Mardi tourisme : Vitoria Gasteiz

On repart loin du Pas de Calais cette semaine, puisqu'on va au Pays Basque espagnol grace aux photos de L'Ado. On part même dans la capitale de la région, au nom double, Vitoria pour les espagnols, Gasteiz pour les basques.

Mardi tourisme : Vitoria Gasteiz

Ce n'est pas la ville la plus connue de la région, bien qu'elle en soit la capitale administrative, du coup, elle évite un peu les touristes et c'est une bonne chose. Son centre historique, notamment le quartier médiéval connu pour sa forme en amande sont très sympathiques. Vitoria Gasteiz (je mets les deux noms, je ne veux me fâcher avec personne) est occupée depuis la préhistoire, mais c'est Leovigild (oui, j'en parle juste pour le plaisir de caser son nom), roi Wisigoth qui l'a fortifiée en 581 pour résister aux basques. Après diverses péripéties géopolitiques, Sanche VI (de Navarre cette fois) développe la ville en 1181. C'est à dire qu'il avait surtout dans l'idée de construire des remparts et des fortifications capables de résister de l'autre côté, contre les castillans et leurs velléités d'expansion mais j'ai dit que je ne me fâcherai avec personne, on va arrêter avec les références historiques.

Mardi tourisme : Vitoria GasteizMardi tourisme : Vitoria GasteizMardi tourisme : Vitoria GasteizMardi tourisme : Vitoria GasteizMardi tourisme : Vitoria Gasteiz

En même temps, ce n'est pas facile d'échapper à l'histoire dans cette ville. La cathédrale de Santa Maria date du XIV siècle, mais on trouve aussi des couvents, des églises gothiques, des anciens bâtiments administratifs, et je ne vais pas recommencer avec les histoires de basques et de pouvoir central et tout ça, ahaha. J'adore les basques, les castillans, et les hispano-basques qui sont tous des gens charmants et je ne vois pas pourquoi j'irai me mêler de leurs petits différents, voilà.

Mardi tourisme : Vitoria GasteizMardi tourisme : Vitoria GasteizMardi tourisme : Vitoria GasteizMardi tourisme : Vitoria GasteizMardi tourisme : Vitoria Gasteiz

L'Ado conseille de tout simplement se balader dans les rues, d'aller faire un tour au stade de l'équipe de foot locale (attention, il y a un piège, elle s'appelle deportivo Alavès du nom de la province basque d'Alava dont Vitoria Gasteiz était déjà la capitale avant d'être promue siège administratif de toute la région), d'admirer la Gare Art Deco, d'aller prendre une cerveza en terrasse place d'Espagne, et de ne pas faire le malin devant la colonne commémorant la défaite française de 1813 (pour une fois que tout le monde dans le coin s'est mis d'accord pour se battre contre un même ennemi extérieur , il a fallu que ça tombe sur les français! ils avaient même invité des touristes britanniquesà participer, je sens que je résume un peu...).

Mardi tourisme : Vitoria GasteizMardi tourisme : Vitoria GasteizMardi tourisme : Vitoria GasteizMardi tourisme : Vitoria GasteizMardi tourisme : Vitoria Gasteiz

Sinon Vitoria Gasteiz est aussi connue pour ses bonbons basques, les bien nommés vasquitos et sa tarte Gasteiz. L'Ado précise qu'il faut évidemment accompagner tout ça de Rioja. L'Ado est vraiment très culturel.

Mardi tourisme : Vitoria Gasteiz

Cet article, publié dans Tourisme, est tagué basque, cathedrale, Espagne, histoire, Navarre, pays basque. Ajoutez ce permalien à vos favoris.


wallpaper-1019588
La cathédrale de Spire : symbole impérial en Allemagne
wallpaper-1019588
Thursday thunder: je ne fais pas colo!
wallpaper-1019588
Que visiter à Cannes ? Le top 5 des incontournables
wallpaper-1019588
La sortie scolaire: l’interview
wallpaper-1019588
Ail des ours