la peinture tribale et les femmes de Hazaribagh


la peinture tribale et les femmes de Hazaribagh

deux peintres au travail sur un panneau bordant la route

Tout a commencé par une promenade autour du lac de Hazaribagh au Jharkhand. Cette ville de trois mille habitants a une belle tradition de peintures murales et le gouvernement a une politique d'aide aux femmes tribales qui peignent. Leur salaire n'est pas grand chose, 500 roupies par jour pour faire quatre panneaux à deux et ceci pendant trois jours. Bien sûr, le dessin n'est pas très recherché, mais il correspond au prix donné à savoir un peu plus de 6 euros... Les couleurs sont fournies mais elles doivent s'occuper de leur hébergement et de leurs repas... Cependant elles sont contentes de peindre et c'est une bonne façon de se faire connaitre aussi, la preuve : nous nous sommes arrêtés pour les regarder et leur parler.

la peinture tribale et les femmes de Hazaribagh

discussion sur la suite à faire..

la peinture tribale et les femmes de Hazaribagh

l'entrée du Sanskriti Museum

Pour en savoir un peu plus nous sommes allés le lendemain au Sanskriti Museum et Art Gallery créé par Justin Imam et sa femme Alka à Hazaribagh. Maison familiale remplie de trésors archéologiques et de peintures tribales.

la peinture tribale et les femmes de Hazaribagh

la maison familiale transformée en immense musée

Un trésor patrimonial amassé au fil des ans et avec passion par son père, ses frères et lui. Une bibliothèque incroyable avec de nombreux ouvrages écrits par son père Bulu Imam et lui même. Ou comment comprendre que le Jharkhand est vraiment une région passionnante à découvrir !

la peinture tribale et les femmes de Hazaribagh

A acheter par internet... une belle découverte du Jharkhand


Le lendemain nous partons à la découverte d'un village dans le "block" de Barkagaon, Jorakath, où de nombreuses maisons sont décorées avec des peintures traditionnelles Khovar. De Kho, caverne et var : couple de mariés. Khovar est un mot qui se réfère à la peinture rupestre des abris préhistoriques d'environ dix mille ans avant JC.

la peinture tribale et les femmes de Hazaribagh

petit aperçu d'un petit coin de la grande salle de la maison-musée

la peinture tribale et les femmes de Hazaribagh

explication de la peinture Khovar

la peinture tribale et les femmes de Hazaribagh

dans la cour intérieure d'une maison


Les femmes se font un réel plaisir de nous montrer leurs réalisations, les murs extérieurs et également intérieurs, tous peints avec cette technique particulière : un fond noir grâce au manganèse, on laisse sécher, puis une couche de kaolin et avec un peigne en bambou ou les quatre doigts de la main, on trace le dessin en faisant réapparaitre le noir du dessous.

la peinture tribale et les femmes de Hazaribagh

le paon, animal qui porte bonheur

la peinture tribale et les femmes de Hazaribagh
la peinture tribale et les femmes de Hazaribagh
la peinture tribale et les femmes de Hazaribagh
Elles font également des tentures ou couvertures brodées, les ledra, qui servent à tenir chaud au bébé pendant la saison froide. Les motifs sont toujours liés à la nature et aux animaux.
la peinture tribale et les femmes de Hazaribagh
De belles découvertes dans ce petit village bien loin de tout avec une longue route à peine carrossable. Le Jharkhand n'a pas fini de nous étonner !

wallpaper-1019588
Nerekhta-les-Chambranles
wallpaper-1019588
Ko Pha Ngan stories #1 : Baan Thongsala
wallpaper-1019588
Au Cap d’Antibes sur le sentier du littoral
wallpaper-1019588
Timberland
wallpaper-1019588
6 activités à faire lors d’un voyage au Maroc
wallpaper-1019588
Friday Feelings #233
wallpaper-1019588
{Sortir de sa zone de confort} Mon nouveau projet de la rentrée 2019
wallpaper-1019588
Avant le voyage : 3 accessoires indispensables à choisir avec soin