Deux jours à Mandalay

Cinquième et dernière étape de notre séjour en Birmanie, Mandalay peut être considérée comme la mal aimée des voyageurs. A première vue, il y a de quoi aller dans ce sens car elle n'a en effet pas le cachet de Yangon. Quand on arrive dans la ville, on est surpris par l'intensité du trafic automobile. Ce trafic est chaotique, rares étant les carrefours équipés de feux de signalisation. Règne donc la loi du plus fort. Néanmoins, nous sommes parvenus à apprécier la découverte de Mandalay en deux jours. Ces deux jours nous ont semblés suffisants pour en voir l'essentiel.

Deux jours à Mandalay

Après avoir profité d'un dernier lever de soleil sur les temples de Bagan, nous avons pris la direction de Mandalay avec la compagnie de bus OK Express. Partis de notre guesthouse à Bagan à 8h30, nous étions déposés à notre hôtel à Mandalay un peu avant 13h30, soit après environ 5 heures de route.

Le temps d'effectuer le check-in, nous ne voyions pas d'autre alternative que de filer directement vers le pont U Bein pour jouir d'un des plus beaux spots de la ville, en particulier au coucher du soleil. Pas le temps donc pour nous de nous arrêter en chemin à la Mahamuni Pagoda, bien qu'elle soit située sur la route vers le pont U Bein. Après quelques détours (en prenant la 78th street, nous nous sommes trompés dans les routes à emprunter pour rejoindre le pont par l'est), nous arrivons au bon endroit (finalement via l'entrée ouest du pont).

Deux jours à Mandalay

Nous sommes surpris par la foule présente sur place, bien qu'un couple de belges croisé plutôt nous avait avertis du monde présent au pont U Bein lors de leur visite de Mandalay. Sur les premiers cent mètres, nous marchons presque en file indienne. Heureusement, en avançant, on a un peu plus d'espace pour circuler.

Pour profiter du coucher de soleil et obtenir de bons clichés photos, il faut descendre en contrebas du pont. Pour cela, il y a plusieurs endroits du pont où des escaliers permettent la descente. Il ne reste alors plus qu'à profiter du spectacle qui nous est offert. Il se passe de tout commentaire...

Deux jours à Mandalay

Pour rejoindre le downtown, nous empruntons la 84th street. Cette fois, plus de détour comme à l'aller, c'est toujours tout droit. Quadrillé comme une ville à l'américaine, il est très facile de se repérer dans le downtown de Mandalay.

Nous finissons cette journée une fois de plus rythmée et enjolivée par le coucher de soleil et un excellent diner au Shan Ma Ma, à quelques pas de notre hôtel.

Notre hôtel mettant gratuitement des vélos à disposition, nous avons opté pour ce moyen de locomotion pour arpenter les rues de Mandalay. Bien que nous ayons longtemps hésité avec la location d'un scooter, Mandalay étant une ville plate et quadrillée, ajouté au prix un peu excessif des scooters, notre choix s'est porté vers la solution la plus économique.

Nous commençons cette deuxième journée à Mandalay par la Mahamuni Pagoda, considérée comme étant la plus prestigieuse pagode de la ville. Située 3 kilomètres au sud de notre hôtel, nous découvrons les sensations de cyclistes dans une grande ville asiatique de près de 1 million d'habitants, à la circulation anarchique. Certes, c'est impressionnant de voir toutes ces voitures s'entrecroiser constamment. Mais nous en retenons qu'il est presque moins dangereux d'être cycliste que motocycliste.

Nous avions lu dans notre guide qu'il fallait payer 1000 MMK pour prendre des photos. Pour notre part, nous n'avons rien payé, chanceux malgré nous de ne pas être entrés par la porte principale. La Mahamuni Pagoda abrite l'un des bouddhas les plus vénérés de Birmanie et qui vaut son pesant d'or ! Des hommes (uniquement car l'accès est interdit aux femmes) défilent toute la journée pour coller des feuilles d'or sur son corps déjà tout boursouflé par la pause de milliers d'autres. Le spectacle est assez impressionnant et nous remémore la scène identique aperçue à la pagode Phaung-Daw U sur le lac Inle.

Après la visite de la Mahamuni Pagoda, nous remontons sur nos vélos en direction du marché de Zeygo. Ce marché en tant que tel n'est pas d'un grand intérêt car il se compose de centaines de vendeurs (grossistes) vendant de tout et n'importe quoi, en tout cas rien d'intéressant pour nous. Cependant, en se perdant un peu dans les rues adjacentes au marché de Zeygo, nous avons finalement débouché sur un marché d'alimentation. Et donc, nous avons finalement trouvé ce que l'on cherchait : se promener au milieu de la vie locale.

Nous pédalons ensuite le long du Palais Royal sous un soleil de plomb pour nous rendre à la Kyauktawgyi pagoda. Il s'agit d'un ensemble de temples dont le plus important (et surtout le plus kitsch) renferme un immense bouddha taillé dans un seul bloc de marbre. Encore une fois, nous assistons à une ferveur importante des croyants face à ce bouddha.

Juste en face, nous découvrons la Sandamuni pagoda. Ce qui nous marque est le contraste entre la blancheur des murets qui entourent le stupa doré. C'est magnifique ! Nous sommes quasiment seuls, ce qui confère un sentiment de quiétude au lieu.

Deux jours à Mandalay

Quelques mètres plus loin, nous entrons dans la Kuthadow pagoda, appelé aussi le plus grand livre ouvert du monde. Elle présente des similitudes avec la pagode précédente que nous venons de visiter mais sa particularité est qu'elle abrite le canon bouddhique inscrit sur 729 stèles, chacun protégé par un stupa d'un blanc immaculé. Pour vous faire une idée, il faudrait 450 jours pour lire l'intégralité du texte à raison de 8 heures de lecture par jour... C'est au sein de cette pagode que nous prenons le temps de nous arrêter un moment. Le lieu est calme et nous avons trouvé une place à l'ombre.

Deux jours à Mandalay

Nous enfourchons nos vélos pour une dernière visite de la journée: Mandalay Hill. Arrivés à l'entrée gardée par deux énormes lions, nous laissons nos bicyclettes pour monter au sommet en songthaew. Nous avons négocié 1000 MMK le trajet par personne (les locaux en paient 500), contre les 2000 MMK demandés initialement. Au sommet, il faut encore débourser 1000 MMK/personne. La pagode du sommet est constituée de milliers de morceaux de miroirs brisés sur ses colonnes et d'éléments de décoration un peu kitsch. Elle offre également une vue panoramique sur la ville. Nous décidons de redescendre à pied les 1700 marches. Dans la descente, on parvient à d'autres pagodes sur les différents paliers. Elles n'ont guère d'intérêt.

Transports

De Bagan à Mandalay : Il y a plusieurs compagnies de minibus (19 places) qui assurent la liaison entre Bagan et Mandalay. L'avantage de ces compagnies est qu'elles assurent un service pickup/drop off à votre hôtel. Le temps de trajet est d'environ 5 heures de porte à porte. Le billet coûte 9.000 MMK. Les deux meilleures compagnies sont OK Express et Pyi Taw Aye.

A Mandalay : Tout est plus cher que dans les autres villes. Il n'y a pas de bus pour se déplacer et il faut donc prendre un taxi ou un trishaw motorisé. Pour être totalement indépendants, nous avons privilégié la location d'un scooter (10.000 MMK la demi/journée, 15.000 MMK/jour) et l'emprunt (gratuit) de vélos auprès de notre hôtel. On trouve très peu d'agences de location de scooters et les tarifs pratiqués sont partout identiques. Si votre hôtel n'en propose pas à la location, sachez que vous pourrez en trouver au restaurant Rain Forest mais aussi sur la 34th street (entre la 81th et la 82th).

Deux jours à Mandalay

En taxi : une course en taxi en ville coûte 5000 MMK. Il faut débourser 6000 MMK de downtown à la gare des bus. Pour un aller/retour vers le pont U Bein, comptez 20 000 MMK.

Où manger à Mandalay ?

Le restaurant Shan Ma Ma est l'adresse incontournable à l'ouest de la gare ferroviaire. Aussi bien prisé par les locaux que par les voyageurs (pour qui il y a une carte spécifique avec des tarifs adaptés), notre addition s'est élevée entre 10 000et 13 000 MMK. OK, ça ne représente que quelques euros mais cela nous a semblé malgré tout un peu cher pour de la restauration de rue. Mais au final, ce qui compte c'est que c'était bon et vraiment copieux (riz quasi à volonté, soupe et légumes en accompagnement).

Où dormir à Mandalay ?

Nous avons séjourné à l' Hotel 8 qui propose une chambre standard à 27 USD/nuit. Le personnel est au petit soin et peut s'occuper de nombreux services : billets de bus, location de scooter, mise à disposition gratuite de vélos, taxi, etc. Il est également à deux rues d'un des meilleurs restaurants de la ville et il est donc bien situé. Le seul bémol est que nous n'avons pas trouvé le buffet du petit déjeuner très copieux, ni même goûtu.


wallpaper-1019588
Terminus Cachoeira
wallpaper-1019588
VIETNAM | Croisière de luxe dans la baie de Bai Tu Long
wallpaper-1019588
Comment partir travailler aux USA pour apprendre l’anglais ?
wallpaper-1019588
Un baptême de l’air en montgolfière
wallpaper-1019588
La photo du mois en mode contrasté
wallpaper-1019588
Errances viennoises #4 : Une journée à Vienne
wallpaper-1019588
Francisco Munguia : caricatures, couleur et art redonnent vie à des espaces marginaux
wallpaper-1019588
TOP 5 de Rome