Temples et pagodes de Chiang Mai

Chiang Mai est une ville que je voulais découvrir depuis longtemps.

C’est la deuxième ville de Thaïlande ( à presque 900 km au nord de Bangkok). C’est le point rouge sur la carte !

Temples et pagodes de Chiang Mai

J’avais entendu dire que de nombreux « digital nomads » s’y étaient installés, que la vie y était douce. Et puis, j’avais vu des photos sublimes de temples.

On a beau avoir vu des dizaines et des dizaines de temples bouddhistes dans nos voyages, on ne n’en lasse pas.

Que faire à Chiang Mai ?

Bien sûr; il y a d’autres choses à faire à Chiang Mai que visiter des temples. A tous les coins de rue, s’offrent à vous toutes les options, des plus tentantes aux plus saugrenues.

Jugez plutôt : c’est ce type d’affichage que l’on voit partout !

Temples et pagodes de Chiang Mai

Des activités sportives des plus respectables comme les randonnées aux plus contestables : séances de tir, école des singes, visites de l’ethnie « long neck »…

Partout, on vous propose de prendre soin des éléphants, leur donner à manger, les laver etc. Tout cela ressemble plus à de l’exploitation qu’autre chose. Il semblerait qu’il existe de rares lieux qui offrent vraiment une protection aux éléphants mais on n’a pas investigué. On n’aura vu que des éléphants de pierre dans les temples.

Chiang Mai, c’est aussi beaucoup de cafés et de restaurants. On peut y déguster de bons jus de fruits frais, des cafés glacés et le fameux thé thaï glacé qu’on adore. Côté plats, on a toute la cuisine thaï et des spécialités du nord du pays. On peut goûter des merveilles dans la rue, dans les petites carrioles, dans des restaurants locaux ou des restaurants plus branchés (comme dans le quartier de Nimann, au nord-ouest de la vieille ville). On a tout testé et on s’est bien régalés. Bon, il faut éviter les têtes de serpents, les salades ultra-spicy qui t’arrachent des larmes mais à part ça, ça roule !

Quand on parle des activités à faire à Chiang Mai, on ne peut pas passer sous silence les massages. Il y a toutes sortes de salons partout, partout ! Je me demande vraiment comment ils peuvent survivre avec une telle offre. Pour nous, les massages thaï sont bien trop énergiques. J’associe toujours « massage thaï » à « torture » !!

La vieille ville de Chiang Mai

Vous l’aurez compris, on a décliné pas mal de propositions de Chiang Mai mais on arpenté la vieille ville en long en large et en travers.

Ce carré de 1.6 km sur 1.6 km a connu toutes nos déambulations pendant 6 jours.

Chiang Mai date de 1296. Elle a été la capitale du royaume indépendant de Lanna jusqu’en 1558. La vieille ville est entourée de remparts dont on voit quelques vestiges. Les anciennes portes ont été restaurées. Tout autour de la vieille ville, les douves sont toujours là. On accède donc à la vieille ville par des ponts..

Avec les arbres en fleurs, c’est assez joli !

Temples et pagodes de Chiang MaiMuraille autour de la vieille ville

Sur cette photo, vous voyez deux moyens de transport très utilisés : le scooter bien sûr (jamais avec un casque !) et les taxis collectifs rouges. Si vous voulez faire le tour de la ville à l’aveugle, les taxis rouges sont parfaits. Personnellement, notre seule tentative a été sympa mais on n’est jamais arrivés au point demandé et le chauffeur ne parlant pas anglais, on a dû gesticuler, gesticuler et abandonner !!

On a pris quelquefois un tuk tuk sans aucun problème. Après une petite négociation sur le prix, vous êtes conduits à bon port en deux temps trois mouvements.

Les temples de la vieille ville de Chiang Mai

Il y a 300 temples à Chiang Mai !!

On en a visité probablement une dizaine au gré de nos déambulations.

Je vous montre nos coups de cœur au niveau esthétique et ambiance :

Le temple de Chiang Man

Ce temple nous a beaucoup plu grâce à ses vieux moines.

Vous pensez que c’est peut-être irrespectueux de photographier ces sages d’aussi près.

Vous avez raison, ce serait vraiment irrespectueux s’ils étaient vivants mais …

ils ne ne le sont pas !

  • Temples et pagodes de Chiang Mai
  • Temples et pagodes de Chiang Mai

Observez bien !!

Vous ne voyez rien ?

Ce sont des statues !!

De statues très réelles mais des statues !!

Impressionnant, non ?

J’étais pétrifiée devant eux, tellement immobiles et je me disais : ils sont vrais ou pas ?

Les inscriptions étaient en thaï sauf une qui disaient de ne pas toucher les statues.

Même en le sachant, j’étais impressionnée de les photographier !

Bravo à l’artiste qui les a créées !

Autre chose qui fera de ce temple un très bon souvenir pour nous, c’est un long moment passé à l’arrière du temple, à penser à la vie, à faire un point sur le passé, le présent et l’avenir.

On est encore une fois à un moment clé de notre vie avec des changements en vue.

On a « posé des choses » dans ce temple, en se laissant caresser par une brise légère, face à la stupa aux éléphants.

  • Temples et pagodes de Chiang Mai
  • Temples et pagodes de Chiang Mai

Le temple Chedi Luang

C’est le premier temple que l’on a visité à notre arrivée et le seul qui a une entrée payante (moins de 1 € !).

Il est dans un environnement assez grand et paisible.

Les moines étaient en train de prier à notre arrivée. On pouvait entrer dans le temple mais pas s’approcher des moines.

Temples et pagodes de Chiang Mai Temples et pagodes de Chiang Mai Temples et pagodes de Chiang Mai Temples et pagodes de Chiang Mai

Comme pour toutes les visites, le meilleur moment est la fin de la journée. La luminosité est sublime.

La plupart des temples ferment au coucher du soleil mais celui-ci est ouvert de nuit (jusqu’à 22h).

Le temple Phra Singh

On a découvert ce temple par hasard. On y est entrés par une ouverture assez anodine à l’arrière. On pensait ne rien voir de particulier mais voilà ce qui nous est apparu :

Temples et pagodes de Chiang Mai Temples et pagodes de Chiang Mai Temples et pagodes de Chiang Mai

Le temple de Hua Kuang

Encore un temple découvert par hasard en entrant par une porte dérobée. Il n’y avait aucun visiteur. Juste quelques moines qui entraient et sortaient furtivement.On chuchotaient pour ne pas déranger le calme de l’endroit.

On a souvent été étonnés que les temples soient ainsi accessibles aux visiteurs toute la journée. On étaient tout de même dans le lieu de vie des moines !

Ce temple tout dans les nuances d’or et rouge semblait tout juste rénové !

Temples et pagodes de Chiang Mai Temples et pagodes de Chiang Mai Temples et pagodes de Chiang Mai

Le temple de Duang Di

Un temple sans prétention loin du tumulte, au milieu des arbres. On en oublierait presque qu’on est au centre-ville.

J’ai été très attirée par les petites cabanes de méditation.

  • Temples et pagodes de Chiang Mai
  • Temples et pagodes de Chiang Mai

Les temples et pagodes en dehors de la vieille ville

Le temple de Lam Chang

Ce temple est juste de l’autre coté des murailles de la vieille-ville, au nord.

Pas de dorures ni d’extravagance mais une super atmosphère…

Temples et pagodes de Chiang Mai Temples et pagodes de Chiang Mai Temples et pagodes de Chiang Mai

Le temple d’argent

Ce temple est aussi aux limites de la vieille-ville mais au sud cette fois. On l’a découvert en allant au marché de nuit du samedi soir. Un marché plutôt sympa où on peut découvrir des trésors de gastronomie en tous genres, des vêtements et des objets de décoration : des trucs en série et d’autres plus originaux.

Le temple d’argent est comme son nom l’indique tout argenté et éclairé en violet en fin de journée. C’est le seul temple qui affiche une interdiction d’entrée pour les femmes !!

Soit ! J’ai noyé ma déception avec un mojito dans un chouette café des environs en écoutant un guitariste bien agréable !

  • Temples et pagodes de Chiang Mai
  • Temples et pagodes de Chiang Mai

Le temple de Doi Suthep

Ce temple sur la montagne est une excursion très prisée des touristes.

On l’a faite de nuit avec une petit groupe et on a adoré le calme du lieu. Il faut presque mettre des lunettes de soleil pour ne pas être aveuglé par les dorures éclairées.

Temples et pagodes de Chiang Mai Temples et pagodes de Chiang Mai Temples et pagodes de Chiang Mai

On avait une guide un peu excitée qui a tenu à tout nous expliquer et à nous faire faire un rituel de renaissance (avec de l’eau parfumée) et rencontrer un moine pour des vœux de chance. Le moine pour les femmes étaient beaucoup plus austère que celui des hommes. Malgré mon attitude respectueuse et mon « merci » en thaï parfait, il n’a pas daigné me manifester la moindre attention !

Notre guide a tenu avant de partir à nous écrire nos prénoms en thaï sur l ‘intérieur du bras, avec un stylo quasi indélébile (trop sympa !). Ce qui était très drôle, c’est qu’elle n’arrivait pas à écrire les sons équivalents à « Benoit » ! Vraiment trop bizarre ce prénom que personne ne peut prononcer ni écrire (à part les Français !)

Le parc royal Rajapruek

A l’est du centre-ville, se trouve un parc qui n’est pas sur les affiches d’activités pour les touristes mais qui vaut vraiment le détour. Il faut débourser 200 bats (soit 5 € environ) et on ne l’a pas regretté.

L’entrée est très …. royale mais l’intérêt n’est pas là.

Temples et pagodes de Chiang Mai

Les jardins sont splendides.

Temples et pagodes de Chiang Mai Temples et pagodes de Chiang Mai Temples et pagodes de Chiang Mai

C’est un immense espace de calme et de beauté. Tout est magnifiquement entretenu.

Le jardin des orchidées est vraiment magnifique (au niveau de celui de Singapour que j’avais beaucoup aimé).

Temples et pagodes de Chiang Mai

Le parc national Inthanon

On a fait une excursion au parc national à 2h de Chiang Mai.

On est allés au point le plus haut de la Thaïlande (2500m). Les 16°c nous ont bien rafraichis !!

Temples et pagodes de Chiang Mai

On a visité les pagodes dédiées au roi et à la reine.

Honnêtement, le style architectural est contestable mais l’écrin est de toute beauté : végétation luxuriante, fleurs …

Temples et pagodes de Chiang Mai Temples et pagodes de Chiang Mai Temples et pagodes de Chiang Mai

En dehors de ce point de vue; on n’a pas été enthousiasmés plus que ça par les environs. Il faut probablement faire une randonnée pour en apprécier toute la richesse. La petite randonnée facile faisant plus de 2 h, on a botté en touche. On respirait déjà pas hyper bien alors la randonnée …..

Ah oui, il faut que je vous dise : la journée à Doi Inthanon a un intérêt majeur.

C’est celui d’aller au-dessus du nuage de pollution de la ville et de voir enfin le ciel bleu.

Quoi ? De la pollution dans un coin pareil ? Dans les montagnes ?

Eh oui !

Il fallait bien un point négatif !

La pollution à Chiang Mai

On était à Chiang Mai à la mi-mars et ce n’était vraiment pas la bonne période.

Il faisait 36 °c et surtout, on était en pleine alerte pollution. On a oscillé en permanence autour d’un indice de pollution de 150 (microparticules PM 2.5), ce qui est considéré comme dangereux pour la santé. Pour faire la comparaison, au même moment, l’indice était entre 30 et 40 à Paris.

Juste avant notre arrivée, Chiang Mai a même reçu le sinistre titre de ville la plus polluée du monde, devant les championnes historiques : Pékin, New Delhi ou Dacca…

Beau palmarès !!

Mais pourquoi êtes-vous allés à Chiang Mai à cette période ?

Bonne question !! On n’a juste pas pensé à regarder la météo et encore moins la pollution.

On n’est pas très bons en météo ! C’est ce qui nous a amenés à visiter Oman à 50°c en juin !!

Des inconscients, ces deux-là !!

A Chiang Mai, on pensait qu’il allait faire froid !! Les montagnes, tout ça !! Hum hum ! Raté !

A cause de la pollution, on a donc dû faire attention à ne pas faire trop d’activités physiques (la bonne excuse !) et Benoit a dû porter un masque anti-pollution en permanence. Nouveau look que je n’exposerai pas ici !! Je respecte la dignité humaine !!

Pourquoi une telle pollution ?

D’après ce que j’ai lu, ce serait à cause des feux provoqués volontairement tout autour de la ville. La culture sur brûlis semble une habitude locale.
La saison dite des fumées est de février à avril. Une période à éviter ! .

Maintenant, vous savez !!

Ce qui est très étonnant, c’est que les gens portaient très peu de masques.

Je me demande s’ils étaient informés de l’état alarmant ou pas. En tous cas, nous, on le sentait physiquement (sensation âcre dans la gorge pour moi et grosses brûlures aux poumons pour Benoit)

Un conseil : visitez Chiang Mai mais évitez la période de février à avril !

Si on met de côté cette pollution, on comprend bien que certains aient eu envie de poser leurs valises dans ce petit paradis.

Les gens sont charmants et souriants, fidèles à leur réputation.

La vie n’est pas chère. On mange bien…

Et bien sûr, on a le choix des temples pour méditer !

Alors ? Je vous ai donné envie de visiter Chiang Mai ?

Je l’espère !

Demain, nous partons en Indonésie, sur l’île de Java. Un dernier voyage, avant de quitter définitivement Kuala Lumpur et l’Asie.

Prochainement, vous retrouverez sur ce blog des saveurs méditerranéennes …

A bientôt !

Publicités

wallpaper-1019588
Le rêve américain en 2019
wallpaper-1019588
Une journée au parc aquatique de Aquabéarn
wallpaper-1019588
Tatouage de voyage #16 : le loup de Méline
wallpaper-1019588
Dubaï, un Émirat bien différent du Québec
wallpaper-1019588
Friday Feelings #216
wallpaper-1019588
Bien préparer son voyage quand on part en avion
wallpaper-1019588
Thursday thunder: brexit fatigue and deja vu
wallpaper-1019588
Les sports de nos filles (depuis qu’on vit en Californie)