Thursday Thunder: alabama shame

Comme beaucoup, je suis horrifiée par la loi anti avortement votée cette semaine en Alabama. Votée par un sénat masculin et de plus de 65 ans. C'est dire si effectivement, ça les concerne au premier chef. Sauf que ces sombres réactionnaires ont bien des femmes, des sœurs, des filles, voire des maîtresses. Sauf que je doute qu'ils aient tous choisi l'abstinence ou la vasectomie. Parce que je rappelle qu'aucune femme ne tombe enceinte toute seule, en tout cas pas récemment. Même ces soit-disants chrétiens doivent le savoir. Ça me fait vomir.

Thursday Thunder: alabama shame

Déjà, je ne comprends pas ce besoin de se mêler de la vie des autres. C'est tout à fait leur droit d'être contre l'avortement si ça les amuse, et ça tombe bien, en tant que mâles, ils ont peu de chance d'avoir à se poser la question directement (même si effectivement, on préférerait que ces débiles profonds ne se reproduisent pas). Mais pourquoi au nom de leurs idées (moisies, rétrogrades, imbéciles, sexistes, fascistes, criminelles...ne rayez pas la mention inutile, il n'y en a pas), imposer leur vue à tous et à toutes? Je déteste les épinards, mais il ne me vient pas à l'idée d'interdire à mes enfants d'en manger! Légaliser l'avortement n'a jamais voulu dire obliger qui que ce soit à avorter. L'interdire par contre, oblige des femmes à mettre en danger leur santé physique et mentale. De quel droit ces pseudo bien-pensants osent jouer aux dieux avec la vie des autres? Comment ces immondices sexistes ne voient pas l'ironie à affirmer qu'ils sont pour la peine de mort (déjà, j'ai des nausées...) et pro Life? Comment peut-on dire sans rire qu'on défend la vie quand on est prêt à faire crever une femme plutôt que de la laisser choisir? Par quelle outrecuidance ces ignares pensent en savoir plus que les médecins qui ont tenté en vain de leur faire comprendre toute l'absurdité et l'inexactitude de leurs idéologies mortifères? Parce que non, ils ne défendent pas la vie, ils condamnent des femmes. Parmi ces fachos abjects, combien ont des proches qui ont dû avorter sans leur dire, peut-être même de leurs œuvres? C'est facile, ce n'est pas leur corps ni leur vie qui est en jeu...mais en quoi ça les regarde?

Depuis quand un état doit dicter les comportements de ses membres en fonction d'une religion? Ce ne sont pas ces mêmes américains qui hurlent au scandale après les pays musulmans? On est d'accord, c'est effectivement un scandale, mais ils font la même chose en brandissant leur bible à laquelle ils font dire ce qu'ils veulent, comme alibi à leur sexisme triomphant. D'ailleurs, c'est marrant comme le concept d'amour du prochain leur échappe...Et je ne les traite pas de fascistes par hasard, on est en plein dedans. La liste au dessus est connue, elle a été écrite par Umberto Eco. Disdain for human rights. Rampant sexism. Religion and government intertwined. L'Alabama et une partie de l'Amérique y sont. Trump et sa clique cochent toutes les cases. Les brexiters anglais, les populistes partout en Europe y compris en France, aussi. Ils commencent toujours par s'attaquer aux droits des minorités et aux droits des femmes. Je ne suis pas simplement furieuse, je suis terrifiée par ce monde qui fait renaître allègrement une idéologie et ses conséquences alors qu'on les croyait bien enfermées dans les livres d'histoire. J'ai peur.

Quant aux sénateurs de l'Alabama, je leur souhaite qu'ils aient raison au moins sur une chose: que l'enfer existe et qu'ils aillent y suer leur suffisance, leur ignorance, leur sexisme et leur fascisme pour l'éternité.


wallpaper-1019588
Préparer son voyage en Thaïlande : les conseils à suivre (formalités, vaccins)
wallpaper-1019588
Projet 52: patrimoine
wallpaper-1019588
Malte : une île intemporelle au cœur de la Méditerranée
wallpaper-1019588
Une journée au parc aquatique de Aquabéarn
wallpaper-1019588
Découvrir la gastronomie dijonnaise : nos adresses !
wallpaper-1019588
Visiter la Vallée de la Lune : conseils pour en profiter !
wallpaper-1019588
Sunny Monday #24
wallpaper-1019588
20 jours à Los Angeles: mon planning