Découvrez l’Acadie d’antan au Village historique acadien

Découvrez l'Acadie d'antan au Village historique acadien

Découvrez l’Acadie d’antan au Village historique acadien

Le 3 septembre 1755, le lieutenant-colonel britannique John Winslow convoque tous les hommes et les garçons du village acadien de Grand-Pré pour leur lire l'ordre de déportation:
Messieurs,
J'ai reçu de Son Excellence le gouverneur Lawrence, les instructions du roi. C'est par ses ordres que vous êtes assemblés pour entendre la résolution finale de Sa Majesté concernant les habitants français de cette province. [...] Vos terres, vos maisons, votre bétail et vos troupeaux de toutes sortes sont confisqués au profit de la Couronne. Les ordres péremptoires de Sa Majesté sont que tous les habitants français de ces districts soient déportés.
Fondée en 1604, l'Acadie s'étendait sur les territoires que l'on connait aujourd'hui comme la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick et l'Île-du-Prince-Édouard. Pendant plus de 100 ans, les Acadiens, sujets français, vivent de leurs terres. C'est en 1713, par le Traité d'Utrecht qui a mit fin à la guerre de Succession d'Espagne, que la France cède le territoire à la Grande-Bretagne. De là, débute la période noire de l'Acadie.
Déchirés par les guerres qui opposent Britannique et Français; le sort des Acadiens sera changé à jamais. Devant le refus des Acadiens à signer un serment d'allégeance à la couronne britannique, le gouverneur Charles Lawrence signe l'ordre de déportation des Acadiens qui sera lu à Grand-Pré par Winslow le 3 septembre 1755.
Au total, c'est près de 12 600 Acadiens (sur une population totale de 13 500) qui seront déportés majoritairement vers les territoires de la Nouvelle-Angleterre.
L'histoire de l'Acadie, c'est donc une histoire tragique, mais aussi une histoire de résilience et d'espoir. Malgré l'ordre de déportation, de nombreux Acadiens, comme mes ancêtres Doucet, réussissent à fuir les troupes britanniques. D'autres, comme mes ancêtres Landry, font le voyage depuis la Nouvelle-Angleterre en 1800 pour revenir sur leurs terres d'origine.
Au Village historique acadien de Caraquet, on vous fait revivre l'Acadie d'antan. Du 18e au 20e siècle, on traverse l'histoire de l'Acadie post déportation. Une Acadie qui renait de ses cendres, une Acadie qui revit et où famille et langue française sont une source de fierté. En ce 15 août, Fête nationale des Acadiens, on ne pouvait faire autrement que vous présenter cet endroit magique.
Découvrez l’Acadie d’antan au Village historique acadien
Qui n'a pas rêvé un jour de voyager dans le temps? C'est justement ce que nous propose le Village historique acadien. Dès qu'on y met les pieds, on a l'impression d'être transporté vers une autre époque. Ici, on n'apprend pas seulement l'histoire de l'Acadie, on l'a vie.
Le voyage commence en 1773 avec la Maison Martin. Ici, vous rencontrerez Jean Martin, un cultivateur acadien qui fait construire sa maison dans la région de Fredericton à son retour de la déportation. Au Village, tout (ou presque) est original. Les maisons, les étables, les fours à pain, tout a été déplacé pièces par pièces.
Au Village historique acadien, vous ne faites pas que visiter des maisons historiques, vous rencontrez également ceux qui y habitaient. Les employés du Village jouent à merveille leur rôle et, le temps de quelques secondes, on oublie que nous sommes en 2016. À l'intérieur des maisons, vous retrouverez madame Robichaud en train de filer la laine de ses moutons ou madame Cyr qui prépare un délicieux repas. Partout, vous croiserez des gens en costume d'époque qui vous raconteront leur vie, leurs misères, mais aussi leurs espoirs et leurs fiertés.
Découvrez l’Acadie d’antan au Village historique acadien

Découvrez l’Acadie d’antan au Village historique acadien Découvrez l’Acadie d’antan au Village historique acadien

À gauche, Mme Cyr; à droite le Magasin général Godin - 1889

Au village, chacun à son rôle. Au magasin général Godin, vous trouverez tous les produits vendus à l'époque. Chez le forgeron, on confectionne sabots et clous. À l'école du village, l'institutrice, derrière son air sévère, vous fera chanter et réciter l'alphabet. Finalement, à la taverne, on vous offrira un verre de " rhum de planche ".
Ne soyez pas non plus surpris si, lors de votre visite, vous croisez un cortège funéraire, un débat électoral ou encore l'arrivée d'une nouvelle institutrice. Ces événements vous plongent dans l'Acadie du 19e siècle, période marquante pour la Renaissance de ce peuple qui a longtemps souffert des répercussions de la déportation.
Lors de votre visite, n'oubliez pas de vous arrêter à la Table des Ancêtres pour goûter aux délicieux repas traditionnels.
Découvrez l’Acadie d’antan au Village historique acadien
C'est par un petit pont couvert que vous passerez du 19e au 20e siècle. Ici, les chevaux font place aux voitures, l'électricité fait son apparition et le train révolutionne les secteurs économiques de la région. Ouverte en 2009, cette section est la plus récente du Village historique acadien.
Comme gardienne du village, l'hôtel Château Albert veille sur les lieux. C'est d'ailleurs ce magnifique hôtel qui vous sautera aux yeux dès votre arrivée au 20e siècle. Pour ceux qui cherchent une expérience hors du commun, il est possible d'y passer la nuit. Nous avons eu la chance de tenter l'expérience et nous vous en parlerons bientôt dans un prochain article.
Plus d'un siècle après la déportation, les Acadiens ont maintenant leur drapeau (1884), leurs représentants au sein des divers paliers politiques - vous pouvez d'ailleurs visiter la maison du Sénateur Turgeon qui date de 1928 - et imposent de plus en plus leur place et leur langue dans la société néo-brunswickoise.
Dans cette portion du Village, on parle de mécanique au garage Irving, on fabrique des tonneaux à la tonnellerie Thomas et on constate toutes les évolutions technologiques qui font leurs apparitions au tournant du siècle.
Découvrez l’Acadie d’antan au Village historique acadien Découvrez l’Acadie d’antan au Village historique acadien Découvrez l’Acadie d’antan au Village historique acadien
En cette Fête nationale des Acadiens, nous sommes heureux de pouvoir partager avec vous quelques moments de notre histoire, mais également de vous faire découvrir le Village historique acadien. À chacune de nos visites, on prend un plaisir fou à discuter avec les gens qu'on croise sur notre passage, à visiter les jolies maisons et à se laisser voyager dans le temps. Du 18e au 20e siècle, on voit comment vivaient nos ancêtres et on découvre les moments clés de ce petit coin du monde qu'est l'Acadie.
Depuis qu'on habite loin de notre Acadie, on cherche constamment les petits détails qui vont nous rappeler chez nous, qui vont nous rappeler nos racines, notre langue, notre culture. C'est donc avec grand plaisir qu'on vous souhaite à toutes et à tous une très bonne Fête nationale de l'ACADIE!

Pour planifier votre visite:

*** À noter: Il faut prévoir au moins une demi journée pour votre visite.
Découvrez l’Acadie d’antan au Village historique acadien
Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager sur vos médias sociaux! 😀
Vous pouvez aussi consulter nos autres articles sur le Nouveau-Brunswick:

(Visited 9 times, 9 visits today)

Vous pourriez aussi aimer...

Découvrez l’Acadie d’antan au Village historique acadien

Découvrez l’Acadie d’antan au Village historique acadien

Découvrez l’Acadie d’antan au Village historique acadien


wallpaper-1019588
La cathédrale de Spire : symbole impérial en Allemagne
wallpaper-1019588
La musique hongkongaise que j’aime
wallpaper-1019588
Saint-Anne d'Auray
wallpaper-1019588
Cancale une cité bretonne remarquable
wallpaper-1019588
Brexodus: mes petits anglais et l’école française
wallpaper-1019588
Mardi tourisme: el palacio de Cortes
wallpaper-1019588
L’interview voyage de Pauline Croze, chanteuse
wallpaper-1019588
Tembo !