Thursday thunder: les bas fonds de l’humanité


C’est un peu grandiloquent comme titre…je veux parler encore une fois des RS, ces déversoirs à insultes, ces décharges à internet ouvert des pires outrances, ces vomis dégoulinants de racisme, de sexisme et d’homophobie, ces réceptacles puants de fascisme, d’anti sémitisme et de haine de l’autre, ces tombeaux de la courtoisie, du débat, de l’échange et du respect…bref, j’en ai marre des trolls.

Thursday thunder: les bas fonds de l’humanité

Source

J’en ai toujours croisé depuis que j’ai commencé à bloguer, on m’a reproché d’être une traître, une exilée fiscale, une libérale, une communiste (j’en ris encore), une intégriste catho, une illuminati, un dauphin mutant, une étrangère, et j’en passe. Mais ce n’est rien comparé à ceux qui se déchaînent en ce moment. Ce n’est rien comparé à tous ces gentils partisans du frexit qui m’ont trouvé je ne sais comment, ont réussi à comprendre en surchauffant des neurones, que je n’étais pas du même avis qu’eux, et prennent sur eux de me couvrir d’insultes. Ce n’est rien comparé aux menaces de mort que reçoivent presque quotidiennement sur FB certains de mes amis. Ce n’est rien comparé aux appels au viol et au meurtre qui se répandent dans un langage aussi incohérent que fleuri, sur les pages FB de simples internautes que je connais. Ce n’est rien comparé aux tombereaux d’horreurs que reçoivent des gens connus qui ont le malheur de ne pas plaire à tous ces courageux décérébrés derrière leurs écrans.

Devant ces appels à la violence et à l’intolérance de trolls hargneux, ça fait chaud au cœur de voir où sont les priorités d’un de leurs RS préférés. C’est rassurant de savoir que FB n’hésite pas une seconde à censurer une œuvre d’art mais ne trouve rien à redire quand on lui signale des pages et des pages appelant aux pires exactions. C’est gentil de nous avoir prévenus mais ça ne semble pas contrevenir à nos règles. Ah bon? Désigner une catégorie de population en fonction de ses origines, sa religion supposée, sa sexualité ou son boulot comme une cible à abattre, ce n’est pas un problème pour FB? Ça l’est pour la loi pourtant. Ce que tous ces braves connards oublient bien sûr. Puisqu’ils s’auto congratulent en toute impunité sur FB, pourquoi ne pas transposer leurs fantasmes malsains et leurs violences hystériques IRL? Ils ont forcément raison, ils ont des like! Ce n’est même pas la loi du plus fort, ou la loi de celui qui gueule le plus fort, c’est la loi du plus liké. Ou de celui qui se dit le plus liké, parce que bizarrement, on parle très peu de forums de tricot ou de sites de voyages où les échanges restent courtois et qui reçoivent bien plus de trafic que certains sites ouvertement racistes qu’on porte pourtant au pinnacle de la popularité virtuelle alors qu’ils ne représentent qu’eux-même et leurs idées pourries.

Je parle bien sûr des médias traditionnels qui leur déroulent le tapis rouge, les adoubent, les encensent, les glorifient. Les commentaires sur les sites des médias dit d’information sont devenus un dépotoir à connerie. Le racisme, le néo nazisme (d’ailleurs pourquoi on dit « neo nazisme »? il n’y a rien de nouveau dans cette horreur), le négationnisme fleurissent en toute impunité. On leur ouvre même les colonnes des journaux, on leur tend avidement les micros, venez donc déverser votre intolérance, votre violence, votre inhumanité sur nos plateaux télés, vous faites du buzz sur les RS, vous nous ferez bien de l’audience! C’est même double bénéfice pour ces braves journalistes puisqu’après avoir légitimé les discours immondes de tous ces gens, ils peuvent ensuite débattre à n’en plus finir sur la montée des incivilités et de la violence dans la vraie vie. Ah ben ça alors, ma bonne dame, on se demande comment ça a bien pu arriver…c’est pas comme si on l’avait banalisée pourtant. C’est pratique, non? Mais bon sang, puisque vous vous piquez d’un intérêt soudain pour les RS, vous devriez peut-être suivre le célèbre « don’t feed the troll » au lieu de les accueillir à bras ouverts, ces trolls. Ce n’est pas juste une expression de geeks coincés du clavier, c’est du bon sens ( le vrai, pas celui qui sert à cacher les pires populismes). Si on ne prête ne serait-ce qu’une miette d’attention aux trolls en leur répondant, ils ne se sentent plus, ils grandissent, grandissent, et voilà qu’ils finissent pas sortir des RS pour répandre leur bile immonde à coup de courriers anonymes et autres tags sur la voie publique.

Bon voilà, ça ne sert à rien et j’enfonce des portes ouvertes. Mais ça fait du bien de pousser une gueulante, sans menacer personne. Comme quoi, c’est possible…et les RS, ça peut aussi servir à échanger, à s’entraider et à envoyer une énorme pensée, tout mon soutien à une amie qui ose s’y exprimer et qui croule sous les commentaires les plus abjects en ce moment, sans que FB ne trouve à y redire. Ça sert aussi à reprendre un peu foi en l’humanité en voyant que pour chaque haineux qui hurle sa violence, des dizaines et des dizaines de messages courtois et chaleureux viennent un peu redresser la balance. Mais cette plongée dans le cloaque des RS qui éclabousse maintenant la vraie vie, dans ces bas fond de l’humanité qui resurgissent triomphalement, fait peur.


wallpaper-1019588
La grotte du pirate Cheung Po Tsai
wallpaper-1019588
Dubaï, un Émirat bien différent du Québec
wallpaper-1019588
Projet 52: patrimoine
wallpaper-1019588
Le temps très lent des toutes petites choses #6
wallpaper-1019588
Randonnée #4 – De Discovery Bay à Mui Wo
wallpaper-1019588
5 choses à visiter à Sacramento
wallpaper-1019588
Créez votre Photo sur toile avec monoeuvre.fr
wallpaper-1019588
Paris sera toujours Paris, Paris ville lumière et de fête