Four and a half year old


On ne va pas chipoter pour une virgule ou un point (en anglais, c’est 4.5 pas 4,5). J’ai officiellement 4 ans et demi aujourd’hui.  Je m’en demordrai pas. Le fait que j’ai 4 enfants plus âgés que moi (WizzBoy est plus petit) dont un vieux qui date du siècle dernier n’y change rien. De toute façon, je ne peux pas avoir 45 ans, puisque c’est l’âge de ma mère, à peu de chose près. En tout cas, c’est  un âge pour un adulte, pas pour moi. Voilà, c’est dit. J’ai 4 ans et demi aujourd’hui. 

Four and a half year old
Source 

Je ne veux pas me préoccuper de toutes ces histoires sordides d’adultes, de brexit, d’élections et tout ça alors qu’il reste du chocolat de Pâques. Je ne veux pas chercher à comprendre pourquoi Zaza Première, la grande pintade déplumée du brexit a déclenché par surprise une élection générale. Je ne veux pas me demander si c’est une bonne ou une mauvaise chose pour l’avenir des européens dans ce pays (surtout que je suis persuadée que ça ne va pas arranger les choses, du tout). Je ne veux pas m’inquièter, je ne veux plus entendre parler de déportation, de citoyen de seconde zone, de discriminations institutionnalisées. Je ne veux pas passer mes nuits à me demander si on ne devrait pas partir. Surtout qu’on ne peut pas. Je ne veux même pas jeter un œil à la presse française, qui plonge dans la même boue que celle qui a conduit ce pays au brexit. Non, aujourd’hui, c’est mon anniversaire et j’ai 4 ans et demi. Il fait beau. Je vais aller jouer dans l’herbe avec Penelope qui chasse une pâquerette sauvage et probablement féroce et WizzBoy qui court après un ballon. 

Je veux souffler. Laisser le stress, l’angoisse, la peur, la colère de ses derniers mois. Je veux faire ma sale gosse (je sais très bien faire). Piétiner d’impatience devant mes cadeaux parce qu’il faut attendre ce soir que Marichéri rentre pour les ouvrir. Aller inspecter de très, très près le gâteau dans le frigo (je l’ai choisi hier. Quand j’avais 44 ans et que je me prenais pour une grande. Du coup, il n’est même pas au chocolat mais à la framboise, c’est bien un truc d’adulte, tiens). Je veux faire comme WizzBoy et mettre une chaussure rouge et une botte en caoutchouc bleue pour aller courir après des bulles de savon sur la terrasse. Je veux admirer les coccinelles. Aller vérifier pour la trentième fois depuis ce matin si les fraisiers fleurissent enfin. Tirer la langue au voisin en lui faisant des grimaces parce qu’il m’énerve à passer sa tête dans les mûriers dès qu’il entend le moindre son venant de notre jardin. Je veux grimper aux arbres avec Pénélope. En plus, je pourrais faire ma crâneuse, je suis sûre que j’arriverai très bien à redescendre, moi. Très vite d’ailleurs…aïe. Je veux croquer un lapin de Pâques en cachette…oui bon,  ça c’est fait. J’ai 4 ans et demi et j’en ai marre des problèmes d’adultes! Marre des nuits blanches à cause du brexit, de Trump, de la Corée du Nord, des Balkans, de la Syrie, des élections de partout…marre du racisme, de l’intolérance, de la folie nationaliste de tous ces adultes qui font n’importe quoi.

Voilà c’est dit, je donne ma démission d’adulte, ça ne m’intéresse plus. Ce n’est pas du tout ce que je pensais, être adulte ce n’est absolument pas fun. Vous pouvez reprendre votre job, les responsabilités, les angoisses, la peur en l’avenir qui noue le ventre. Aujourd’hui, c’est mon anniversaire et c’est officiel,  j’ai 4 ans et demi. Et le premier qui vient m’embêter et me dire d’être raisonnable, je le mords. Non mais. 


wallpaper-1019588
L’île de Batz une journée au paradis
wallpaper-1019588
Travailler au Nicaragua, par Céline
wallpaper-1019588
Rome by Lolytrotteuse
wallpaper-1019588
9 logements insolites sur Airbnb, ma wishlist!
wallpaper-1019588
Le surbooking dans les auberges de Copenhague
wallpaper-1019588
Comment se fait-on livrer de la nourriture dans le monde entier ?
wallpaper-1019588
Sunny Monday #20
wallpaper-1019588
QUÉBEC | 5 raisons de visiter l’Outaouais cet été