Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Share

JOUR 8

Départ de Mahé direction Praslin une île encore plus petite au milieu de l’océan indien. Pour faire les quelques kilomètres qui séparent les deux îles nous prenons un mini avion (une vingtaine de places). Nous profitons d’une vue exceptionnelle pendant les 15 minutes de vol.

  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Praslin est la deuxième plus grande île des Seychelles, 38km² pour 6500 habitants. L’île est célèbre pour ses plages de rêve (bien-entendu) mais aussi pour ses cocotiers de mer.

L’arrivée à Praslin nous fait penser à une étape de notre tour du monde, grosse chaleur, gros sacs à dos et voyage en bus. Apparemment on a perdu la main vu qu’on se perd un peu. On arrive tout de même à trouver notre charmante guest house et c’est déjà l’heure de dîner. A notre grande déception nous ne pourrons pas goûter la chauve souris, apparemment ce n’est pas la période.

JOUR 9

Nous avons prévu d’aller visiter 3 petites anses au Sud de l’île. Sauf que nous sommes dimanche et que les bus ne passent pas souvent. Après 1h30 d’attente, on craque et décidons de louer une voiture. Eh oui on est au bout du monde, cela serait dommage de passer son temps sur un banc au lieu de profiter des plages.

Nous voilà donc à la découverte de 3 nouvelles plages : Anse Bois Rose, Anse Consolation et Anse Marie. Ce ne sont pas les plus belles que nous ayons vues mais elles sont totalement désertes, ce qui est toujours agréable.

  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Puis il est l’heure d’aller retrouver nos amis du bout du monde : Christelle et Nicolas. Souvenez-vous ce sont nos amis rencontrés en Birmanie puis que nous avions été voir l’année dernière à la Réunion. Pour ne pas manquer à nos traditions, nous fêtons nos retrouvailles autours d’une bonne bière !

JOUR 10

On se lève tôt, objectif du jour : Anse Georgette, réputée plus belle plage de l’île. Seul hic on y accède en passant par un hôtel et il faut réserver à l’avance (ce que bien-sûr nous n’avons pas fait). On arrive à rentrer après de longues minutes de négociation et en promettant de ne pas rester longtemps. On est bien content, la plage est vraiment magnifique !!!

Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

C’est une bonne entrée en matière pour Christelle et Nicolas.

Après avoir fait trempette on prend la direction du Mont Zimbabwe, c’est le plus haut point de l’île. La balade se fait en voiture, on aurait préféré une petite marche, mais bon pour une fois qu’on peut avoir une belle vue sans effort, on ne va pas se plaindre.

Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Après un passage au camion take away du centre ville, on va pique niquer à Anse Volbert, l’immense plage qui se trouve à tout juste 5 minutes de notre bungalow. Comme d’habitude le déjeuner est copieux, on a donc bien mérité une petite sieste. D’autant plus que l’endroit nous plaît beaucoup.

Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

En plus nous ne sommes pas seuls : au rendez-vous une petite raie qui semble perdue et une grue qui ne cesse de prendre la pause.

  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Petite balade de fin de journée. On commence par Anse Possession puis direction Anse Boudin où les garçons s’adonnent à leur passe temps favori : escalade pour notre ami belge et pêche (toujours si peu fructueuse malgré l’espoir d’une sèche) pour notre Nicolas.

Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Pendant ce temps là Christelle et Solène prennent les deux héros en photo 😉 Après cette journée bien chargée, nous avons bien mérité nos bières fraîches.

JOUR 11

Pendant que Christelle et Nicolas profitent des fonds marins (apparemment ils en ont pris plein les yeux et ont même vu des requins !!!), nous allons visiter les plages d’Anse la Blague et Petite Anse à l’est de l’île. Agréable découverte, ce petit coin est tout juste PA-RA-DI-SIA-QUE !!! On est seul sur les plages, on est en pleine nature, l’eau est chaude…

  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

On récupère Christelle et Nicolas et leur faisons découvrir ces plages, petit pique nique au paradis et on repart à la découverte de nouveaux paysages.

  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Après une balade sur le sable chaud, nous nous rendons à la Vallée de Mai. C’est une réserve inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983 grâce à sa faune et sa flore. C’est ici que l’on trouve l’une des plus grandes forêts de cocotiers de mer, l’arbre auquel on doit la fameuse coco fesse. Nous avançons au cœur de cet espace vert, la température est élevée et l’air est très humide. Nous n’étions plus habitués à un tel climat, on est tous plus rouges les uns que les autres.

  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Et côté faune on est aussi gâté, aujourd’hui la chance est de notre côté car nous pouvons observer de nombreux oiseaux normalement très timides.

On fini la journée sur la plage à observer le ballet incessant des chauves souris (à défaut de les avoir dans nos assiettes). Elles sont dures à immortaliser en photo.

JOUR 12

Pour notre dernier jour à Praslin, nous nous levons tôt afin de profiter de la deuxième plus belle plage de l’île : Anse Lazio. A notre arrivée il n’y a pratiquement personne, on en profite pour arpenter la plage de long en large.

Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Les touristes commencent à arriver alors nous nous engouffrons dans un petit passage entre deux rochers pour arriver sur une autre mini plage complètement déserte.

  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Bien que l’endroit soit magnifique, c’est l’heure du déjeuner. Priorité à nos estomacs qui grondent : on se prend un bon repas que nous dégustons en bord de mer, toujours avec une vue savoureuse.

Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

C’est l’heure du départ pour La Digue, la 4ème plus grande île des Seychelles, presque 10km² ! La traversée en bateau est rapide une dizaine de minutes. Le pied posé sur l’île, nous laissons nos affaires à notre logement, allons acheter des bières fraîches et nous avons tout juste le temps d’admirer le coucher de soleil.

Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

JOUR 13

Encore un réveil matinal afin d’aller à la découverte d’Anse Source D’Argent. Là on est sur l’une des plus belles plages des Seychelles. On enfourche nos vélos, pas de voitures ici, et c’est parti à travers les petits chemins.

  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Après quelques coups de pédales, on pose le pied à terre, on chemine à travers les palmiers et on arrive enfin sur des étendues de sable fin entrecoupées de rochers. Nous allons être redondants mais une fois de plus, c’est tout juste MA-GNI-FI-QUE !!!

  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

On passe de plages en plages, on se balade, on se baigne, on bronze, les vraies vacances 🙂

Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Que demander de plus ?

Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Et bien en fait, il y a encore plein d’autres plages à découvrir, alors quand celles-ci deviennent un peu trop touristiques, hop on repart sur nos fidèles destriers. Direction des espaces un peu plus sauvages.

Nous nous rendons à l’est où les plages sont moins prisées des touristes. En effet, ici attention quand on se baigne il y a beaucoup de courant, ce n’est pas l’océan indien calme de ce matin. Le premier chemin que nous empruntons commence à se parer de verdure.

  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Il nous mène jusqu’à Petite Anse.

Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

On continue notre route, on s’enfonce toujours un peu plus dans les petits chemins, au bout d’un moment, nous perdons la vue sur la mer et nous croyons presque en pleine jungle.

  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Nous arrivons sur la superbe Anse Cocos, on a l’impression d’être sur une plage déserte. Autant nous avons apprécié les paysages de ce matin, autant nous prenons plus de plaisir à admirer ceux-ci plus sauvages, plus nature, avec moins de touristes. Les Seychelles ont la particularité de nous réserver des paysages variés d’une plage à l’autre sur des bouts de terre si petits. Nous sommes, comme depuis le début de ce voyage, sous le charme.

Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Nous repartons en fin d’après-midi afin d’aller admirer le coucher de soleil avec une petite bière, c’est devenu notre rituel du soir.

JOUR 14

C’est notre dernier jour à La Digue et donc pratiquement le dernier des vacances car nous repartons demain. Nous nous réveillons de bonne heure, une petite randonnée nous attend pour atteindre le sommet du Nid d’Aigle (333m).En soit la marche n’est pas très compliquée, par contre nous avions sous estimé la lourdeur du climat, on fini tous sans t-shirt, la chaleur est intenable.

  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Arrivés en haut la vue est superbe, on surplombe l’intégralité de l’île et pouvons voir au loin Praslin et Curieuse.

Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Ensuite, on ne perd pas une minute, on reprend nos vélos et fonçons vers le dernier coin de l’île que nous n’avons pas encore visité. Se jetant presque sous nos roues, nous croisons la route d’une tortue. Malheureusement celle-ci n’est pas sauvage mais a, au moins, la chance de ne pas être parquée dans un espace réduit comme toutes les autres que nous avons pu voir.

  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques
  • Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Comme il est l’heure de déjeuner, nous trouvons un petit take away sympa et bien copieux. Nous pédalons un peu jusqu’à une vue qui nous plaît et une fois de plus pique niquons dans un lieu idyllique.

Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

 On remonte sur nos vélos, on pédale le long de la mer à la recherche de notre dernière plage de la journée. Nous voici à Anse Patates. Attention, le calme apparent est un leurre, dans l’eau il y a beaucoup de courant et ce n’est pas toujours évident de revenir vers la plage. Avec nos masques et nos tubas nous pouvons voir quelques poissons multicolores. D’après certains touristes il y aurait même des tortues.

Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Puis pour ce dernier soir de vacances nous nous posons sur notre plage, bière à la main, nous admirons le coucher de soleil.

JOUR 15

On prend le bateau, retour à Mahé. Comme il nous reste pas mal de temps avant le départ de l’avion, on amène Christelle et Nicolas à Anse Liberté, cette plage qui nous avait tant plu. C’est la dernière trempette des vacances.

Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Retour à Paris (on appréciera la douche à l’aéroport). Merci à Christelle et Nicolas, nos amis du bout du monde, pour cette semaine passée avec eux, hâte de vous revoir les copains 🙂

Les Seychelles : Praslin et La Digue, à la découverte d’îles paradisiaques

Pour plus de photos, on vous laisse jeter un coup d’œil !

Pratique

Période : Seychelles du 3 au 17 novembre 2018 – Praslin et la Digue du 10 au 17 novembre

Taux de change : 1€ = 16 roupies (SCR)

PRASLIN

Comment se rendre à Praslin ?

Le moyen de transport le plus classique est le bateau qui circule chaque jour entre les deux îles. Vous trouverez tous les renseignements, horaires, tarifs et réservations directement sur le site de Cat Cocos http://www.catcocos.com. Le tarif était de 1060 roupies par adulte pour l’aller simple lors de notre passage.

Mais pour se faire plaisir, profiter de la vue, gagner du temps et aussi car le tarif n’est pas beaucoup plus élevé voire équivalent selon les horaires, nous avons effectué ce trajet en petit avion réservable directement sur le site de la compagnie Air Seychelles. Nous avions payé 1100 roupies par personne, aller simple. Le trajet dure une vingtaine de minutes. A l’arrivée, un arrêt de bus permet de rejoindre tous les logements autour de l’île pour quelques roupies.

Comment se déplacer à Praslin ?

On vous conseille de garder le vélo pour La Digue et de choisir le bus ou la voiture pour visiter Praslin. Deux lignes de bus font le tour de l’île, une en faisant tout le tour et la seconde en coupant par le centre de l’île et la Vallée de Mai. Les tickets ne coûtent presque rien mais il faudra parfois être patient (voire très patient le weekend) et accepter de ne pas pouvoir s’arrêter partout. Nous avons préféré la location de voiture pour optimiser notre temps et pouvoir tout visiter à notre rythme. Les hôtels pourront vous en louer une sans problème ou autrement les locaux qui vous démarchent pour des excursions dans la rue ou sur les plages pourront vous aider. Nous avons payé 45 euros par jour après une petite négociation.

Où dormir à Praslin ?

Coco Bay Guest House/Villa, Anse Volbert : Un joli bungalow, très simple mais bien équipé dans un jardin calme et à proximité de la grande plage et des quelques commerces de Anse Volbert. Une grande salle commune avec cuisine et terrasse permettent de se préparer les repas pour économiser quelques roupies et surtout éviter les restaurants souvent chers et peu savoureux… Nous avions payé 65 euros par nuit pour le bungalow double. Petit parking pour garer la voiture de location. Pour info, la gérante propose un service de navette depuis le port pour 200 roupies.

Où manger à Praslin ?

Pas d’adresse de restaurant à vous conseiller, ils sont souvent chers et vraiment pas terribles. Nous vous conseillons par contre les camions Take Away, pas chers, copieux et souvent très bons. Vous en trouverez un sur le parking de l’embarcadère et un second devant la superette d’Anse Volbert. Si vous souhaitez manger de la chauve-souris demandez au chef de La Goulue, situé à côté de notre guest house, s’il peut en préparer (à notre période cela n’était pas possible).

Que faire à Praslin ?

Rien de plus simple que la découverte de Praslin. Il vous suffit de suivre la route côtière et de vous arrêter lorsque les paysages vous plaisent. La seule info importante concerne l’accès à la magnifique Anse Georgette. Il faut entrer dans l’enceinte d’un hôtel de luxe et traverser un golf pour y accéder. L’accès est limité à quelques visiteurs par jour et il est indispensable de réserver avant d’arriver. Pour cela demandez à votre hôtel de passer un coup de fil la veille pour réserver votre accès. Nous avons eu la chance d’y entrer après une longue négociation mais pas sûr que ça marche à tous les coups.

La Vallée de mai et ses Coco Fesses : Un incontournable des Seychelles ! Trois parcours de différentes longueurs vous permettent de vous promener au milieu des cocotiers de mer. L’entrée n’est pas donnée, environ 20 euros, mais impossible de passer à côté. Vous pourrez aussi repartir avec votre véritable coco fesse estampillée mais pour cela il va falloir casser la tirelire.

LA DIGUE

Comment se rendre à La Digue ?

Pour effectuer les trajets Praslin – La Digue ou Mahé – La Digue, une seule possibilité : le bateau (ou éventuellement l’hélico…). Réservez votre billet en ligne directement sur le site de Cat Cocos.

Comment se déplacer à La Digue ?

Pas de voitures à La Digue. Tout le monde se déplace à vélo ou éventuellement à pied autour de votre hébergement. Tous les logements vous proposeront une location de vélo dès votre arrivée. Globalement le tour de l’île est assez plat est sans difficulté à part quelques belles côtes pour traverser l’île. Nous avions payé 100 roupies par jour et par vélo.

Où dormir à La Digue ?

Le village de La Passe situé au niveau de l’embarcadère est très sympa et propose la majorité des hébergements « bons marchés ».

Petra’s Guest House, La Passe : On vous conseille très fortement cet hébergement situé dans le village, au milieu des habitations classiques et un peu en retrait du centre plus touristique. Les chambres sont spacieuses et propres. Une grande cuisine permet de préparer des plats et la terrasse de prendre l’apéro au calme après une belle journée de visites. Nous avions réservé sur Agoda.com pour 65 euros par chambre double climatisée.

Où manger à la Digue ?

Comme d’habitude, nous vous conseillons de faire quelques courses pour cuisiner et aussi de vous rendre dans les fameux take away. Nous avons acheté plusieurs de nos repas au Take away Tarosa, dans le centre du village de La Passe, à proximité du port. Vous en trouverez plusieurs tout autour de l’île.

Que faire sur La Digue ?

Comme d’habitude nous vous conseillons simplement de faire le tour en vélo et de vous arrêter sur chaque plage au fur et à mesure de votre parcours (attention, certaines sont dangereuses en raison des forts courants. Des panneaux indiquent les interdictions de baignade). La Plage la plus célèbre est celle d’Anse Source d’Argent. Elle est effectivement très belle même si elle est loin d’être notre préférée aux Seychelles. Il vous faudra en plus débourser 115 roupies par personne pour y accéder ! A voir mais on vous conseille d’y venir très tôt pour éviter la foule.

De l’autre côté de l’île, une fois arrivés à Grand Anse, garez votre vélo et suivez les chemins qui vous mèneront à Petite Anse puis à l’immense Anse Cocos (utilisez l’application MAPS.ME pour vous repérer). Prévoyez une paire de baskets et surtout une bonne quantité d’eau.

On vous conseille aussi l’ascension du Nid d’Aigle, le sommet de l’île qui culmine à 333m. Laissez votre vélo à l’hôtel, ça grimpe sec ! La vue au sommet sur les petites îles à proximité vaut le coup. Prévoyez quelques litres d’eau et une paire de baskets.


wallpaper-1019588
Préparer son voyage en Thaïlande : les conseils à suivre (formalités, vaccins)
wallpaper-1019588
Ko Pha Ngan stories #1 : Baan Thongsala
wallpaper-1019588
Lieux de tournage de Game of Thrones à Gérone en Espagne
wallpaper-1019588
La grotte du pirate Cheung Po Tsai
wallpaper-1019588
You don’t put Wizzboy in the corner
wallpaper-1019588
Découvrir la gastronomie dijonnaise : nos adresses !
wallpaper-1019588
Visiter la Vallée de la Lune : conseils pour en profiter !
wallpaper-1019588
Sunny Monday #24