Wimbledon top 10


Comme il n’y a pas que le foot dans la vie, je vous ressers mon top 10 sur Wimbledon. Certes, le tennis y est beaucoup moins important que les fraises ou les personnalités dans la Royal Box, mais des gens s’agitent en short après des balles aussi, sur le gazon, au lieu de boire leur pimm’s tranquillement comme des êtres civilisés. Enfin bref, voilà un top 10, non pas des joueurs, des matchs légendaires ou des tenues des invitées de la Royal Box, mais des anecdotes qui m’amusent.

Wimbledon top 10

10-Wimbledon, on n’y va pas pour le tennis donc, mais pour les fraises et la crème. Chaque année, 28 tonnes de fraises sont englouties accompagnées de 7000 litres de crème. On ne va pas se laisser abattre.

Wimbledon top 10
9-Virginia Wade est la dernière anglaise à avoir remporté Wimbledon, en 1977 pour le jubilé de la reine en plus, ça c’est du patriotisme. C’est d’ailleurs la dernière fois que Lizzie y met les pieds et remet le trophée. Il faut dire qu’il y a peu de chance que les joueurs acceptent de s’habiller comme la reine pour recevoir la coupe, alors que Virginia n’a pas hésité à sortir son joli gilet aussi rose comme la tenue de Lizzie, elle.

Wimbledon top 10
Source

8- On ne plaisante pas avec l’étiquette à Wimbledon, les joueurs doivent notamment être en blanc de la tête aux pieds, semelles comprises, ce qui a valu un rappel à l’ordre à Roger Federer qui avait des chaussures blanches certes, mais à semelles oranges le petit rebelle. Ce code vestimentaire strict n’amuse pas vraiment les joueurs étrangers, Agassy a même boycotté Wimbledon pendant deux ans à cause de ça. Mais bon, le seul joueur à avoir été exclus du tournois depuis sa création pour mauvaise conduite, c’est l’anglais Tim Henman. En 1995, de colère il lance une balle n’importe où, et blesse une ramasseuse de balle. Et le seul joueur à avoir reçu une amende pour avoir juré sur les court de Wimbledon, c’est Andy Murray. Bref, ils nous ennuient avec leur code strict mais ce sont bien les britanniques qui se comportent le plus mal!

7 -Le match professionnel le plus long de toute l’histoire du tennis a eu lieu sur le gazon de Wimbledon. C’est assez connu, ce malheureux  Mahut a fini par perdre contre Isner en trois jours. Et donc, l’événement a droit à une plaque commémorative, comme celles apposées sur les maisons des célébrités historiques. C’est gentil pour Isner, pas sûre que Mahut apprécie.

Wimbledon top 10

6-Wimbledon est le plus vieux tournoi de tennis du monde. Mais quand le club a été créé en 1868, c’était pour jouer au croquet.

Wimbledon top 10
5-Les sportifs de maintenant sont des chochottes (je ne parle même pas du poids des balles de tennis, qui ferait bien rigoler les joueurs de croquet). Jusqu’au 1975, il n’y avait pas de chaise sur les courts de Wimbledon, les joueurs ne pouvaient pas s’assoir au changement de côté.

4-Un certain Thomas Saint Leger Gould, en plus d’avoir un nom à rallonge a eu la joie d’être finaliste de Wimbledon en 1879. Malheureusement, il perd contre John Hartley qui a pourtant un nom banal. Ça le vexe probablement puisqu’il se reconvertit comme assassin. Il est condamné au bagne en 1907 pour le meurtre d’une danoise alors qu’il avait habillement caché son corps dans une valise. On ne dira jamais assez combien la reconversion, c’est un problème pour les sportifs de haut niveau.

3-Avant Andy Murray, Fred Perry a été le dernier britannique à remporter le tournoi en 1934 et 1936. Mais un des juges arbitres de l’époque a préféré offrir la bouteille de champagne du vainqueur (à l’époque, on encourageait l’alcoolisme chez les sportifs) à son adversaire, l’australien Crawford parce qu’il le trouvait meilleur malgré sa défaite. Au moins, les anglais n’étaient pas chauvins.

Wimbledon top 10
2-L’ameriain Jeff Tarango n’a pas été exclus, mais il s’est un chouïa énervé après l’arbitre en 1995, tant et si bien qu’il a quitté le court de lui-même, en plein match, dégouté. Il était persuadé que l’arbitre trichait en faveur de son adversaire. D’ailleurs, la femme de Tarango partageait son avis, puisqu’elle est allée gifler l’arbitre juste après. Femme de tennisman, c’est stressant.

1-Le tennis en tant que sport (et non en tant qu’excuse pour manger des fraises)  n’est pas vraiment populaire en Angleterre (d’ailleurs Murray, depuis qu’il perd, est redevenu juste écossais. Alors que quand il a gagné le tournoi, il était britannique). Il suffit pratiquement de ramasser une raquette par terre pour se retrouver classé parmi les 20 premiers joueurs anglais. Je ne plaisante pas (enfin pas beaucoup). En 1878, un anglais s’ennuie pendant ses vacances, ça peut arriver. Désœuvré, il décide pour rire de s’inscrire à Wimbledon, bien qu’il n’ait pratiquement jamais joué au tennis. Et donc Franck Hadow remporte le tournoi et invente le lob par la même occasion. Et bon,  toutes bonnes chose sont une fin, à commencer par ses vacances. Il repart à ses activités habituelles et ne joue donc plus jamais au tennis.

Wimbledon top 10


wallpaper-1019588
MAROC | 4 jours dans le désert du Sahara
wallpaper-1019588
Changsha, Tao Gong Temple
wallpaper-1019588
6 destinations vélo à tester en famille
wallpaper-1019588
Destinations coup de coeur de blogueurs voyage
wallpaper-1019588
La phrase de la semaine #16
wallpaper-1019588
10 spécialités gastronomiques Japonaises
wallpaper-1019588
Thomas le petit footballeur aux USA
wallpaper-1019588
Projet 52: ruines