Friday Feelings #168


Comme j’ai pas mal cassé l’ambiance cette semaine…non, ce n’est pas ça. Je reprends. Comme l’ambiance mondiale est terrifiante en ce moment et que je n’ai pas pu m’empêcher d’étaler mes dégoûts et mes angoisses cette semaine, ça va me faire du bien de souffler un peu avec les états d’esprit de Zenopia et Postman.

Fatigue: bof…

Humeur: hésite entre bondissante et atterrée.

Condition physique: n’hésite pas du tout entre avachie et ramollie

Estomac: le marché, c’est vraiment un copain.

Esprit: perturbé par les news, très perturbé.

Boulot: c’est relâche ce week-end pour cause de visite familiale, je vais ranger les pinceaux. J’ai toujours 10 portes en attente, mais c’est parce que j’ai attaqué l’encadrement de la verrière cette semaine, pour mettre un peu de variété. C’est une espèce de grande fenêtre dans les escaliers…je rappelle que les plafonds font 3m40 et qu’on a un deuxième étage. Bref, la chose n’est pas petite. Je me suis éclatée (presque littéralement) à faire l’équilibriste dans l’escalier, suspendue au pinceau, le pied gauche sur cette marche là, le mollet droit sur le rebord de la verrière, et l’oreille agrippée à la rampe, tout ça pour que Wizzboy vienne coller des étiquettes panini dans la peinture fraîche. Rhaa, mais qu’est-ce que tu fais?!? Il y en a partout! C’est pas grave, maman, ze l’ai déjà ces cartes, c’est des doubles.

Culture: on révise toujours la géographie devant le foot. Wizzboy est incollable. Il connaît maintenant Ruchia, Ezype, Danimark, Germalmagne…

Avis perso: donc, le gouvernement anglais s’attend à ce que les européens lui disent merci de devoir payer pour demander la permission de rester chez eux, en ayant moins de droits que maintenant, en sachant que certains seront rejetés (avec officiellement une marge d’erreur de 10%), sans aucune garantie pour l’avenir et encore uniquement à condition que Zaza arrive à négocier un accord avec Bruxelles d’ici les prochains mois, ce qui est loin d’être gagné. C’est marrant, ça ne passe pas.

Message perso: dernier week end de juillet et les trois premières semaines d’août. Si, si, ça fait du sens pour Zenopia.

Loulous: L’Ado est coincé à la maison, non seulement par la perspective atterrante de passer tout l’été avec nous, mais aussi par un rhume…tiens, comment on dit man flu en français? Vous savez cette pathologie curieuse et masculine qui a l’air d’être un banal rhume mais qui est évidemment une agonie? Bref, il se mouche au moins 3 fois par jour, c’est très grave. GeekAdo a commencé ses devoirs de vacances. L’Ado a consenti à se traîner hors de son canapé de douleur (faut pas rigoler non plus, il y a foot. Certes, il souffre mais devant la télé) pour lui donner des leçons d’espagnol. On sent que GeekAdo progresse, mais principalement en volume sonore. Grande première pour KnightyDiva. Elle est sortie. Toute seule avec une copine. Comme une grande….mercredi après-midi, au parc devant la mairie du village. Elle en est très fière. PrincesseChipie répète pour sa kermesse la semaine prochaine. Elle s’est bien amusée à traduire pour petits et grands pendant le voyage scolaire dans le Kent. Finalement, elle fera peut-être ça quand elle sera grande mais il faudrait qu’elle apprenne d’autres langues. Pas espagnol et italien comme L’Ado, mais espagnol et portugais pour aller voir le foot au Brésil parce que les italiens, ils sont même pas à la coupe du monde alors…tu sais, si tu veux apprendre toutes les langues des pays qui y sont, ça va faire beaucoup. Ben non, elle dira juste bonjour dans leur langue, pour les mettre en confiance et après en anglais ça ira bien…d’accord. Wizzboy est excité comme une mite saoule, c’est la kermesse des petits demain. Il va danser. Je suis joie.

Divers: En même temps, la kermesse a l’air de faire à la fois school fete, xmas fair, et spectacle de l’école, tout en un. Je sens que j’y gagne. D’ailleurs, je vais pouvoir refiler n’importe quoi au stand gâteaux en disant que c’est typiquement anglais, ça passera très bien…

Amitié: cet été…Et les copines en Angleterre, on vous attend!

Love: il a bien testé tout au marché. Il ne s’en lasse pas.

Courses: après forcément, il a fallu passer dire bonjour au boucher, qui est très sympathique aussi. Sans oublier notre copine la boulangère…on finira bien par arrêter de faire nos anglais bobos ravis par la nourriture française, ou plutôt nos ex expats qui compensons après 21 ans de cheddar et autres fraises sans goût, mais ce n’est pas pour tout de suite.

Sortie: dimanche…vous allez rire, ce sera gastronomique. J’insiste, 21 ans de cheddar (et encore, ce n’est pas le pire, malgré son goût de savonnette)…on a besoin de se remettre.

Envie de: été. Pas celui du calendrier, le vrai, en vacances tous ensembles avec du soleil.

Pic: Capucine dort debout au soleil, la tête contre la vitre…elle est déjà tombée plusieurs fois, je ne m’en lasse pas.

Friday Feelings #168


wallpaper-1019588
La faune de Bird Island
wallpaper-1019588
Sortie romantique à Paris : le diner croisière sur la Seine !
wallpaper-1019588
Tous à la découverte d’Ankara !
wallpaper-1019588
Le temps très lent des toutes petites choses #6
wallpaper-1019588
Japon : Tokyo – Quartier d’Harajuku
wallpaper-1019588
The great brotherly adventure
wallpaper-1019588
Écosse - 3 jours sur la North Coast 500
wallpaper-1019588
Sunny Monday #28