Le rugby et les protéines landaises

Et voilà, nos vacances landaises sont déjà finies. On a passé du temps avec Papy et Mamie. On s'est baigné. On s'est empiffré de canard et de tourtières. On a visité des coins que je connaissais par cœur mais que mes enfants (et parfois Marichéri) découvraient...et on a aussi poussé jusqu'à un endroit dont j'ai toujours entendu parlé mais où je n'avais jamais mis les pieds: Notre-Dame-du-Rugby. Et oui, dans les Landes, on a une chapelle dédiée au rugby (et une autre pour la course landaise, mais j'en reparlerai). Wizzboy avait sorti son maillot pour l'occasion, ravi de bien montrer que chez les chti aussi, on joue au rugby.

Le rugby et les protéines landaises

La chapelle est charmante, au dessus de Grenade sur l'Adour. Il s'agit d'un ancien oratoire romain transformé au cours des siècles en église puis tombé dans l'oubli et la ruine jusqu'à ce qu'un abbé fan de rugby décide de la retaper dans les années 60, avec l'accord et des aides financières de la fédération française. Il y a un très joli point de vue sur la campagne environnante, mais ce n'est pas ce qui nous a émerveillé. Non, on est tombé en arrêt devant la collection de maillots de rugby à l'intérieur de la chapelle et dans le minuscule musée attenant. C'est impressionnant. Des maillots de tout âge et surtout de tout horizon, de la Côte d'Ivoire à l'URSS, en passant pas l'Azerbaïdjan. Des maillots de célébrités de Fabien Galthié à Jonah Lomu et d'inconnus, dont le fondateur landais et exilé du rugby club nordiste où joue Wizzboy qui était très déçu. Il pensait être le premier de son club à venir à Notre-Dame-du-Rugby. Wizzboy a bien montré sa contrariété. Tellement bien que le gardien du petit musée l'a remarqué. Il a fallu lui expliquer la tête renfrognée de Wizzboy. Et bien, au lieu de trouver mon gamin pénible, il a été charmé par son enthousiasme rugbystique.

Ce monsieur s'est même pris de passion pour nous. Il ne nous lâchait plus, tellement que PrincesseChipie m'a demandé discrètement si je le connaissais, pour qu'il nous parle autant. Non, non, c'est normal, il est juste landais et il a compris que moi aussi (j'ai fait exprès de reprendre mon accent partout où on passait pour bien montrer qu'on n'était pas des touristes, pas la peine de nous faire de longs discours explicatifs. Ça a raté à chaque fois). Wizzboy était ravi d'être le centre de l'attention, surtout de celle d'un spécialiste éclairé. On a été invité au prochain match du coin. Et au barbecue annuel, où viennent apparemment les plus grands joueurs du monde entier et de l'équipe de France réunis, sauf que là, avec la pandémie...mais on peut revenir l'année prochaine. Ahaha. Wizzboy est pour. Il a dû promettre de faire don à Notre-Dame-du-Rugby de son premier maillot quand il sera sélectionné en équipe de France. Sélection qui ne semble faire aucun doute ni pour lui, ni pour ce monsieur. C'est simple, il a donné la recette du succès rugbystique à Wizzboy, qui était tout ouïe: pour être fort, il suffit de manger beaucoup de protéines. Mais attention, pas n'importe quelles protéines, uniquement des protéines de foie gras de canard. Voilà. Un bon foie gras à tous les repas, et Wizzboy se prépare une carrière de champion du monde.

Wizzboy est rentré chez Papy et Mamie, extrêmement motivé et en réclamant du foie gras à tue-tête. Ça tombe bien, il y en avait. Le problème, c'est que donc on est rentré, et que ça va être nettement plus difficile de le gaver de protéines landaises spéciales rugby dans le Pas de Calais. Bon après, si c'est pour la grandeur du sport français...


wallpaper-1019588
La cathédrale de Spire : symbole impérial en Allemagne
wallpaper-1019588
Projet 52: à la campagne
wallpaper-1019588
Friday Feelings #336
wallpaper-1019588
Thursday Thunder: les travaux épisode 3
wallpaper-1019588
Champs de lavande en France – itinéraire et informations pratiques