Col de la Vanoise : La Plus Belle Randonnée des Alpes !

Pour moi, la randonnée au col de la Vanoise au départ de Pralognan-la-Vanoise est la plus belle marche à faire dans les Alpes. Bien sûr, cette affirmation audacieuse se rapporte à mes souvenirs d'enfance. 

C'est à Pralognan que nous allions passer nos vacances en famille. Enfant, je rechignais à suivre mes parents en excursion. Nous sommes ici en haute montagne et les randonnées peuvent se montrer exigeantes (et longues !).

Col de la Vanoise © French Moments

Je suis arrivé au col de la Vanoise - un peu de repos s'impose ! © French Moments

Toutefois, en grandissant, les montagnes de Pralognan sont devenues un véritable terrain de jeu et de découvertes. Depuis le village savoyard, nous montions jusqu'aux alpages pour trouver un paradis sur terre.

Pour quelqu'un comme moi qui aime les montagnes, le parc national de la Vanoise est définitivement un endroit à explorer. Voici l'une de mes randonnées préférées dans la région avec photos à l'appui pour donner envie aux amoureux de la montagne !

Randonnée sur les hauteurs de Pralognan-la-Vanoise © French Moments

Randonnée sur les hauteurs de Pralognan-la-Vanoise © French Moments

L'histoire d'un col de la Vanoise

Le col de la Vanoise est un des passages les plus anciennement fréquentés (dès l’âge de Bronze (1000 ans avant J.-C.). Ceci est dû à sa situation : un point de jonction entre la Tarentaise et la Haute-Maurienne.

Le col fut délaissé par les Romains au profit du col du Petit Saint-Bernard (2188 m) pour relier Rome à Lyon. Puis le passage fut jugé peu sûr suite aux invasions barbares.

Pourquoi ce détour ?

D’après le panneau d’information situé au chalet des Barmettes, la route par le col de la Vanoise connut un renouveau au 8e siècle, en tant qu’itinéraire de liaison entre Chambéry et Turin, les deux villes principales du Duché de Savoie.

Personnellement, je n’ai pas (encore) compris comment cette route devait passer par ce col à 2517 m, alors qu’il était si simple de remonter les vallées de la Tarentaise (par le col du Petit Saint-Bernard) ou la Maurienne (col du mont Cenis). La question est posée, si vous avez quelques éléments d’information, je suis preneur ! (partagez votre réponse dans les commentaires ci-dessous)

Parc national de la Vanoise © French Moments

Echanges entre Savoie et Italie

Si le sel et le fromage constituaient l’essentiel des échanges, on y transportait également des produits italiens (froment, riz, épices et étoffes de Gênes et de Venise). Les produits de Tarentaise (cuirs tannés, miel et troupeaux) étaient envoyés aux foires du Piémont italien.

L’apogée de ce trafic se situait entre les 17e et 19e siècles. Il cessa avec la fin du commerce du sel et l’ouverture des routes des basses vallées.

La route du sel et du fromage

Auparavant, le sel était le seul conservateur connu. Son commerce était alors très réglementé. Aux 18e et 19e siècles, le duché de Savoie exportait du sel des Salines Royales de Moûtiers et en importait d’Aigues-Mortes et de Gênes. Ces trafics alimentaient la contrebande vers la France.

Mais les Salines de Moûtiers fermèrent lors du rattachement de la Savoie à la France en 1860.

Le commerce du beaufort

Le fromage des alpages - le Beaufort - alimentait les marins et les soldats. On l’exportait vers le Dauphiné et le Piémont via le col de la Vanoise. Les meules de beaufort étaient issues des alpages du Beaufortain, de Pralognan, Champagny et de La Plagne.

Fromages de Savoie - marché à Annecy © French Moments

Fromages de Savoie - marché à Annecy © French Moments

Une route à éviter en hiver

Durant le “petit âge glaciaire” (1550-1850), la traversée du col ne s’effectuait qu’après la fonte des neiges, en été.

Les voyageurs qui s’aventuraient en hiver (ou par tempête) étaient guidés par des poteaux de bois. Ceux-ci, implantés en 1833-34, sont encore visibles aujourd’hui !

Toutefois, même en été, il fallait traverser le glacier de la Grande Casse qui surplombait l’actuel lac des Vaches.

Col de la Vanoise © French Moments

Névé près du col de la Vanoise © French Moments

Les Anglais débarquent !

Mais les choses allaient changer au milieu du 19e siècle avec l’arrivée à Pralognan des pionniers de l’alpinisme. En 1860, l'anglais William Matthews, guidé par Etienne Favre (de Pralognan) et Michel Croz (de Chamonix) ont réalisé un exploit historique : l’escalade de la Grande Casse.

Pour faire face à cette nouvelle fréquentation, le Club Alpin Français entreprit la construction d’un refuge en 1878.

Chaque année, on estime à 30 000 le nombre de randonneurs qui suivent l’ancienne route du sel et du fromage pour atteindre le lac des Vaches et le col de la Vanoise.

Col de la Vanoise © French Moments

Randonneurs de retour du col de la Vanoise © French Moments

Itinéraire vers le col de la Vanoise

Il faut 3 heures pour atteindre le col de la Vanoise (alt. 2.517m).

L'excursion part du village de Pralognan-la-Vanoise à 1 420m.

Pralognan-la-Vanoise © French Moments

Pralognan-la-Vanoise © French Moments

Pour vous faciliter la tâche, je vous conseille de prendre le téléphérique du Mont Bochor (alt. 2 023 m). Si le téléphérique n'est pas en service, vous pouvez garer votre voiture au hameau des Fontanettes.

(Vous pouvez également prendre le télésiège des Barmettes s'il est en service ; il vous amènera aux portes du Parc national de la Vanoise).

Le parcours au col de la Vanoise

Le parcours au col

Le mont Bochor

Tout d'abord, prenez le téléphérique du Mont-Bochor.

Le téléphérique du mont Bochor © French Moments

Le téléphérique du mont Bochor © French Moments

Lorsqu'on arrive au sommet du mont Bochor (2 023 m), on découvre une vue plongeante sur le village, tandis que se profilent au-dessus de la vallée les sommets enneigés de la Vanoise.

Pralognan - Mont Bochor © French Moments

Le village vu du mont Bochor © French Moments

A la table d'orientation, on peut voir les trois sommets emblématiques de Pralognan : le Moriond, l'Aiguille de la Vanoise et la Grande Casse. En vous promenant dans la Vanoise, vous les apercevrez souvent au loin...

Pralognan - Mont Bochor © French Moments

Les trois montagnes emblématiques au-dessus de Pralognan : de droite à gauche - Moriond, Aiguille de la Vanoise et Grande Casse © French Moments

Pralognan - Mont Bochor © French Moments

La table d'orientation du mont Bochor © French Moments

Ensuite, la randonnées vers le col de la Vanoise suit une piste étroite jusqu'au refuge des Barmettes (2 057m). Dans les Alpes, ce type de chemin est appelé "chemin en balcon" car il borde une pente très raide. Attention au vertige !

Le chemin du Mont Bochor aux Barmettes © French Moments

Le chemin du Mont Bochor aux Barmettes © French Moments

Des Barmettes au lac des Vaches

Au chalet des Barmettes, le sentier étroit rejoint le chemin principal du village vers le col de la Vanoise qui, bien que raide à certains endroits, est plus large. Cela permet aux familles avec enfants de le parcourir plus facilement.

Le refuge des Barmettes © French Moments

Le refuge des Barmettes © French Moments

Le sentier traverse de vastes paysages alpins entrecoupés de quelques belles cascades. C'est ici que les marmottes sont le plus facilement observables.

Route du col de la Vanoise © French Moments

Les anciennes bergeries © French Moments

Les anciens chalets que l'on aperçoit sur la gauche du chemin servaient autrefois de bergeries.

Col de la Vanoise © French Moments

La route du sel en direction du col de la Vanoise © French Moments

Il est intéressant d'apprendre que ce chemin a été emprunté par des milliers de voyageurs à travers les âges... notamment par les marchands de sel et de beaufort en route vers l'Italie.

Près d'une belle cascade, une plaque usée par le temps indique l'entrée du Parc national de la Vanoise.

Le Parc National de la Vanoise © French Moments

L'entrée du parc national de la Vanoise © French Moments

Préserver la pelouse alpine

Des panneaux invitent les randonneurs à utiliser les sentiers balisés afin d'éviter l'érosion des sols.

Parc national de la Vanoise © French Moments

Attention à la pelouse ! © French Moments

Le lac des Vaches

Le lac des Vaches constitue la frontière entre l'herbe verte et les paysages rocheux.

L'intimidante montagne de la Grande Casse (3 855 m) semble plus proche que jamais.

Lac des Vaches © French Moments

Vue générale du lac des Vaches © French Moments

Le lac des Vaches est probablement le lac le plus curieux de la Vanoise. La traversée du lac qui peut être à sec lors d’étés particulièrement chauds et secs, se fait sur un gué en pierres. Pour ajouter au cachet du lieu, il arrive que parfois quelques vaches de race tarine, allongées sur l’herbe, tout en ruminant leur dernier repas, aient décidé de regarder passer les randonneurs.

Lac des Vaches (Vanoise) © French Moments

Vue du lac des Vaches en septembre © French Moments

Du lac des Vaches au col

Après le lac des Vaches, le sentier poursuit sa dernière ascension dans un décor lunaire fait de roches et de gravats.

Col de la Vanoise © French Moments

La traversée du paysage lunaire en route vers le col © French Moments

 Grande-Casse © French Moments

La Grande-Casse près du lac Long © French Moments

Le dernier lac, le lac Long, marque l'approche du col de la Vanoise (2 517m) avec une vue imprenable sur l'Aiguille de la Vanoise à droite.

Lac Long (Vanoise) © French Moments

Le lac Long à l'approche du col © French Moments

Ce lac naturel se trouve au pied de la Grande Casse, la plus haute montagne du département de la Savoie.

Lac long et Grande Casse © French Moments

Le lac long et Grande Casse © French Moments

Arrivée au Col de la Vanoise

Au col, il y a plus d'un siècle, un refuge a été construit pour le bien-être des randonneurs plus expérimentés. Il a été baptisé un temps du nom du président français Félix Faure qui y avait déjeuné en 1897.

Le refuge Félix Faure au col de la Vanoise © French Moments

Le refuge Félix Faure au col de la Vanoise © French Moments

D'impressionnants glaciers entourent le col. Cela pourrait expliquer la présence d'edelweiss (étoiles d'argent en français) dans la prairie à proximité du refuge. Ces fleurs sont visibles en juin-juillet. Celles que j'ai photographiées dataient de début septembre.

Edelweiss au col de la Vanoise © French Moments

Edelweiss au col de la Vanoise © French Moments

Les environs immédiats du col sont remarquables à visiter et sont au cœur même du parc national de la Vanoise.

On y trouve en effet de nombreux lacs de montagne aux eaux pures qui valent le détour : le lac des Assiettes, le lac Rond ou le lac du Col de la Vanoise.

Marmottes, bouquetins ou chamois sont facilement visibles car nous sommes sur leur territoire !

Marmotte au col de la Vanoise © French Moments

Marmotte au col de la Vanoise © French Moments

Le chemin de randonnée principal de l'ancienne "Route du Sel" continue vers Tignes avec des vues magnifiques sur la Grande Motte (3 653 m), la vallée de la Maurienne et plus loin l'Italie.

Col de la Vanoise © French Moments

Le sentier qui arrive de Termignon © French Moments


Un mot sur la Grande Casse

La Grande Casse est située entre les communes de Pralognan-la-Vanoise, Champagny-en-Vanoise et Termignon.

La montagne est reliée à la Grande Motte par une crête de 2 km de long qui constitue la ligne de partage des eaux entre la vallée de la Tarentaise (au nord) et la vallée de la Maurienne (au sud).

La Grande-Casse vue de la Grande Rochette © French Moments

La Grande-Casse vue de la Grande Rochette (domaine de La Plagne) © French Moments

Les premières ascensions

Le sommet de la Grande Casse a été atteint pour la première fois par William Mathews avec les guides Michel Croz (de Chamonix) et Etienne Favre (de Pralognan) le 8 août 1860.

L'arête qui relie la Grande Casse à la Grande Motte a été franchie pour la première fois en août 1942 par l'abbé Louis Pellicier (curé de Tignes), Michel Barrault et Jean Quelin.

La Grande Motte (à gauche), la Grande Casse (au centre) et le Grand Bec (à droite) © French Moments

La Grande Motte (à gauche), la Grande Casse (au centre) et le Grand Bec (à droite) © French Moments

Apercevoir la Grande Casse

Contrairement au Mont Blanc ou au Mont Pourri, la Grande-Casse n'est pas visible de la route. Pour jeter un coup d'œil à la montagne, vous devrez marcher jusqu'à des endroits élevés au-dessus des vallées (comme ici, le long du sentier qui mène au col de la Vanoise). Ou, si vous n'avez pas envie de faire un effort physique, vous pouvez vous rendre au Mont Bochor, à la Saulire ou à la Roche de Mio en téléphérique.

Grande Casse © French Moments

La Grande-Casse vue de la Saulire (Courchevel) © French Moments

Pourquoi le nom de Grande Casse ?

La Grande Casse doit son nom aux habitants de Termignon, village de la vallée de la Maurienne. En venant de Termignon, la face de la montagne est caractérisée par des éboulis massifs et dépourvus de végétation. On dirait que la montagne s'est brisée en deux... d'où son nom !

La Grande Casse a deux faces principales :

La face nord

Cette face de la montagne présente une partie rocheuse de 800 à 900 m d'altitude. Elle est reconnaissable par les ravins verticaux qui strient sa paroi rocheuse. La face Nord est la plus importante route glaciaire au sud du massif du Mont Blanc.

La face nord est visible depuis la vallée de Champagny-en-Vanoise, le domaine de La Plagne et les montagnes du Beaufortain.

Grande Casse, Col de la Chal, Les Arcs © French Moments

Vue de la face nord de la Grande Casse du col de la Chal, Les Arcs © French Moments

La face ouest

La face ouest est la plus élégante de la montagne. Elle est devenue célèbre pour sa vue de carte postale parfaite depuis Pralognan. Elle prend la forme d'un M avec ses deux sommets pointus reliés par des glaciers (Pointe de la Grande-Casse [3 855m] et Pointe Mathews [3 783m]).

Grande Casse © French Moments

Vue de la face ouest de la Grande Casse depuis le mont Bochor © French Moments


Sur le chemin du retour vers Pralognan

Sur le chemin du retour, il est possible d'emprunter un itinéraire alternatif qui descend sur le côté gauche de l'Aiguille de la Vanoise. Il rejoint le hameau des Fontanettes par le Cirque de l'Arcelin.

Hameau des Fontanettes (Pralognan)© French Moments

Chalet en pierre dans le hameau des Fontanettes © French Moments

Depuis les Fontanettes, il est possible de descendre à Pralognan-la-Vanoise par plusieurs chemins. L'un d'eux passe par la remarquable cascade connue localement sous le nom de "Cascade de la Fraîche".

La cascade de la Fraîche

Cascade de la Fraîche © French Moments

La cascade de la Fraîche © French Moments

Cascade de la Fraîche, Pralognan-la-Vanoise © French Moments

Aux abords de la cascade de la Fraîche © French Moments

A proximité, au Rocher de la Fraîche, se trouve une table d'orientation. Elle permet de comprendre le site de Pralognan.

Table d'orientation du Rocher de la Fraîche à Pralognan-la-Vanoise © French Moments

La table d'orientation du Rocher de la Fraîche à Pralognan-la-Vanoise © French Moments

La promenade se termine par la traversée du petit hameau des Bieux. Le centre de Pralognan n'est qu'à 5 minutes.

Les Bieux © French Moments

Les Bieux © French Moments

Un mot sur Pralognan-la-Vanoise

Pralognan-la-Vanoise est l'une des plus anciennes stations de la vallée de la Tarentaise. La commune abrite une population de 750 habitants.

Le village jouit d'une position enviable puisqu'il est l'une des portes d'entrée du magnifique Parc national de la Vanoise.
Vous atteindrez "Pralo" au bout d'une route assez longue et sinueuse depuis Moûtiers, via Brides-les-bains, Bozel et le Planay.

Pralognan-la-Vanoise © French Moments

Dans le centre du village de Pralognan © French Moments

Pralognan, qu'est-ce que ça veut dire ?

Pralognan est un dérivé de "pré éloigné". Il s'agit d'un site ancien où les bergers conduisaient leurs troupeaux à travers les verts pâturages qui couvraient autrefois le territoire du village, il y a bien longtemps.

Pralognan-la-Vanoise © French Moments

Les prés (éloignés) de Pralognan-la-Vanoise © French Moments

Une station d'hiver et d'été

Aujourd'hui, Pralognan-la-Vanoise est devenue une station caractéristique des Alpes françaises, un lieu de divertissement pour l'hiver comme pour l'été.

Cependant, nous avons découvert que Pralognan-la-Vanoise était en fait une station accessible, à quelques encablures de Courchevel ou de La Plagne.

C'est un endroit idéal pour séjourner en famille... À moins que vous ne préfériez skier sur le plus grand domaine skiable d'Europe dans la station voisine de Courchevel-Les 3 Vallées !

Pralognan-la-Vanoise © French Moments

Pralognan-la-Vanoise © French Moments

Une station sportive

La station est extrêmement attrayante et offre un accès piétonnier à de magnifiques vues sur la vallée grâce au téléphérique du mont Bochor. Les installations sportives sont nombreuses : mur d'escalade, patin à glace, curling, piscine avec toboggans aquatiques, centre de remise en forme, tennis, billards et bowling.

Souvenez-vous, c'est à Pralognan qu'eut lieu l'épreuve de curling lors des Jeux Olympiques d'Hiver à Albertville ! Souvenir de cet événement historique, la vasque olympique trône toujours à l'entrée du village.

Pralognan-la-Vanoise © French Moments

La vasque olympique de Pralognan-la-Vanoise. Autrefois près du complexe sportif, elle se dresse désormais à l'entrée du village © French Moments

Séjournez à Pralognan-la-Vanoise !

Vous recherchez un hébergement à proximité de Pralognan-la-Vanoise ? Cliquez ici pour une liste d'établissements hôteliers ou naviguez sur la carte ci-dessous :

Booking.com

Le Parc National de la Vanoise

Le parc national de la Vanoise, en Savoie, a été le premier de ce type à être créé en France en 1963.

Il possède une faune et une flore exceptionnelles (plus de 1 000 espèces différentes sont référencées).

La zone protégée comprend 28 villages, dont certains sont très pittoresques : Bonneval-sur-Arc, Aussois, Champagny-en-Vanoise et Pralognan-la-Vanoise.

Deux vallées alpines entourent le parc : la Tarentaise au nord et la Maurienne au sud.

Parc National de la Vanoise © French Moments

L'entrée du Parc National de la Vanoise © French Moments

La genèse du projet de création

L'idée de la création d'un parc national en Vanoise remonte à 1943 sous l'impulsion du Club Alpin Français, du Touring Club de France et des chasseurs.

Ces groupes exprimaient leur inquiétude face à la disparition progressive du bouquetin. Beaucoup ont hésité sur la création d'une telle aire protégée. Les raisons en sont diverses, tant politiques qu'économiques.

D'autres, bien que favorables à la création d'une telle zone, étaient réticents à l'idée que des parties de leur propre territoire soient incluses dans le parc.

Cela a conduit à la création de deux zones distinctes :

  • une zone centrale (avec une protection maximale) et
  • une zone périphérique dont l'objectif est d'entretenir les richesses naturelles, culturelles et économiques de la région.

Le Parc national de la Vanoise a été officiellement créé en 1963. Il est alors devenu le premier parc national de France.

Parc National de la Vanoise © French Moments

Les rangers du parc national (au lac des Vaches) © French Moments

Un jumelage avec le voisin italien

Sa partie orientale est limitrophe du Parc national italien du Grand Paradis. Les deux Parcs sont jumelés depuis 1972. Ils couvrent au total une superficie de 1 250 km2, ce qui représente la plus grande zone protégée d'Europe occidentale.

Les chiffres-clés du Parc national

  • Date de création : 6 juillet 1963
  • Altitude maximale : 3 855 m (Grande Casse)
  • Altitude la plus basse : 1 280 m
  • Nombre de sommets de plus de 3 000 m : 107
  • Superficie totale de la zone centrale : 528,39 km2
  • Nombre total de communes : 28
  • Longueur de la frontière avec le parc national du Grand Paradis : 14 kms
  • Superficie totale avec le parc italien jumelé : 1 250 km2 (la plus grande zone protégée d'Europe occidentale)
  • Longueur totale des sentiers de randonnée : 400 km
  • Une vingtaine de glaciers qui alimentent de nombreux cours d'eau puissants.
Vanoise © French Moments

Le lac des Vaches et la Grande Casse © French Moments

Pour en savoir plus sur le col de la Vanoise

  • La province historique et culturelle de la Savoie sur le blog
  • Les plus beaux villages de Savoie sur le blog
  • Les plus beaux châteaux de Savoie sur le blog
  • Le site officiel du Parc National de la Vanoise
  • Le site de l'office de tourisme de Pralognan-la-Vanoise
  • Trouvez un hébergement dans la région
Vanoise © French Moments

Les trois montagnes emblématiques de Pralognan : le Moriond, l'Aiguille de la Vanoise et la Grande Casse © French Moments

Le col de la Vanoise sur Pinterest

A épingler sur Pinterest pour ne pas oublier la randonnée au col de la Vanoise !

Col de la Vanoise Pinterest © French Moments

wallpaper-1019588
Quels cadeaux offrir à des voyageurs ?
wallpaper-1019588
Organisez votre séjour à Courchevel
wallpaper-1019588
Les Multipliants du Tonkin
wallpaper-1019588
Camping sauvage en Californie à Hope Valley