Thursday thunder: Les maillots de bain

Ou plutôt les pubs pour maillots de bain qui commencent à m'envahir sur les RS, parce que c'est clair, en pleine pandémie, on n'a que ça à faire d'urgence. Pour partir en vacances au fond du jardin, je dois impérativement acheter un nouveau maillot de bain... Mais même en temps normal, ce genre de choses me hérisse.

Thursday thunder: Les maillots de bainSource

Deja, si on parle détente au bord de la mer, je préfère qu'on essaie de me vendre un livre qu'un nouveau maillot de bain et je ne reviendrai pas sur les pubs qui parlent de régime ou autres dictats physiques pour, je cite " être prête pour la plage " (j'ai déjà expliqué tout le bien que j'en pense ici). J'ai tendance soit à faire animatrice de colo avec tous les gamins, soit à mourir d'ennui sur une plage, alors franchement...mais bon, admettons que par le plus grand des hasards, je souhaite effectivement faire l'acquisition d'un nouveau maillot de bain (je rappelle que je vis en plein milieu du Pas de Calais, plus près des terrils que des dunes, j'en ai très peu l'usage). Et bien, je ne le choisirai pas pour sa capacité à plus ou moins maintenir mes bourrelets, à me donner une forme humaine en rentrant ce qui dépasse à coup d'armatures dignes d'un échafaudage, à mettre en valeur quoique ce soit ou à faire ressortir mon bronzage. Je m'en fous royalement. Sérieusement, les décérébrés du marketing, vous essayez de nous fourguer des maillots en les présentant avec des arguments qui me rappellent un corset orthopédique (à fleurs), ça vous parait vendeur? Pour être bien à la plage, si on y va, on a surtout besoin qu'on nous laisse tranquille.

Je ne sais pas encore si on partira en vacances cet été, si oui effectivement j'aurais besoin d'un maillot de bain, mais parce que c'est plus pratique pour se baigner qu'une robe longue à volants ou un déguisement de panda. La seule qualité indispensable à un maillot, c'est qu'il supporte l'eau (et que je rentre dedans). Voilà. C'est tout. Après, on peut effectivement vouloir se faire plaisir...j'ai investi pour la piscine il y a deux ans, dans un maillot pas du tout tendance, pas du tout amincissant (je n'ai aucune envie de me déguiser en saucisson boudiné pour aller me baigner) ou push up ou je ne sais pas quoi d'autre. Non. J'ai bêtement choisi un maillot qui me plait. Il va très bien avec celui que j'avais déjà, un rouge pompier à gros pois, version années cinquante. J'ai fais mieux, j'en ai donc pris un années vingt, avec la jupette intégrée (mais pratique pour nager quand même). J'en suis très contente, il m'amuse beaucoup. Je trouve bêtement qu'il remplit mieux son rôle, en me faisant sourire rien qu'à le sortir du placard, que tous les maillots que des publicitaires débiles essaient de me fourguer au nom de dictats esthétiques qui ne préoccupent qu'eux même et qui n'ont rien à voir avec la natation. Voilà.

Cet article, publié dans Les colères, est tagué ete, mer, mode, plage, prête pour la plage, publicite, rétro, regime, Vacances. Ajoutez ce permalien à vos favoris.


wallpaper-1019588
La cathédrale de Spire : symbole impérial en Allemagne
wallpaper-1019588
Thursday thunder: je ne fais pas colo!
wallpaper-1019588
Que visiter à Cannes ? Le top 5 des incontournables
wallpaper-1019588
La sortie scolaire: l’interview
wallpaper-1019588
Ail des ours