Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Share

JOUR 1

Nous partons de Paris le vendredi 2 novembre à 21h et arrivons le samedi à 13h45 à l’aéroport de Mahé, la principale île des Seychelles. Nous sortons de l’avions, un visa coco fesses sur les passeports et c’est parti : les vacances peuvent commencer !!!

Sur le chemin entre l’aéroport et notre logement nous découvrons une coutume seychelloise très répandue : les fêtes sur les bords de mer. Tous les 50 mètres il y a des fêtes en plein air organisées avec musique et boissons à foison. Même si le temps est plutôt gris et qu’il pleut un peu, les gens sont tous au rendez-vous.

Nous logeons à Anse la Mouche, c’est un lieu peu touristique. Nous sortons faire quelques pas sur l’immense plage au pied de notre immeuble mais la fatigue nous rattrape. On préfère se reposer, laisser le temps gris passer et être en forme pour le lendemain.

JOUR 2

Nous commençons notre découverte de Mahé avec l’une des plus belles plages de l’île : Anse Soleil. Il y a encore quelques nuages dans le ciel mais on crame énormément, à peine arrivés sur la plage, nous cherchons déjà l’ombre.

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

On savoure cette première plage, l’eau est belle, chaude, le sable est fin, en face de nous un grand soleil et sur les côtés on peut apercevoir les hauteurs dans les nuages. Le paysage est splendide, nous sommes ravis.

Nicolas enfile un masque et un tuba, il n’y a pas de très beaux poissons mais par contre on trouve de grosses daurades, quel dommage qu’il ait oublié sa canne à pêche. Nous sommes donc obligés de goûter à notre premier déjeuner seychellois 🙂 Cela sera curry de thon pour Nicolas et curry de calamars pour Solène. C’est un peu épicé mais c’est très bon.

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Vers 15h le temps se couvre. Nous décidons de nous rendre vers l’intérieur de l’île pour visiter un grand jardin tropical. Notre projet est mis à mal par la pluie qui s’est abattue d’un coup et qui a créé des coulées de boue qui ont bloquées un fourgon de police. Changement de programme, nous allons faire les courses. Sauf qu’un dimanche après-midi il n’y a rien d’ouvert. Nous achetons des nouilles instantanées et des bières, cela nous rappelle certains menus de notre tour du monde.

Entre temps la pluie s’est arrêtée et on a furieusement envie d’un cocktail (hé oui c’est les vacances). On prend la route vers Anse Takamaka et le bar « Batista », en chemin toujours ces nombreuses fêtes sur le bord de mer. Bon clairement notre pina colada n’était pas top mais on a pu profiter d’une jolie vue.

Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Les derniers rayons du soleil percent les nuages, il fait lourd, on a envie de se rafraîchir et c’est parti pour une dernière baignade dans une eau bouillante.

JOUR 3

Réveil matinal et grand beau temps, presque plus de nuages, le ciel est tout bleu. On commence la journée par un tour au marché. Nous passons par la plage, nous adorons Anse la Mouche et tous les matins cette balade sera notre petit rituel.

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Alors le marché est très petit mais il y a l’essentiel : un marchand de fruits et légumes et une poissonnière. Les produits sont ultra frais, la plupart des légumes viennent du potager derrière le stand et les poissons de la pêche de la nuit. On est quand même assez surpris par une chose : tous les légumes sont soigneusement emballés sous plastique, c’est partout pareil et nous n’avons pas trouvé d’explication (peut-être à cause de la chaleur et de l’humidité ?). On achète de quoi cuisiner une recette seychelloise conseillée par notre poissonnière. Les commerçants sont très sympas, il n’y a pratiquement pas de touristes donc pas d’arnaque sur les prix.

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

On continue avec notre découverte des plages de Mahé. Direction Anse Louis… Et nous restons sous le charme de cette plage. Que c’est beau ! En plus il n’y a personne, la plage est à nous. Depuis que nous sommes arrivés, et cela se confirmera au cours de notre séjour, nous n’avons pas eu beaucoup de touristes, c’est très agréable.

Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

On enchaîne avec Anse Liberté. On y va avec un peu d’appréhension car nous devons traverser le Four Seasons pour rejoindre la plage. Normalement les plages sont libres d’accès mais souvent des hôtels bloquent l’entrée. Ici ce n’est pas le cas, le personnel est charmant et nous explique le chemin. On marche 10 minutes et…. Wahooo c’est encore une plage magnifique.

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Nous adorons ces paysages de plages où la nature se jette dans la mer. On ne sait plus où donner de la tête : la couleur de l’eau, les rochers de granit, les palmiers et arbres qui donnent cette impression d’endroit sauvage… Et une fois de plus il n’y a pratiquement personne.

Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Nous passons notre matinée entre baignade et bronzette. Enfin la bronzette c’est vite à l’ombre d’un palmier car il fait très chaud et le soleil tape très fort.

C’est l’heure de déjeuner, nous allons dans un take away (plat à emporter). Ici soit vous mangez au restaurant et vous en avez pour 20-30€ par personne, soit vous allez dans un take away, c’est les mêmes plats mais pour 5€ (OK 10€ quand vous vous faites arnaquer comme nous la première fois). Donc au menu ce midi : « kari coco poule » pour Nicolas et « soté de porc » pour Solène, le tout accompagné de riz, d’une purée de lentilles et d’une salade de papaye. Nous n’avons plus faim !

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Cet après-midi nous partons vers le sud, c’est le côté plus sauvage de l’île. Nous commençons avec les plages d’Anse Police et Police Bay. Pour les atteindre il faut traverser une nature luxuriante, il y a des arbres, des plantes partout, on se croirait perdu sur une île sauvage. Et au final quand on arrive sur la plage l’impression ne disparaît pas.

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

On retourne un peu vers la « civilisation » avec Anse intendance. On se balade le long de cette plage qui, une fois encore, est juste magnifique et décidons d’y passer le reste de la journée. Il fait très chaud, il n’y a pas d’ombre et même avec notre crème 50 nous brûlons, une seule solution : aller à l’eau.

Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Fin de la journée, nous retournons à Anse Takamaka pour assister à notre premier coucher de soleil des vacances.

Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Puis nous rentrons pour préparer notre premier dîner créole, au menu : poisson blanc mariné à l’ail et au gingembre puis arrosé d’un trait de citron, accompagné d’haricots verts et d’une purée de patates douces. SU-CCU-LENT.

JOUR 4

Cette fois direction le nord de l’île. Les routes sont étroites, il y a beaucoup de végétation, tellement de végétation qu’on se retrouve nez à nez avec un manguier qui semble sorti du béton. On se colle au maximum à droite, ouf la voiture passe de justesse.

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Et c’est parti pour notre première randonnée des vacances. En soit ce n’est pas une grosse marche, à peine 2 heures aller-retour, mais 2 heures en plein soleil et sans la moindre trace d’ombre. Les paysages sont beaux tout le long mais c’est à l’arrivée que nous attend la plus belle vue.

Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Et le plus exceptionnel c’est qu’en arrivant à Anse Major, on se rend compte une nouvelle fois que nous sommes seuls, seuls au monde et que ce paysage de rêve n’est que pour nous. On y restera la matinée jusqu’à l’arrivée des premiers touristes vers 11h30.

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

On meurt de faim, on décide donc de se faire un bon restaurant. Le « Marie-Antoinette » propose un assortiment de plats créoles dans un décor chic. C’est cher, mais le cadre est sympa et c’est bon. On arrive là-dedans tout transpirant et dévorons les spécialités qui nous sont proposées.

Nous allons ensuite visiter la capitale de l’île « Victoria ». Sur la route, à l’entrée de la ville, nous voyons un complexe immobilier construit sur l’eau « Eden Village ». Le lagon et des petits îlots ont été détruits pour offrir aux riches des maisonnettes identiques les unes aux autres. C’est assez surprenant car partout ailleurs sur l’île on sent vraiment que la nature est prioritaire. Il y a un fort sens de l’environnement : pas de sacs plastiques dans les commerces, les barquettes et couverts sont faits en matériaux recyclables et surtout pas de déchets par terre, l’île est hyper propre. On espère que malgré les appâts financiers, les Seychellois continueront à préserver leurs îles.

Victoria n’a rien d’exceptionnel, on passe au marché pour faire le plein en fruits et légumes puis on se balade dans les petites rues adjacentes.

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Il fait encore trop chaud pour faire autre chose que du farniente. Anse Beau Vallon est la plus grande plage de l’île et aussi la plus touristique. Tout le monde nous l’a vendue comme « la plage »… On doit vous avouer avoir été un peu déçu mais c’est peut-être que nous devenons trop exigeants. De toute façon, on ne se laisse pas abattre : une petite baignade et une coco bien fraîche comblent nos attentes.

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Il est l’heure de rentrer, les routes sont étroites tordues et moyennement éclairées. Solène n’est pas très rassurée mais heureusement le spectacle des dizaines de chauves-souris volant dans la nuit lui change les idées. Il y a énormément de chauves-souris aux Seychelles, vous pouvez les admirer dès la fin d’après-midi et même les retrouver dans vos assiettes. C’est notre seul regret des vacances, ne pas avoir pu en goûter.

JOUR 5

Encore un réveil matinal, nous partons pour une petite randonnée : le Morne Blanc, deuxième plus haut sommet de l’île (667 mètres). Heureusement le chemin est à l’ombre ! On avance au milieu de la végétation, il fait chaud, il fait lourd, ça monte sec, on aperçoit le grand Morne….

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Et enfin, nous arrivons en haut et découvrons la vue sur l’île. Nous avons beaucoup de chance car le ciel est complètement dégagé. De gauche à droite nous voyons Mahé dans toute sa longueur, c’est là qu’on se rend compte que c’est tout petit et surtout que c’est magnifique.

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Ce n’est qu’une fois revenu sur la route que Nicolas avoue à Solène avoir croisé 3 serpents sur le chemin « Mais comment as-tu fait pour ne pas les voir ? Tu as pratiquement marché dessus… Sûrement des couleuvres, rien de bien méchant ».

On enchaîne avec la visite de la « Tea Factory ». Seule usine de thé des Seychelles, la visite est intéressante car nous en apprenons un peu plus sur l’histoire du pays depuis l’arrivée des Français en passant par la domination anglaise et jusqu’à l’indépendance. Ici on produit du thé noir, du thé vert et la spécialité de l’île une sorte d’infusion à la citronnelle qui se boit aussi bien chaude que glacée. A savoir que thé vert et thé noir sont issus de la même plante mais ramassés à différentes périodes de l’année et sécher plus ou moins longtemps.

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Sur le chemin de notre take away (oui, oui une nouvelle fois nous mourrons de faim), nous faisons un arrêt pour admirer la vue depuis « la Mission ». C’est très beau mais après le Morne Blanc, ça n’a pas beaucoup d’intérêt. Heureusement le détour n’est pas long et nous pouvons vite manger notre curry de poulet quotidien.

Nous allons ensuite tout au nord de l’île, jusqu’à Anse Ternay. C’est marée basse et nous avons vraiment l’impression d’être au bout du monde. On avance dans l’eau qui nous monte à hauteur des genoux, elle est bouillante, on ne sait même plus qui du soleil ou de l’eau nous brûle le plus.

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

On se promène tranquillement pendant une bonne demie heure jusqu’à ce qu’un touriste vienne nous prévenir que l’eau remonte très vite et qu’il faut faire attention (lui-même s’est fait piéger la veille). Nous revenons vers le rivage et reprenons la route en direction d’Anse Launay. La vue sur l’Anse vaut à elle seule le détour.

Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

C’est la deuxième fois avec Anse Beau Vallon que nous nous retrouvons avec plusieurs touristes. Ce ne sont pas les plages du sud de la France en été mais nous étions habitués à notre petite tranquillité. On profite du reste de notre après-midi sur cette plage, le paysage est très beau, l’eau turquoise et les poissons multicolores, on peut même voir quelques coraux.

Fin de la journée, nous reprenons la route vers Anse la Mouche, escortés par des dizaines de chauves-souris.

JOUR 6

Comme pratiquement tous les matins nous retournons au petit marché faire le plein de fruits, légumes et poissons. Nous adorons notre petit rituel 🙂

Puis direction le jardin du roi, c’est un immense jardin botanique, situé sur les hauteurs de l’île et où l’on peut admirer les différentes espèces végétales des Seychelles.

Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Parmi les plantes que nous avons pu voir et surtout reconnaître : noix de muscade, oiseaux de paradis, bananier, ananas sauvages (ils sont roses), jacquier, moult plantes médicinales et surtout la star des lieux : la coco de mer mieux connus sous le nom de coco fesse.

On finit notre visite par une citronnelle bien fraîche, spécialité désaltérante des Seychelles.

Suite de cette journée avec la visite de la seule et unique distillerie de l’île. La distillerie Takamaka a été ouverte il y a quelques années par l’un des descendants de l’une des six premières familles à s’être installées sur l’île – des Français. Nous découvrons les différentes étapes de la distillation et les machines qui servent au processus.

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Et le meilleur pour la fin : la dégustation. Au menu : rhum blanc classique 43° / rhum 3 ans aux épices (cannelle, vanille, caramel) / rhum 8 ans en tonneaux de bourbon ou tonneaux français / rhum blanc à 69° / rhum aromatisé ananas / rhum aromatisé coco. Ce n’est pas du grand rhum mais cela se boit bien.

On cherche maintenant un restaurant qui n’existe plus, cela nous donne l’occasion de nous arrêter sur des plages magnifiques le long de la barrière de corail. Une fois encore nous apprécions le fait d’être seuls sur ces étendues de sables, le paysage est parfait : mer claire, palmier et petite barque de pêcheur.

Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Au final on trouve une petite camionnette « Simply Delicious » dont le nom ne ment pas, c’est bon et on ne se fait pas arnaquer.

On finit notre journée à farnienter sur l’une des plages d’Anse Royale : mer turquoise, palmiers, rochers typiques des Seychelles, on dore au soleil tout en appréciant la vue.

Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

JOUR 7

Nous avons repéré une petite île au nord de Mahé, à une centaine de mètres de la plage et accessible à marée basse. C’est parti !!! Et voilà notre petite île.

Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

A la base nous pensions y être seuls mais pas du tout. En fait cette île sert de lieu de tournage à la téléréalité russe la plus regardée à l’Est. Nous allons tout de même explorer les lieux, ce n’est pas parce qu’une bimbo blonde se balade en robe de soirée bleue à paillette avec un décolleté jusqu’au nombril que cela va nous empêcher de profiter du paysage.

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Il est l’heure de déjeuner, comme tous les jours, nous partons à la recherche de notre Take away. Et aujourd’hui nous sommes chanceux, nous trouvons une petite baraque où les prix sont affichés (donc pas d’arnaque) et où la nourriture est bonne. Cela sera rougail saucisse pour nous rappeler la Réunion !

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Sur le chemin du retour, nous faisons encore de nombreux stops photos, notamment à Anse la Mouche où un oiseau prend la pose pour nous.

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Puis nous finissons la journée sous le soleil de l’immense plage de Takamaka.

Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

C’était notre dernière journée complète à Mahé, demain nous prenons l’avion pour Praslin, 2ème plus grande île des Seychelles.

JOUR 8

Avant notre départ pour Praslin, nous faisons un dernier tour dans les coins de Mahé inexplorés. Au programme 3 plages : Anse Parnel, Anse Forban et Anse Marie Louise.

  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve
  • Les Seychelles : Mahé, plus grande île d’un archipel de rêve

Je regrette un peu que nous n’ayons pas découvert ces plages avant car elles sont magnifiques. A choisir, nous vous conseillons Anse Forban, c’est très joli et devinez quoi… Il n’y a personne !

Il est l’heure de se rendre à l’aéroport…. A suivre, nos aventures à Praslin 🙂

Pour plus de photos, on vous laisse jeter un coup d’œil !

Pratique

Période : Seychelles du 3 au 17 novembre 2018 – Mahé du 3 au 10 novembre

Billets d’avion Paris – Seychelles (Mahé) : Air France propose des vols directs en 10h à des tarifs en général un peu supérieurs. Autrement optez comme nous pour un trajet avec Etihad (propriétaire d’Air Seychelles) qui propose des vols confortables avec 1 escale et à priori les tarifs les moins chers (730€ par personne). Les vols de nuit avec une escale d’environ 2h permettent de ne pas perdre de temps.

Coût de la vie aux Seychelles : On va être clair tout de suite, il est difficile de voyager aux Seychelles avec un budget serré. Néanmoins, l’époque des Seychelles réservée au tourisme ultra haut de gamme dans les grandes chaines hôtelières laisse maintenant la place à un tourisme plus classique avec le développement récent des locations chez l’habitant. Il est donc possible de dormir pour le même prix qu’en France dans une chambre ou un appartement très corrects (60-80 euros la nuit). Les déplacements et repas peuvent être vraiment peu onéreux en faisant certains choix (bus, repas locaux).

Comment se déplacer sur l’île principale des Seychelles (Mahé) ?

Le moyen de loin le plus économique est le bus qui vous permettra de vous rendre dans tous les coins de l’île pour des tickets compris entre 5 et 10 roupies (30-60 centimes d’euros lors de notre passage). Mais attention, les horaires ne sont pas très clairs, les passages parfois peu fréquents notamment le weekend et les lieux à visiter sont nombreux. Cette option est donc parfaite si vous avez du temps sur place ou ne souhaitez explorer qu’une partie de l’île. Elle offre aussi l’avantage de faciliter les discussions.

L’option la plus intéressante pour découvrir tous les recoins de cette magnifique île est la location de voiture. Elle vous permettra de passer de plage en plage quand vous le souhaitez sans attendre de longues minutes sur le bord des routes en pleine chaleur. Nous vous conseillons de passer par votre hôtel/location d’appartement qui vous fera livrer la voiture sur place ou à l’aéroport pour 35 euros par jour environ. Les distances sont courtes donc peu de frais de carburant. Nous avons opté pour cette option et conseillons plutôt le bus/vélo/marche pour les plus petites îles.

Où dormir à Mahé ?

Vos premières recherches sur les comparateurs d’hôtels peuvent vous affoler avec des prix grimpant à plusieurs centaines voire milliers d’euros la nuit dans certains complexes. Mais rassurez-vous, certaines guesthouses proposent maintenant des tarifs plus raisonnables et notamment sur Airbnb (https://www.airbnb.fr/c/nbertinotti2?currency=EUR).

Nous avons un très bon plan situé à Anse la Mouche, dans le sud plus calme et traditionnel de l’île. Les appartements 3 et 4 de cette résidence sont situés au premier étage face à anse la mouche, en première ligne (la route côtière sépare toutefois l’appartement de la mer). L’appartement est vraiment grand avec terrasse et cuisine équipée pour cuisiner les bons poissons frais du marché. Nous avions payé 80 euros par nuit mais les prix varient bien sûr en fonction des saisons. https://www.airbnb.fr/rooms/22522424?eal_exp=1543626242&eal_sig=f496bc5d83c5b70a815f155eb29f85ecaaf62149fc44d714097e3c825edbe108&eal_uid=14837072&euid=890084ce-9fbb-51a8-4589-d17ff817b112&guests=1&adults=1

Si vous recherchez un côté de l’île plus touristique et animé alors prenez la direction opposée avec la plage de Beau Vallon, beaucoup moins charmante mais proposant de nombreuses activités.

Où manger à Mahé ?

De nombreux petits restos proposent les spécialités locales sur place ou en barquette à bas prix. Comptez entre 50 et 100 roupies selon les Take Away pour une barquette très copieuse à base de poisson/viande + riz/nouilles. C’est clairement le meilleur moyen de découvrir la gastronomie locale et le plus économique pour le déjeuner.

Pour le dîner, on vous conseille de faire un tour au marché ou sur les stands le long des routes. Vous y trouverez des légumes frais et la pêche du jour à cuisiner avec gingembre ail et citron. Pour ceux qui choisiront notre logement à anse la mouche, rendez-vous le matin au petit marché au poisson (une petite maison en bord de anse que vous trouverez sur MAPS.ME) pour acheter un poisson entier préparé par les vendeurs. La gérante présente lors de notre semaine nous a fait découvrir un nouveau poisson chaque jour en nous proposant les recettes locales. A ne pas manquer !

Aux Seychelles, les restaurants sont souvent chers (minimum 15-20 euros par plat) pour les mêmes spécialités que dans les Take Away. Peu d’intérêt.

Quelques adresses :

  • Lobster Bay, Anse la mouche : pas de coup de cœur mais utile le weekend si vous logez à Anse la mouche. Ils proposent des formules différentes chaque semaine à emporter (exemple : pizza + bière locale pour 100 roupies)
  • Batista, Anse Takamaka : Le lieu parfait pour une bière en bord de mer avec coucher de soleil.
  • Frangipani Take Away, sud de l’île : Un des seuls take away du sud, situé à l’embranchement de la route principale et de celle d’Anse soleil. Bons petits plats à emporter mais ne vous faites pas avoir lorsqu’elle vous demandera 100 roupies. Négociez le prix d’au moins 20-30 roupies par personne.
  • Take Away Port Glaud : Une bonne petite adresse sans touristes, le long de la mer à 100 mètres au nord du croisement avec Sans Soucis Road. Bons petits plats locaux pour environ 50 roupies !
  • Simply Delicious Take Away, Pointe au sel : Un super plan pour déjeuner à un prix ultra bas, le long de la route côtière est, à 300 mètres au sud de la distillerie Takamaka.
  • Restaurant Marie-Antoinette, Victoria : Restaurant dans une belle bâtisse dans les hauteurs de Victoria. Un menu unique à 275 roupies par personne permet de déguster de nombreuses spécialités des Seychelles en petites portions à partager. Cadre et repas sympa mais pas donné.

Que faire à Mahé ?

Les plages : Nous ne pouvons pas toutes les citer car les plages paradisiaques sont très nombreuses et notamment dans la partie sud de l’île. Les plus connues et à juste titre sont Anse Takamaka ou Anse Intendance mais quasiment toutes les plages de l’île méritent un arrêt. Nous allons donc nous concentrer sur celles moins facilement accessibles.

  • Anse Liberté (hôtel Four seasons, sud de Mahé) : Cette plage, occupée par un immense resort assez discret dans le paysage, est tout simplement paradisiaque et la baignade y est facile contrairement à certaines plages agitées du secteur. Pour y entrer rien de plus simple : garez votre voiture à l’entrée (vers le casino) et donnez votre nom à l’agent d’accueil. Ils vous donneront quelques explications et vous laisseront passer avec le sourire. Ils respectent la loi contrairement à certains (interdit de refuser l’accès à la plage) et on se sent les bienvenus. Comptez une dizaine de minutes de forte descente (et bien sûr de forte montée au retour…) pour accéder à la plage.
  • Anse Major : Au nord de l’île, à proximité de la plage de Beau Vallon, un chemin avec vue splendide sur la mer et l’île silhouette longe la côte escarpée et vous mène en environ 1h de marche à Anse Major. On vous conseille d’y aller tôt pour profiter d’une petite plage totalement paradisiaque seuls. Pour y aller, suivez la route de Beau Vallon jusqu’à la fin, garez-vous au bout dans les petits espaces le long de la route et empruntez le chemin indiqué par un panneau en bois sur la gauche 100 mètres avant la toute fin de la route. On a croisé de nombreuses personnes en tongs, ne vous faites pas avoir prévoyez une paire de baskets, de l’eau et idéalement le pique-nique.

Victoria, capitale des Seychelles : Un petit arrêt sur la route sera suffisant pour parcourir le centre-ville de cette mini-capitale. On vous conseille un tour au marché pour y découvrir les fruits, légumes et poissons locaux dans une ambiance colorée et vivante.

Le cœur de l’île : Mahé est une île montagneuse avec de belles randonnées à effectuer pour découvrir la faune, la flore et des points de vue à couper le souffle sur l’île. La petite randonnée absolument immanquable est celle du Morne Blanc. Garez-vous au niveau de la plantation de thé et démarrez le chemin une centaine de mètre plus haut le long de la route. Comptez 1h30 à 2h de marche aller-retour pour accéder à un point de vue à couper le souffle sur une bonne partie de l’île. On vous conseille d’y aller le matin pour éviter la chaleur et les nuages qui s’accumulent généralement sur les sommets au cours de la journée. La randonnée n’est pas longue mais ça grimpe (et descend) sec. Profitez-en pour visiter la fabrique de thé des Seychelles, sympa et rapide pour seulement 10 roupies.

Visite de la fabrique de Rhum Takamaka : En amateurs de rhum, impossible de passer à côté de la Rhumerie Takamaka. La visite guidée expliquant la fabrication mais aussi l’histoire de la reprise récente de l’activité est très intéressante. Elle se termine par la dégustation de tous les rhums ! Ce n’est pas une grande réussite pour le moment mais laissons leur encore quelques année. Visite guidée et dégustation du lundi au vendredi, seulement à 11h30 et 13h30 pour 250 roupies par personne. Comptez une heure de visite.

Le jardin du roi : L’occasion de découvrir de très nombreuses espèces de plantes, arbres, fruits et légumes (dont les fameuses cocos fesses) dans un cadre naturel exceptionnel. On recommande vraiment ! Prix : 125 RS par personne. Attention, tarifs de restauration excessifs.


wallpaper-1019588
Friday Feelings #211
wallpaper-1019588
5 lieux à visiter à Valenciennes et aux alentours
wallpaper-1019588
La vie à bord du Train de Charlevoix
wallpaper-1019588
Projet 52: patrimoine
wallpaper-1019588
Friday Feelings #228
wallpaper-1019588
Throwback Thursday thunder: blog not for sale
wallpaper-1019588
Carnet de voyage aux Canaries
wallpaper-1019588
Rendez-vous à Kos avec la photo du mois