-1019588
Visiter Toronto avec les enfants, notre escapade en famille
wallpaper-1019588
La phrase de la semaine #45
wallpaper-1019588
Projet 52: noir et blanc
wallpaper-1019588
Citizenfour. Quelques jours avec Edward Snowden