Transformer son véhicule en van aménagé

Comment transformer sa voiture ou son fourgon en van aménagé ? L’idée de se lancer est très tentante ! Et ce concept d’aménagement de véhicule est très à la mode actuellement ! D’ailleurs, nous vous partagions il y a quelques jours cet article : 4 CONSEILS POUR L’ACHAT D’UN CAMPING-CAR OU VÉHICULE AMÉNAGÉ. Et si la prochaine étape était de transformer son véhicule en van aménagé soi-même, plutôt que de l’acheter déjà pré-équipé ? Voici dans cet article des conseils pour mener à bien ce projet !

Transformer son véhicule en van aménagé

Les questions pratiques avant de passer à l’action

  • Définir son budget. Cela va permettre de cibler au mieux le véhicule à acheter selon le montant de ses économies ou de son crédit. Il faut également prévoir entre 4.000 et 5.000 euros pour l’aménagement du véhicule en van, voire plus selon la qualité des matériaux choisis.
  • Trouver un lieu de stationnement du véhicule. Il est important de disposer d’une place de parking ou d’un garage qui permet de garer le véhicule à proximité de chez soi.
  • Déterminer son objectif avec ce van aménagé. Cela va permettre de définir au mieux l’aménagement à faire compte tenu de ses besoins. Est-ce un van adapté pour y dormir en voyage ? Faut-il également que l’utilitaire soit adapté pour se rendre sur son lieu de travail ?
  • Choisir son mode d’aménagement. Il est possible de faire un aménagement fixe, ce qui nécessite une homologation du fourgon en VASP. Sinon, la solution des aménagements amovibles est intéressante dans un cadre multi-usages. Avec par exemple une position jour pour déjeuner et une position lit pour la nuit. Enfin, le véhicule avec toit relevable ou toit surélevé est idéal pour gagner de l’espace, et ainsi pouvoir se tenir debout ou ajouter deux couchages supplémentaires.
  • S’assurer de ses capacités à aménager le véhicule. Réaliser ce type de transformation nécessite des compétences en menuiserie ainsi que beaucoup de temps. L’idéal est de bien se renseigner avant de démarrer le projet, et si besoin d’être entouré par des personnes compétentes ou qui ont déjà vécu cette expérience.
  • Créer un plan d’aménagement de son van. L’espace est limité, chaque centimètre doit être optimisé. L’espace cuisine ou salle d’eau par exemple peut être un véritable casse-tête, mais il est très important de tout anticiper.
  • Choisir une assurance adaptée à son van et à son projet. L’assurance est bien entendu obligatoire. Il faut savoir que les vans considérés comme des véhicules de loisirs peuvent bénéficier d’une assurance proposée par un groupe « classique ». Voici des conseils pour bien assurer son véhicule avec une assurance auto comme Groupama par exemple. Si le van est un VASP, ce qui signifie « Véhicules Automoteur Spécialisés », alors il faut souscrire une assurance spécialisée. Le contenu du fourgon est également couvert en cas de sinistre. Enfin, l’idéal est de sélectionner une assurance adaptée à son usage et au nombre de kilomètres prévus dans l’année.
  • Se renseigner en amont sur l’homologation de son véhicule, en vue du passage du contrôle technique.

Le choix du véhicule à aménager

Ce projet de création d’un van aménagé doit être mûrement réfléchi. La première étape est de définir quel type de véhicule est adapté pour la transformation en van afin d’y dormir en voyage. Il faut suffisamment de place, et donc sélectionner un fourgon utilitaire, un break ou encore un multispace. Bref, les véhicules compacts et les fourgons seront idéaux.

Voici une liste de véhicules qui peuvent être transformés en van aménagé :

  • Renault Trafic
  • Volkswagen T4 / T5 / T6
  • Opel Vivaro
  • Mercedes Vito
  • Ford Transit 
  • Citroën SpaceTourer ou Jumper
  • Peugeot Expert

Comment transformer son utilitaire en van aménagé ?

Transformer son véhicule en van aménagé

Préparer l’aménagement du fourgon

Mettre le véhicule à nu pour bien se rendre compte des proportions. Tracer au sol les différents éléments pour vérifier la faisabilité du projet.

Débuter l’aménagement du camping-car 

Créer des ouvertures pour pouvoir faire des aérations et obtenir un maximum de luminosité. Isoler et habiller les parois afin de se protéger contre le froid. Poser le plancher. Mettre en place l’habillage du véhicule.

Mettre en place l’électricité et le chauffage

S’occuper de l’installation électrique du fourgon aménagé, selon la liste des appareils prévus. Il est conseillé de passer par un professionnel, pour s’assurer de la sécurité du système mis en place.

Installer le système de chauffage adapté à ses besoins : chauffage d’appoint, diesel ou à gaz. Dans le dernier cas, s’équiper d’un détecteur pour éviter le surplus de monoxyde de carbone.

Meubler son van aménagé

Pour cela, il est possible d’acheter un kit ou de construire ses propres meubles. La seconde option sera celle privilégiée par les bricoleurs et amateurs de menuiserie.

Equiper son véhicule

Acheter un frigo, une glacière, un matelas sur mesure etc… Et c’est également le moment de gérer la décoration de son véhicule.

J’espère que ce guide sera utile à tous les voyageurs intéressées par ce thème : transformer son véhicule en van aménagé. Et vous, avez-vous déjà vécu l’expérience ? N’hésitez pas à partager vos conseils dans les commentaires.


wallpaper-1019588
La cathédrale de Spire : symbole impérial en Allemagne
wallpaper-1019588
Camping en famille : comment réussir ses vacances ?
wallpaper-1019588
Le fort des Capucins à Crozon
wallpaper-1019588
Les chaînes à neige sont-elles obligatoires ?
wallpaper-1019588
Top 5 des plus belles plages de Corse