La pierre de Jaumont : la pierre d’or de Metz

Grise la ville de Metz ? Peuf… baliverne ! D’accord, j’admets que l’ensoleillement en Moselle n’est pas équivalent à celui de Colmar ou de Marseille. Mais de là à prêter à Metz un terme peu flatteur… Car si le soleil peut manquer à Metz, les atouts de la ville mosellane sont largement visibles à l’œil nu. Ne serait-ce pour la couleur des façades. Avez-vous entendu parler du soleil de Metz ? Il se réfère à la pierre de Jaumont, la pierre de construction caractéristique de la ville qui lui donne cet aspect si sympathique. Alors, suivez-moi dans l’exploration de la fameuse pierre d’or qui fait la beauté de la ville … et au passage, tordons le coup aux idées reçues !

La pierre de Jaumont, c’est quoi ?

D’après Wikipedia, la pierre de Jaumont est une pierre de calcaire oolithique (sphères de 1 mm de diamètre). C’est une pierre demi-tendre et de densité moyenne (2,5 à 2,7), permettant une taille relativement aisée.

Année 2020 - Cathédrale de Metz © French MomentsLa cathédrale de Metz © French Moments

Pourquoi le nom de Jaumont ?

Contrairement à la pierre d’Euville, celle de Jaumont ne porte pas le nom d’un village ou d’un lieu-dit.

Jaumont est en fait la contraction de « Jaune Mont » (Galbinus Mons en latin – la montagne jaune), appelation qui est naturellement dûe à la couleur jaune de la pierre.

La pierre de Jaumont est exploitée dans des carrières de Moselle distantes d’une quinzaine de kilomètres de Metz, au nord-ouest de la ville.

Il s’agit d’un gisement situé au-dessus d’anciennes mines de fer désaffectées qui s’étend sur environ 200 hectares d’un seul tenant. Ce sont les bancs des localités suivantes :

  • Malancourt-la-Montagne,
  • Montois-la-Montagne,
  • Moyeuvre-Grande,
  • Roncourt et
  • Saint-Privat-la-Montagne.

Pourquoi la pierre de Jaumont est-elle jaune ?

C’est l’oxyde de fer présent dans les mines qui donne à la pierre de Jaumont sa couleur « jaune d’or ». Le terme chromatique de la couleur est : « jaunâtre ocreux ».

Mes souvenirs d’enfance de Metz (années 1980) sont ceux de façades en pierre de jaumont noircies par le temps. Le portail de la cathédrale avec ses statues était d’un jaune-noir pas très attrayant. La place Saint-Louis n’était pas nom plus mise en valeur par les façades jaune-brun. J’ai appris bien plus tard que le noircissement de la pierre était dû à la pollution atmosphérique, apparue depuis le début du 20e siècle. Des campagnes de restauration et de ravalement entreprises depuis le début des années 1990 ont rendu à la pierre son éclat doré.

La place Saint-Louis au début des années 1980 © Pierre GuernierLa place Saint-Louis au début des années 1980 © Pierre Guernier

L’histoire de la pierre de Jaumont en Lorraine

On sait que les Gallo-Romains ont exploité les carrières de Jaumont au moins à partir du 2e siècle après Jésus-Christ. On a pour preuve les sarcophages et stèles funéraires découverts dans les chantiers archéologiques à Metz.

L’âge d’or de la pierre date des 13e et 14e siècles. On l’utilisa pour construire la cathédrale de Metz et de grandes églises de la région.

La pierre de Jaumont à Metz

La pierre de Jaumont est LA pierre emblématique de Metz. On la retrouve dans de très nombreux bâtiments, dont les monuments les plus célèbres de la ville :

La cathédrale Saint-Étienne de Metz

Une des plus belles cathédrales de France. Surnommée la « Lanterne du bon Dieu », elle comprend la plus grande surface de vitraux en France.

Place de Chambre Metz © French MomentsLa cathédrale de Metz vue de la place de Chambre © French Moments La façade occidentale © French MomentsLa façade occidentale © French Moments cathédrale Saint-Etienne de MetzLa façade de la cathédrale de Metz donnant sur la place d’Armes © French Moments Portail de la Vierge © French MomentsLes statues du Portail de la Vierge © French Moments Tour du Chapitre © French MomentsLe sommet de la Tour du Chapitre © French Moments

La place d’Armes

La place de la cathédrale se nomme la place d’Armes. Conçue au 18e siècle par l’architecte Jacques-François Blondel, elle est bordée de bâtiments néo-classiques en pierre de Jaumont :

  • l’hôtel de ville
  • l’hôtel du corps de garde, qui abrite aujourd’hui l’office de tourisme de Metz
  • l’hôtel du Parlement

Aux abords directs de la place d’Armes se dresse le marché couvert, destiné au 18e siècle à devenir le palais épiscopal.

Hôtel de Ville de Metz © French MomentsDrapeaux flottants sur l’Hôtel de Ville de Metz © French Moments Hôtel de Ville de Metz © French MomentsLa façade de l’Hôtel de Ville de Metz illuminée © French Moments Marché Couvert Metz © French MomentsLe Marché Couvert de Metz © French Moments

Le palais de Justice

Datant de 1777, il comprend trois imposants corps de bâtiment organisés en U.

Palais de Justice Metz © French MomentsLe palais de Justice de Metz © French Moments

La porte des Allemands

Ce châtelet médiéval enjambe la Seille sur la route d’Allemagne.

Porte des Allemands, Metz © French MomentsLa porte enjambant la Seille © French Moments Porte des AllemandsLa galerie voûtée © French Moments Porte des Allemands, Metz © French MomentsEntrée côté campagne © French Moments

L’opéra-théâtre de Metz

Situé place de la Comédie, est l’un des premiers théâtres construits en France (1752) et le plus ancien théâtre encore en activité.

Place de la Comédie Metz © French MomentsL’opéra-théâtre, place de la Comédie © French Moments Place de la Comédie Metz © French MomentsPlace de la Comédie © French Moments

La place Saint-Louis

La vieille place avec ses arcades remonte au moyen-âge.

Place Saint-Louis, Metz © French MomentsLa place Saint-Louis en 2018 © French Moments Place Saint-Louis Metz © French MomentsLes arcades de la place Saint-Louis © French Moments

Le palais du Gouverneur de Metz

Inauguré en 1905, il s’agit d’un palais de style néo-Renaissance rhénane édifié sous l’annexion allemande.

Metz, Palais du Gouverneur © French MomentsLe Palais du Gouverneur © French Moments Metz, Palais du Gouverneur © French MomentsLa façade principale magnifiquement ornée du Palais du Gouverneur © French Moments

Le temple de Garnison

L’église date de 1881 et était destinée aux soldats allemands de confession luthérienne basés à Metz. Le temple adoptait le même style (gothique rayonnant) et le même matériau (pierre de Jaumont) que la cathédrale Saint-Etienne. L’affront suprême fut le clocher, dont la flèche (97 m) dépasse d’un mètre celle de la cathédrale… L’église fut gravement endommagée pendant les bombardements de la Seconde guerre mondiale. Vouée à une destruction totale en 1952, seule la flèche fut conservée.

Metz © French MomentsLe temple de garnison de Metz © French Moments La flèche du temple de Garnison à Metz © French MomentsLa flèche du temple de Garnison à Metz © French Moments

La gare de Metz

Des éléments d’intérieur de la Gare de Metz sont en pierre de Jaumont. La gare dans son ensemble est construite en grès de Niderviller de couleur gris pâle.

Hall des Départs, Gare de Metz © French MomentsLe Hall des Départs © French Moments Chapiteaux sculptés de la Gare de Metz © French MomentsUn des chapiteaux sculptés de la gare de Metz © French Moments

Les ponts de Metz

La plupart des ponts qui enjambent la Moselle sont en pierre de Jaumont : Moyen-Pont, Grand pont des Morts, pont Saint-Marcel, etc.

Moyen Pont Metz © French MomentsLe Moyen Pont © French Moments Croisière en bateau solaire sur la Moselle à Metz © French MomentsLe pont Saint-Marcel à Metz © French Moments

Les églises de Metz

Notre-Dame, Saint-Martin, Sainte-Ségolène…

Eglise Saint-Martin © French momentsChevet de l’église Saint-Martin © French moments Façade de l'église Notre-Dame © French MomentsFaçade de l’église Notre-Dame © French Moments Croisière en bateau solaire sur la Moselle à Metz © French MomentsL’ancienne basilique Saint-Vincent © French Moments Sainte Ségolène Metz © French MomentsL’église Sainte-Ségolène © French Moments

Les bâtiments de la vieille-ville

De nombreux immeubles de la vieille ville sont recouverts d’un crépi beige ou brun. La pierre de Jaumont apparaît en contraste dans l’encadrement de couleur ocre-jaune des portes et fenêtres. Ce trait caractéristique se retrouve dans plusieurs communes du Pays messin et dans la région de Thionville.

Place Sainte-Croix Metz © French MomentsLa Place Sainte-Croix © French Moments Rue d'enfer Metz © French MomentsLa bucolique rue d’Enfer à Metz © French Moments Hôtel de Heu, rue de la Fontaine © French MomentsHôtel de Heu, rue de la Fontaine © French Moments Citadelle, Metz © French MomentsLe bâtiment historique de la Citadelle à Metz qui abrite le Sofitel © French Moments Croisière en bateau solaire sur la Moselle à Metz © French MomentsDétail des façades, Ile Chambière à Metz © French Moments Hotel de Saint-Livier © French MomentsLa tour de l’hôtel de Saint-Livier © French Moments

Il est intéressant de noter que le quartier impérial créé par les Allemands pendant l’annexion de la ville (1871 -1918) inclut d’autres matériaux de construction. Certains ne sont pas en continuité avec la pierre traditionnelle de Metz (celle de Jaumont) ; l’objectif recherché était de « germaniser » la ville lorraine. Ainsi sont apparus à Metz le grès rose des Vosges (Poste centrale) et le grès gris de Niderviller (gare ferroviaire).

Avenue Foch, Metz © French MomentsCôté pair de l’avenue Foch : les villas urbaines © French Moments Avenue Foch, Metz © French MomentsVilla Linden, 20 avenue Foch, Metz © French Moments Avenue Foch, Metz © French MomentsVilla Grégoire, 26 avenue Foch, Metz © French Moments

La pierre de Jaumont dans le Pays messin

Au delà de la ville, les maisons de la plupart des villages du Pays messin sont en pierre de Jaumont. Cela est visible lorsque vous prenez le train de Nancy à Metz. A partir d’Ars-sur-Moselle, la couleur des façades des localités traversées adoptent la pierre de soleil !

Pierre de Jaumont dans le village de Vaux dans le Pays messin. Photo Aimelaime [Public Domain via Wikimedia Commons]Le village de Vaux dans le Pays messin. Photo Aimelaime [Public Domain via Wikimedia Commons]

La pierre de Jaumont au-delà du pays messin

La « pierre de soleil » se retrouve dans plusieurs sites du nord de la Lorraine, ainsi que dans les régions et pays limitrophes. Quelques exemples :

Thionville

Les carrières de Jaumont étant situées entre Metz et Thionville, il n’est pas surprenant de découvrir plusieurs édifices en pierre de Jaumont dans la 2e ville de Moselle. Entre autres, on peut mentionner le beffroi de Thionville, la tour aux puces, le château de Volkrange, l’ancien hôtel des seigneurs de Créhange-Pittange, le pont écluse sud du couronné d’Yutz, la porte de Sarrelouis.

L'hôtel Créhange à Thionville. Photo : Aimelaime [Domaine Public]L’hôtel Créhange à Thionville. Photo : Aimelaime [Domaine Public]Le château de Volkrange à Thionville. Photo : Aimelaime [Domaine Public]Le château de Volkrange à Thionville. Photo : Aimelaime [Domaine Public]Le Beffroi de Thionville. Photo : Aimelaime [Domaine Public]Le Beffroi de Thionville. Photo : Aimelaime [Domaine Public]

Pont-écluse de Thionville. Photo Domaine PublicPont-écluse de Thionville. Photo Domaine Public

Le château de Malbrouck

Le château construit sur un éperon rocheux au 15e siècle domine la région de Manderen aux confins de la Lorraine. Le Conseil général de la Moselle l’a restauré dans les années 1990 pour en faire une des attractions phares du département.

Château de Malbrouck © Cornischong - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia CommonsChâteau de Malbrouck © Cornischong – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

La basilique d’Avioth

Surnommée “la cathédrale des champs”, la basilique Notre-Dame d’Avioth (14e siècle) est un ouvrage remarquable situé dans le village d’Avioth, dans l’ancien comté de Chiny. L’église est connue pour “La Recevresse”, un édifice de style gothique flamboyant unique au monde.

La basilique Notre-Dame d'Avioth et la Recevresse © Ketounette - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia CommonsLa basilique Notre-Dame d’Avioth et la Recevresse © Ketounette – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Les remparts Vauban

Les fortifications de Vauban à Longwy-Haut et Luxembourg-Ville sont également en pierre de Jaumont.

Les fortifications Vauban de Longwy et la Porte de France © Initsogan - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia CommonsLes fortifications Vauban de Longwy et la Porte de France © Initsogan – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia CommonsLuxembourg © Cayambe - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia CommonsLes fortifications Vauban de Luxembourg © Cayambe – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons 

Le château de Cons-la-Grandville

A quelques pas de Longwy, le château de Cons-la-Grandville représente à lui seul une synthèse architecturale de la période romane à la période classique. La pierre de Jaumont a été utilisée depuis la Renaissance. D’autres monuments du village sont également en pierre de Jaumont : l’église Saint-Hubert, le prieuré de bénédictins Saint-Michel et l’ancien haut fourneau.

Cons-la-Grandville © Targa54 (thierry caland) - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia CommonsLe château de Cons-la-Grandville © Targa54 (thierry caland) – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

La place Ducale à Charleville-Mézières

La magnifique place principale de Charleville-Mézières fut construite entre 1606 et 1624 par l’architecte Clément Métezeau, frère de l’architecte qui réalisa sa sœur parisienne, la place des Vosges.

Place ducale Charleville © Ad Meskens - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia CommonsLa Place ducale de Charleville © Ad Meskens – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia CommonsCharleville-Mézières Place Ducale © Dietmar Rabich - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia CommonsCharleville-Mézières Place Ducale © Dietmar Rabich – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia CommonsCharleville-Mézières Place Ducale © François GOGLINS - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia CommonsCharleville-Mézières : la Place Ducale © François GOGLINS – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons 

Lyon

Le numéro 3 de la rue Juiverie dans le Vieux-Lyon ressemble à s’y méprendre à une façade de Metz. La raison ? La pierre de Jaumont utilisée dans l’encadrement des portes et fenêtres.

Pierre de Jaumont à Lyon © French Moments3 rue Juiverie, Vieux-Lyon : encadrements de fenêtre en pierre de Jaumont © French Moments

Je soupçonne que d’autres encadrements de fenêtres du Vieux-Lyon sont aussi en pierre de Jaumont.

Ces encadrements de fenêtres du Vieux-Lyon sont-elles en pierre de Jaumont ? © French MomentsCes encadrements de fenêtres du Vieux-Lyon sont-elles en pierre de Jaumont ? © French Moments

La pierre de Jaumont à Nancy

Nancy a largement utilisé la pierre d’Euville dans la construction de son ensemble du 18e siècle classé à l’Unesco (place Stanislas, place d’Alliance, arc de triomphe, portes de ville). La pierre de Meuse se retrouve également dans les maisons Art Nouveau édifiées par l’Ecole de Nancy.

Mais alors, trouve-t-on des bâtiments en pierre de Jaumont à Nancy ?

Oui, et non des moindres !

La gare de Nancy, construite en 1856 par l’architecte Charles-François Chatelain.

Gare de Nancy © French MomentsGare de Nancy © French Moments

La Manufacture des tabacs de Nancy, construite sur les plans d’Eugène Rolland entre 1864 et 1870, juste à temps avant l’annexion des carrières des pierres de Jaumont par l’Allemagne !

L'ancienne manufacture des Tabacs à Nancy © French MomentsL’ancienne manufacture des Tabacs à Nancy © French Moments

La statue du duc Antoine nichée dans la magnifique porterie du Palais ducal est en pierre de Jaumont. Il s’agit d’une reproduction de Giorné Viard de 1851.

Statue du duc Antoine à Nancy © French MomentsLa statue équestre du duc Antoine au Palais ducal de Nancy © French Moments

Une pierre de prestige international

De nos jours, les carrières de Jaumont sont toujours en activité ! Chaque année, on y extrait plus de 2 millions de tonnes de calcaire pour produire des concassés calcaires et des fillers sidérurgiques. Quant à l’extraction de pierres de taille, elle se concentre sur des produits de prestige, rare et onéreux (plus chers que le marbre !)

Pinacles de la cathédrale © French MomentsPinacles de la cathédrale © French Moments

On emploie toujours la pierre de Jaumont pour la restauration de monuments mosellans et pour des chantiers haut de gamme et prestigieux.

Ainsi, on retrouve la « pierre de soleil » au Luxembourg, en Belgique, au Japon (façade de la boutique Louis Vuitton à Osaka), aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne (Laboratoire Sainsbury à Cambridge) et en Chine (Casino de Macao).

Pour en savoir plus

  • Découvrez la région historique et culturelle de la Lorraine
  • La Cathédrale Saint-Etienne de Metz tout en pierre de Jaumont !
  • Le grès des Vosges : pierre emblématique de Rhénanie
  • La pierre d’Euville : l’épopée d’un matériau lorrain
  • L’article Wikipédia sur la pierre de Jaumont
  • Le site officiel des carrières de Jaumont et du musée

wallpaper-1019588
Port Lagaden, petit port typique du golfe du Morbihan
wallpaper-1019588
Port Lagaden, petit port typique du golfe du Morbihan
wallpaper-1019588
Kutnà Hora
wallpaper-1019588
Vodlozero