Berlin, la reine du Coworking

Berlin, la reine du Coworking

Photo : Sankt Oberholz

Berlin est une ville de Freelancer. Si on ne l’est pas, on a très envie de le devenir histoire d’avoir le même rythme que ses amis artistes ou chômeurs et pour profiter des innombrables activités et sorties qu’offre la ville. Et ce même s’il faut payer 350 euros mensuels pour son assurance maladie et que l’on ne peut plus faire l’impasse sur sa déclaration d’impôt en allemand.

Les premiers mois de ma nouvelle vie de freelancer je ne comprenais pas pourquoi beaucoup de mes comparses louaient des bureaux dans des espaces de coworking. Quel était l’intérêt de sortir dans le froid berlinois, prendre son vélo et traverser la ville pour se retrouver devant son ordinateur ? Mais au bout de quelques temps j’ai commencé à souffrir de ma relative solitude que les conversations Facebook ne suffisaient qu’à partiellement calmer. Et le manque de motivation qui ne pouvait plus être ranimée par une pause café potin.

Et comme les coworking spaces ne cessent de pousser dans la ville au mille start-up j’ai décidé de m’y intéresser.

Betahaus

Ce fut l’un des premiers espaces de coworking de la capitale qui a développé son concept dans d’autres villes allemandes et même à l’étranger. Sur le modèle de la Start Up on y trouve des open space mais aussi des espaces de détente et un café à la décoration originale. Je vous recommande d’ailleurs la cuisine, pas chère et savoureuse. On peut découvrir la Betahaus à l’occasion de visites guidées organisées tous les jeudi à 11h30. Mais la vraie force de la Betahaus sont les multiples rencontres, conférences et ateliers proposés, tant aux membres qu’aux personnes extérieures. Elles sont l’occasion de trouver des partenaires et d’acquérir de nouvelles connaissances dans les domaines de l’entrepreunariat. Le location mensuelle est au tarif de 159 euros.

Plus d’infos ici !

betahaus

Photo : Max Knop

Agora Collective

Ce espace de coworking situé dans un have de paix au milieu de Neukölln est fréquenté par de nombreux Français, mais aussi pas d’autres nationalité. En tout cas les connexions y sont fréquentes et l’espace a permis à de nombreux freelance de rencontrer des partenaires prêts à se lancer dans des projets communs. Le gros avantage de l’Agora est son joli jardin où l’on peut travailler à l’ombre des feuillages dès que le soleil pointe son nez. Sont aussi agréables le café, les salles claires et verdoyantes, ainsi que le mobilier vintage qui invite au travail. La location mensuelle est à 128 euros pour un temps partiel, 184 euros pour un temps plein. Le prix à la journée est de 16 euros.

Plus d’infos ici !

agora

Photo : Agora

BETT

Bett c’est le lit, l’endroit où l’on commence à travailler à peine éveillé mais les yeux endormis déjà attachés à l’écran de l’ordinateur. C’est aussi le nom d’un espace de coworking de designers situé à Schöneweide. Delia Fröhlich et Peter Rudolph ont loué une ancienne brasserie située au fond d’une cour pour se loger, mais aussi avec l’idée de transformer l’espace en coworking. De fait une école de design se trouve non loin et BETT accueille les étudiants, nouveaux et anciens diplômés de même que les designers et dessinateurs de tout horizon. On se sent comme à la maison au BETT, notamment dans la cuisine où tout le monde se retrouve pour les pauses cafés et les déjeuners. Les bureaux sont répartis sur les étages de la maison au style épuré mais chaleureux. Chaque mois un dîner est organisé et favorise les échanges entre la petite vingtaine de coworkers. Pour y avoir été invitée par l’une des membres j’ai trouvé l’ambiance très sympathique. Dommage que je sois moi-même nulle en design !
Tarif imbattable de 80 euros par mois.

BETT

Photo : BETT

Soba’s Office

Pour ma part j’ai la chance de travailler depuis des mois chez Françoise, une amie aux projets culino-vidéo douée pour mettre en relation les personnes talentueuses qui constituent son vaste réseau. En plus de me faire profiter de sa table de travail au milieu de son agréable salon Françoise rythme ma journée de labeur par des cafés, parts de tartes faite maison, déjeuners succulents et par la fameuse bière de 17h. En dehors de ses avantages gourmands c’est aussi pour son écoute et ses idées que je me plais à travailler chez Françoise. Manque de motivation ? Stress ? Voire remise en question métaphysique ? Un après-midi chez Françoise et me voilà regonflée à bloc ! Une aide indispensable lors de la rédaction de mon guide. En bonus : une terrasse avec piscine l’été, deux chats caractériels et France Inter en ambiance de fond. Françoise a décidé d’ouvrir ses portes à d’autres Freelance désireux de profiter de son espace de travail, de sa bonne humeur et de ses qualités tant humaines que culinaires. S vous êtes intéressé, contactez là ici !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sankt Oberholz

Ce café hipster à l’angle de la bouillonnante Rosenthaler Platz s’est peu à peu transformé en espace de coworking. Le café en lui-même est envahi par les clients cachés derrières leur ordinateur de taille différente mais offrant une vue imprenable sur leur travail, ou plutôt sur leur page Facebook. La musique assez forte devrait empêcher tout cerveau de réfléchir. C’est pourquoi le Sankt Oberholz a ouvert un vrai espace de coworking à l’intérieur de son magnifique immeuble, séparé du tumulte du café. La location d’un bureau est accessible à partir de 159 euros par mois, café compris… et même 99 euros par mois pour si vos horaires de travail sont compris entre 18h et 10h du matin !

Plus d’infos ici !

sankt

Photo : Sankt Oberholz


wallpaper-1019588
Mes astuces pour prendre nos billets d’avion pour la France
wallpaper-1019588
Découverte du scrambling dans le Parc National de Banff : le Mont Rundle
wallpaper-1019588
Friday Feelings #211
wallpaper-1019588
Nerekhta-les-Chambranles
wallpaper-1019588
Xmas Addict 2019: day five
wallpaper-1019588
Budget pour 5 jours de voyage à Stockholm en Suède
wallpaper-1019588
Le petit garçon et le chaton
wallpaper-1019588
Xmas addict 2019: day four