La Traversée de la Gaspésie, une expérience sportive…mais pas que!

Du 23 février au 2 mars, j’ai eu la chance de prendre part à la Traversée de la Gaspésie (TDLG) hivernale. 8 jours de randonnée en ski de fond ou en raquettes pour découvrir les paysages de la Gaspésie, mais aussi les joies de l’hiver au Québec. Pourtant, dès la première soirée, Claudine Roy, fondatrice de cet événement, nous prévient, le ski et la raquette ne sont que prétextes. À quoi? Aux rencontres, aux découvertes culturelles et culinaires, au développement personnel et à se retrouver (pour ceux qui n’en sont pas à leur première TDLG). Voici un petit retour sur l’expérience.

Traversee de la gaspesie

La Traversée de la Gaspésie c’est quoi ?

Fondée en 2003, la TDLG en est à sa 16e année. L’objectif initial, et poursuivit depuis, est de faire découvrir les beautés de la Gaspésie, en skis de fond et en raquettes l’hiver et en bottines (randonnée) à l’automne. Le tout est proposé en formule tout inclus : 8 jours avec hébergement dans des endroits incroyables (Riotel de Matane et le Gîte du Mont Albert pour l’édition à laquelle j’ai pris part), déjeuners et soupers gargantuesques sous forme de buffet et des lunchs pour le midi.

Mais l’organisation de la TDLG ne s’arrête pas à cela pour séduire les participants. Chaque jour, d’autres activités sont proposées telles que des conférences, des ateliers créatifs, des divertissements avec des artistes, des « party » ou encore des discussions avec des personnalités de la région ou ayant un parcours atypique et inspirant.

TDLG

Bref, tout ce qu’il faut pour passer une semaine bien remplie et découvrir la Gaspésie sous différents aspects.

À la découverte de la Gaspésie

La TDLG a pour habitude d’emmener les participants dans des coins magnifiques de la Gaspésie, parfois pas toujours accessibles au grand public. Des bords de la rivière Matane à la traversée de la Baie de Gaspé en passant par le bord de mer et les sommets du massif des Chic-Chocs dans le Parc National de la Gaspésie, la TDLG fait découvrir la belle diversité des paysages gaspésiens. Et même par tempête de neige, on savoure les joies d’une sortie sur la banquise.

chic chocs

Mais la Gaspésie c’est plus que des paysages à couper le souffle. C’est aussi de la gastronomie, à commencer par les crevettes de Matane qui nous sont servies avant même notre arrivée à l’hôtel, lors d’un petit arrêt. Durant tout le séjour, nous avons eu l’occasion de goûter à des produits locaux comme des bières de micro-brasseries, du poisson ou une poutine aux crevettes, bref un terroir qui se découvre aussi avec les papilles.

La TDLG, une aventure humaine

La Gaspésie, c’est aussi des personnalités et des habitants qui vous partageront leur amour pour leur coin de pays. Lors de nos différents voyages dans les régions du Québec, j’ai toujours été surpris à quel point les gens sont attachés à leur région et en parlent avec un amour communicatif. C’est aussi ça la TDLG, des guides passionnés, qui aiment leur région, des personnes qui vous vont découvrir leur rivière à saumon, leur golf, leur baie, leur production de bière et des chefs qui se plient en quatre pour servir des produits locaux afin de sublimer leur région.

Durant cette TDLG, on a aussi eu l’occasion d’assister à différentes conférences de très haute qualité. L’aventurier Frédéric Dion nous a parlé des ses aventures dans le Yukon et en Antarctique, tout en y ajoutant un message de développement personnel, en nous partageant sa recette pour atteindre des objectifs auxquels il est bien souvent le seul à croire. Nous avons également eu des conférences sur le droit de l’environnement ou l’importance d’avoir une alimentation saine et le rôle du pain dans celle-ci. Et puis, j’ai eu l’occasion de partager une partie de ce voyage avec Michel Normandeau, un peintre plein air avec qui j’ai pu échanger autour de la vision qu’on avait d’un paysage, moi à travers la photo, lui à travers sa peinture.

Michel Normandeau

Enfin, les repas et les sorties sont l’occasion de rencontrer les autres participants, échanger avec eux et partager un moment hors du stress quotidien. Certains habitués se retrouvent chaque année à la TDLG : un père et sa fille, des amis, des inconnus qui s’y sont rencontrés et depuis s’y croisent avec plaisir… Comme quoi la TDLG c’est peut-être, avant tout une aventure humaine sur fond de sport.

Une organisation « sur la coche »

Je ne pouvais pas terminer cet article sans mentionner la qualité de l’équipe derrière cet événement. Que ce soit pour l’organisation des sorties, de l’horaire proposé ou pour accommoder les participants, les organisateurs de la TDLG sont incroyables. Même lorsqu’une tempête de neige bloque les routes et nous cloue à l’hôtel pour une journée, ils ont offert aux participants tout un tas d’activités : sortie sur la banquise, créations artistiques, conférences, rencontres… Alors il était important de souligner le travail incroyable qu’il y a derrière tout cela!

banquise

Comme je le mentionnais en introduction, Claudine Roy nous avait prévenus et effectivement, le sport dans tout cela, n’est plus qu’un prétexte à rassembler des gens autour de son amour de la Gaspésie. Une expérience qui se vit avec ses jambes, ses yeux, ses papilles et son coeur!

Bonne TDLG!

L’article La Traversée de la Gaspésie, une expérience sportive…mais pas que! est apparu en premier sur Trip USA - CANADA.


wallpaper-1019588
71 ans de Lizzie et Philou!
wallpaper-1019588
Dubaï, un Émirat bien différent du Québec
wallpaper-1019588
Japon : Tokyo – Quartier Shibuya
wallpaper-1019588
Friday Feelings #211
wallpaper-1019588
Friday Feelings #215
wallpaper-1019588
Thursday Thunder: alabama shame
wallpaper-1019588
Cap sur Guilin
wallpaper-1019588
Paris découvrez le Marais