Saint George’s Day

La Saint George (sans le S français), c'est demain. C'est la fête non chômée de l'Angleterre, ce qui est une injustice flagrante puisque les irlandais, les gallois et les écossais ne travaillent pas pour les saints Patrick, David et Andrew respectivement. George, qui était turc, est ainsi célèbre tous les ans en Angleterre par tout un tas de gens que si il y mettait un orteil de nos jours avec son épée pointue et sa lance, réclameraient son expulsion. Bouh, un étranger même pas blond et armé...ahaha, enfin bref, la saint George, c'est quoi?

Saint George’s Day

Source
Déjà, le 23 avril, c'est aussi la date de naissance et de décès de Shakespeare, qui aimait bien les comptes ronds et qui du coup, fait de l'ombre à ce malheureux saint. George s'est contenté de mourir ce jour là. Ou un autre jour d'ailleurs, franchement, on n'en sait rien. C'était très mal documenté à l'époque, pas de reportage télévisé, de message Facebook, ni rien... En plus de s'amuser à étriper des dragons innocents et en papier mâché (ben si, c'est sur la photo. Que fait le RSPCA, la société de protection des animaux, c'est un scandale!) George est le patron de l'Angleterre depuis 1348. Il faut bien s'occuper après la mort, quand on est saint, c'est long quand même l'éternité. À partir de 1415, le 23 avril devient un jour férié, et la coutume veut qu'on organise des grands banquets et qu'on s'empiffre comme des petits fous. C'est une tradition charmante, malheureusement tombée en désuétude. Aujourd'hui, St George est plus connu comme patron des scouts et assimilés, c'est moins classe. D'ailleurs, les élèves qui font parti d'un groupe de scouts pour les garçons, ou de brownies et girls guides pour les filles (c'est une institution moderne et dynamique, on ne mélange pas, si jamais ces chères petites têtes blondes allaient penser à mal) peuvent venir en classe avec leurs uniformes plutôt que celui de l'école le 23 avril. C'est charmant, les garçons sont en vert sapin, probablement pour se camoufler dans la campagne pendant les feux de camps, et les filles en marron boueux et jaune poussin, c'est un pur régal pour les yeux. On se demande bien en quoi on a voulu les camoufler, les pauvres gosses. Mais je m'égare.

Apparement, la coutume voudrait que les anglais portent une rose rouge à la boutonnière, comme les irlandais avec un trèfle pour la St Patrick...je n'en ai jamais vu un seul le faire. Les pubs sont sensés mettre des drapeaux anglais (croix de St George rouge sur fond blanc) pour l'occasion, mais ils les sortent plutôt pour les matchs de foot. Il y a deux ou trois célébrations folkloriques à York et à Salisbury, mais franchement, c'est terne. Les anglais avaient aussi arrêté de fêter la St George après la création du Royaume-Uni, ça faisait désordre...enfin bref, George s'étiolait et puis paf, le brexit est arrivé et il est redevenu l'idole de hordes beuglantes de nazillons rassis qui n'ont strictement aucune idée qu'au nom de la pureté de l'Angleterre, ils célèbrent un turco-syrien. Ces sobres fachos analphabètes ne se rendent même pas compte de l'ironie.


wallpaper-1019588
Сomment se divertir pendant ses vacances au cœur du Canada ?
wallpaper-1019588
Сomment se divertir pendant ses vacances au cœur du Canada ?
wallpaper-1019588
La cathédrale de Spire : symbole impérial en Allemagne
wallpaper-1019588
La musique hongkongaise que j’aime
wallpaper-1019588
Projet 52: les animaux de la maison
wallpaper-1019588
En route pour de nouveaux voyages
wallpaper-1019588
15 mai – Women like us
wallpaper-1019588
14 mai – Ce rêve bleu…