DDR Museum de Berlin

Le DDR Museum (musée de la RDA) est l'un des musées les plus visités de Berlin avec près de 500 000 visiteurs annuels. Et pourtant en 5 ans je n'y avais jamais mis les pieds. Ce musée a la réputation d'être très interactif et ludique, idéal pour les groupes scolaires. Je craignais que ce soit un musée touristique et superficiel qui surfe sur la vague de l'Ostalgie.

Il y a quelques semaines j'ai reçu un mail de Sabrina, stagiaire française au musée. Elle me proposait de découvrir le musée en "VIP", avant l'ouverture au public. Ce fut finalement Mélanie qui m'accueillit pour cette visite privée. Elle travaille au musée depuis sa création en 2006 et en connaît les moindres recoins.

Premier élément qui attire mon attention, la maquette de la frontière constituée du mur intérieur, du mur extérieur, des miradors, du chemin de ronde... Une bonne base pour visualiser correctement ce à quoi ressemblait ce mur de Berlin dont il ne reste aujourd'hui presque aucune trace.

Museum Berlin

Deuxième étape, la trabant, la célèbre voiture de RDA, que l'on peut conduire. On s'installe dans le petit habitacle et bien installé au volant on enclenche les vitesses en découvrant le paysage urbain de Belin Est à travers un écran. Comme dans un jeu vidéo on peut se déplacer dans les rues grises de Berlin.

Puis c'est vers un autre écran que l'on se retrouve, celui derrière lequel les agents de la Stasi prenaient des notes en espionnant les potentiels traîtres de la démocratie. Autre outil d'espionnage, les micros dissimulés dans les appartements. Dans le musée on peut en faire l'expérience. Un micro a été installé dans une autre pièce du musée et on peut écouter les visiteurs qui s'y trouvent (bien entendu un panneau leur indique qu'ils sont écoutés).

Museum Berlin

Nous prenons ensuite place dans le canapé d'un salon reconstitué à la déco typique RDA afin de découvrir les loisirs des Allemands de l'Est. Deux grandes tendances : On buvait énormément et on parlait de sexe librement, un sujet que l'on abordait très tôt à l'école.

On entre ensuite dans la cuisine, elle aussi parée du mobilier de l'époque. Le musée présente des milliers d'objets originaux que des familles ont spontanément donné à cette institution privée. Il parait qu'il y a des hangars remplis de ces trésors qui attendent d'être présentés au public.

En plus des nombreux objets exposés, le musée présente des documents, archives audio, photo et vidéo. On y accède en tirant des tiroirs, ou ouvrant des placards, en faisant coulisser des vitrines. C'est cet aspect ludique qu'apprécient certainement les jeunes visiteurs du musée. J'ai aussi aimé cette présentation innovante et créative qui ne nuit pas au fond. De fait, malgré ces apparences ludiques le musée de la RDA offre un grand nombre d'informations et de pistes pour aborder et imaginer la vie quotidienne des Ossies, comprendre les différents axes empruntés par la propagande, de l'école aux médias, et découvrir les méthodes utilisées par le régime pour enfermer sa population dans un pays prison. Bien que ce soit des sujets dont je suis familière, j''ai encore beaucoup appris au cours de cette visite.

Museum Berlin

Le musée s'est agrandi il y a quelques mois. Avec une fréquentation en hausse et de nouveaux objets à présenter il devrait continuer son expansion au fur et à mesure que le temps distance les Allemands de cette sombre période de leur histoire.

Pour éviter la foule Mélanie conseille de visiter le musée en début de soirée, entre 18 et 20h (jusqu'à 22h le samedi) ou à l'ouverture à 10h. Autre bon plan pour éviter l'attente au caisses et profiter d'un prix réduit, acheter ses billets un peu en avance sur le site internet du musée.


wallpaper-1019588
Friday Feelings #211
wallpaper-1019588
4 ans et demi
wallpaper-1019588
5 lieux à visiter à Valenciennes et aux alentours
wallpaper-1019588
To my EU friends in the UK
wallpaper-1019588
Chongqing: à la conquête de l’Ouest chinois
wallpaper-1019588
De Tamanrasset à Agadez
wallpaper-1019588
Quel est le plus beau marché de Noël en Alsace ?
wallpaper-1019588
Projet 52: ville/village