Jour 4 FRENCH QUARTER FESTIVAL

Jour 4 FRENCH QUARTER FESTIVAL

DSC_0158.JPG

DSC_0162.JPG

 La grosse journée. Finalement juste à côté de l’hôtel un café propose des croissants sympas, et à 12h35 on est en place pour le concert de Louisiana’s Leroux que nous n’avions jamais vu en live. Un show assez rock pas vraiment original mais qui se laisse écouter.

DSC_0167.JPG

DSC_0182.JPG

DSC_0192.JPG

DSC_0630.JPG

Puis la famille Neville prend possession de la scène, Cyril aux commandes, Daryl Johnson en invité à la basse, la petite fille donne un coup de main à la batterie. Comme souvent dans son fief, Cyril propose un funk assez torride, renforcé par des invités dont des Indians, c’est solide, costaud et notre homme a toujours un tonus d’enfer.

Grosse déception ensuite, nous changeons de scène pour le show de Rory Danger & the Danger, Danger mais le nom d’un autre groupe est affiché. On apprend que Spencer Bohren a été obligé d’annuler le concert de nombreux musiciens étant malades.

DSC_0214.JPG

DSC_0207.JPG

DSC_0239.JPG

Pour se consoler on mange une glace avant de traverser de nouveau le festival pour Big Chief Monk Boudreaux and the Golden Eagles. Le Big Chief n’a pas sorti sa belle et grande coiffe mais seulement un petit chapeau. Le concert est agréable mais on sent que le Chief fatigue et arrivé aux 2/3 du concert il semble un peu éprouvé, heureusement que le groupe derrière lui assure.

DSC_0250.JPG

DSC_0253.JPG

DSC_0251.JPG

Encore un dilemme…Choisir entre Walter Wolfman Washington et New Orleans Suspects qui se produisent à la même heure. On commence avec WWW qui, après un long instrumental en ouverture et Tom Fitzpatrick au saxo, déroule les morceaux de son excellent dernier album My Future Is My Past. Toutefois les chansons sont plus destinées à être entendues dans un cadre plus intimiste que dans un festival en plein air, aussi à mi-concert on se dirige vers le show des New Orleans Suspects.

DSC_0268.JPG

DSC_0269.JPG

DSC_0270.JPG

Autre ambiance, ici çà groove méchant, avec Jake Eckert à la guitare, Jeff Watkins qui plonge plusieurs fois dans le public avec son sax  alors que derrière “Mean” Willie Green et Eric Vogel, soutiennent un tempo d’enfer. C’est le dernier show de la journée pourtant le public est resté nombreux et fait un triomphe aux musiciens. Encore à groupe qui prend vraiment toute sa dimension en live ! ! !

DSC_0273.JPG

DSC_0276.JPG

DSC_0277.JPG

On dîne dans un restaurant proche de l’hôtel avant de dormir ivre de musique.


wallpaper-1019588
5 lieux à visiter à Valenciennes et aux alentours
wallpaper-1019588
4 ans et demi
wallpaper-1019588
Friday Feelings #207
wallpaper-1019588
Nerekhta-les-Chambranles
wallpaper-1019588
Bénarès / portfolio
wallpaper-1019588
Projet 52 :rire
wallpaper-1019588
Echo Park Lake
wallpaper-1019588
Voyager au Japon avec des enfants