Arras


Je continue ma grande opération (n’ayons pas peur des mots) de promotion touristique de ma nouvelle région avec Arras, ce qui m’a surpris aussi. Je ne savais pas du tout que Arras est en fait extrêmement sympathique.

On commence par la Grand Place, qui est magnifique. D’après Wikipedia qui est mon ami, et le dépliant qu’on nous a gracieusement offert à l’office de tourisme, les façades sont un mélange admirable de baroque flamand et de classicisme français. En tout cas, c’est une réussite.

Arras

Toutes les façades datent du XVII et sont sur le même modèle sans être exactement identiques, sauf une, qui se détache avec ses briquettes bien rouges et son architecture typiquement gothique et flamande. C’est la plus vielle maison d’Arras et elle date de 1467.

Arras

Arras

On prend ensuite la rue de la Taillerie, avec ses maisons de marchands, toujours dans le même style et ornées d’écussons et ses cafés (je dis ça comme ça, mais il y a une pâtisserie qui est très bien juste à côté).

Arras

On arrive sur la place des héros qui ressemble beaucoup à une grand place avec son superbe beffroi. On peut y monter mais j’ai le vertige. Le premier beffroi de 1554 a d’abord été restauré en 1833 avant d’être reconstruit à l’identique après avoir été détruit par les bombardements allemands en 1914.

Arras

Arras

À l’intérieur, on trouve l’hôtel de ville, l’office de tourisme, une expo sur la première guerre mondiale et les géants d’Arras. Ils datent du carnaval de 1891 et continuent à sortir régulièrement pour participer aux festivités locales.

Arras

On arrive ensuite devant la cathédrale Saint Vaast (ça se prononce Saint Va) qui elle aussi a été joyeusement bombardée pendant la première guerre mondiale. On trouve partout des traces des ravages de la guerre dans le coin… On a reconnu les poppies britanniques et on a été particulièrement touché par le mémorial aux combattants du common wealth, à tous ces malheureux venus du fin fond de l’empire britannique pour finir dans les tranchées du Nord Pas de Calais.

Arras

Arras

Arras

En se baladant dans le centre ville, on peut aussi voir l’hôtel de Guines, ancien hôtel particulier qui accueille maintenant des expositions ou encore le musée des beaux arts dans le couvent Saint Vaast.

Arras

Arras

En fait, il y a plein de choses à voir à Arras, on y retournera. Surtout qu’il y a bientôt la fête de l’Andouillette et que ça intéresse vivement Maricheri et GeekAdo. Comme quoi, Arras est vraiment très sympathique!

Arras

Ce n’est toujours pas un billet sponsorisé, mais comme d’habitude quand quelque chose me plaît, je vous mets un lien ici si ça vous intéresse.


wallpaper-1019588
Les meilleurs sites de recherche de vols
wallpaper-1019588
Le top des activités pour découvrir la grande barrière de corail
wallpaper-1019588
Bilan d’une nouvelle année scolaire dans des écoles américaines
wallpaper-1019588
Lieux de tournage de Game of Thrones à Gérone en Espagne
wallpaper-1019588
Le petit requin vieillit d’un coup
wallpaper-1019588
Mid-autumn festival
wallpaper-1019588
Voyage en Russie : quels papiers ? Comment obtenir son visa et son voucher ?
wallpaper-1019588
Un week-end à Lyon : que voir, que faire et où dormir ?