Epinal : Balade-découverte dans la vieille-ville

Tweet

Combien de fois ai-je contourné Epinal par la RN57 entre Mulhouse et Nancy, sans m’y arrêter ? Un jour de printemps, j’ai remédié à ce manquement et je suis sorti de la voie express pour atteindre le centre-ville. Et là, surprise générale, j’ai découvert une charmante vieille-ville avec son lot d’églises, de fortifications, de belles demeures Renaissance et de folie… chinoise ! Célèbre pour ses images du 19e siècle, Epinal a en effet de quoi surprendre. Suivez-moi le temps d’une balade-découverte.

Se garer à Epinal

Avant d’arriver à Epinal, j’avais auparavant mené quelques recherches. Le GPS avait été programmé pour me conduire au parking “Crousse”. Il s’agit d’un parking gratuit, de 70 places, idéalement situé à l’est de la vieille-ville.

Parking Crousse, Epinal © French Moments

Parking Crousse, au pied de la colline du château © French Moments

Pour en savoir plus sur les parkings au centre-ville d’Epinal.

Epinal : Balade-découverte dans la vieille-ville

Bien sûr, vous pouvez venir en train, dans ce cas, la gare SNCF se trouve à l’ouest de la vieille-ville.


Balade dans la vieille-ville d’Epinal

Depuis le parking, j’ai traversé le petit rond-point et emprunté la rue d’Ambrail sur la gauche.

En face, je remarque cette jolie porte cochère :

Porte cochère, rue d'Ambrail © French Moments

Porte cochère, rue d’Ambrail © French Moments

Une plaque fixée sur la façade indique qu’il s’agit de l’hôtel Coliner de la Salle, construit pour la subdélégation d’Epinal (1740-1769). Napoléon y séjourna le 28 juillet 1798.

L’hôtel particulier fut édifié à l’emplacement de la porte d’Ambrail, détruite en 1728.

Les vestiges de l’enceinte médiévale

Au bout de quelques dizaines de mètres, j’ai aperçu une petite ruelle curieuse : l’impasse de la Mayolle.

Epinal L'impasse de la Mayolle © French Moments

L’impasse de la Mayolle © French Moments

Des plaques de rues indiquent une curiosité… tentons voir !

Epinal - impasse de la Mayolle

L’impasse de la Mayolle © French Moments

L’impasse mène aux vestiges des fortifications médiévales de la ville vosgienne, remarquablement mis à valeur.

L'impasse de la Mayolle © French Moments

Le passage au bout de l’impasse de la Mayolle © French Moments

Fortifications d'Epinal © French Moments

Les vestiges des remparts médiévaux © French Moments

Le Musée du Chapitre

Abrité dans une tour des fortifications médiévales, le petit musée du Chapitre relate l’histoire de la ville sur trois niveaux. A voir : la grande maquette qui reconstitue Epinal en 1626 avec ses fortifications et son puissant château.

Epinal - Vestiges des fortifications © French Moments

Vestiges des fortifications © French Moments

Le quartier et la rue du Chapitre

La rue Claude Gelée mène au petit quartier du Chapitre, situé à proximité de la basilique Saint-Maurice.

Epinal, la rue du Chapitre © French Moments

La rue du Chapitre © French Moments

Ce quartier était celui de la communauté des Dames d’Epinal, un Chapitre d’une vingtaine de chanoinesses issues de la noblesse lorraine. Placées sous l’autorité de la Mère Abbesse, elles ne prononçaient pas de vœux. Elles devaient néanmoins suivre certaines règles, dont celle d’assister aux messes quotidiennes.

Le Chapitre fut dissout à la Révolution française.

La rue du Chapitre est très pittoresque avec les façades colorées des maisons de chanoinesses des 17e et 18e siècles.

Epinal, la rue du Chapitre © French Moments

Zoom sur la rue du chapitre © French Moments

Epinal, la rue du Chapitre © French Moments

La rue du chapitre © French Moments

Chacune des maisons est identifiée par une plaque au nom de la dernière chanoinesse ainsi que le blason de sa famille.

Epinal, la rue du Chapitre © French Moments

Les plaques des dernières chanoinesses © French Moments

Epinal, la rue du Chapitre © French Moments

Les façades colorées de la rue du Chapitre © French Moments

La basilique Saint-Maurice

La silhouette atypique de la basilique Saint-Maurice d’Epinal laisse penser à juste titre qu’il s’agit d’une église fort ancienne. On peut le constater en en faisant le tour.

Epinal - Basilique Saint-Maurice © French Moments

Vue d’ensemble de la basilique Saint-Maurice © French Moments

En effet, l’église remonte au 11e siècle pour ses parties les plus anciennes, de style roman.

Au 13e siècle, on reconstruisit le chœur en style gothique et on créa un nouveau portail au nord de l’édifice pour les Spinaliens : le portail des Bourgeois.

La vue de l’église depuis la colline du château permet de constater l’inachèvement du sanctuaire, notamment au niveau du transept.

Ainsi, les différentes étapes de construction font de la basilique un édifice de transition entre roman et gothique, mêlant trois styles :

  • rhénan (la tour-beffroi)
  • bourguignon (la nef, début 13e siècle)
  • champenois (le portail et le chœur gothiques, fin 13e siècle)

Du 13e au 18e siècles, l’église était celle des Dames d’Epinal. Celles-ci entraient dans l’église par une porte du cloître aujourd’hui disparue : la porte des Dames.

Basilique Saint-Maurice © French Moments

La porte des Dames, autrefois réservée aux chanoinesses © French Moments

Même si elle en a l’allure, Saint-Maurice n’est pas d’une cathédrale puisque Epinal fait partie du diocèse de Saint-Dié. Le pape Pie XI la consacra basilique mineure le 20 février 1933.

La tour-beffroi

D’abord par la place Saint-Goëry avec la tour-porche (ou tour-beffroi). Pour plus de recul, longez la rue François Blaudez sur quelques mètres.

place Saint-Goëry, Epinal © French Moments

Place Saint-Goëry : la tour-porche © French Moments

La façade qui s’élève à l’est de la place présente une tour carrée haute d’une trentaine de mètres.

Sur la partie la plus massive (17 m de hauteur), on a construit au 11e siècle un beffroi en retrait de 1,50 mètre pour abriter les cloches. Celui-ci est couvert d’un toit en bâtière de grès des Vosges ajouté en 1933. Le petit clocheton est très récent : c’est un ajout de 1991.

En 1843, on perça la tour d’un portail néo-roman. Le tympan représente un Christ juge. Celui-ci aurait permis de lutter contre les problèmes d’humidité récurrents dans la nef.

Portail néo-roman, basilique Saint-Maurice © French Moments

Portail néo-roman, place Saint-Goëry © French Moments

Le chevet

Puis, la rue Thierry de Hamelant mène à la place de l’Âtre qui était en réfection lors de ma visite.

La place offre un joli point de vue sur l’élégant chevet gothique de l’église et ses chapelles rayonnantes.

Epinal, le chevet de la basilique © French moments

Le chevet de la basilique © French moments

Les tourelles rondes

De chaque côté du transept s’élève une tourelle qui date du 12e siècle. Elles abritent chacune un escalier qui permet d’accéder aux tribunes depuis le transept :

  • Celle du côté nord est la tour des Ladres.
Basilique Saint-Maurice © French Moments

La tour des Ladres (côte nord) du transept – Rue Jean-François Pellet © French Moments

  • Celle du côte sud est la tour du Saint-Esprit.
Basilique Saint-Maurice © French Moments

La tour du Saint-Esprit – rue Thierry de Hamelant © French Moments

Enfin, la rue Jean-François Pellet me conduit à l’entrée Nord de l’église : le portail des Bourgeois.

Le portail des Bourgeois

Le portail des bourgeois date du 14e siècle. Il permettait aux Spinaliens d’accéder dans l’église des Chanoinesses, celles-ci ayant leur entrée réservée par une autre porte, la Porte des Dames.

Portail des Bourgeois, Basilique Saint-Maurice © French Moments

Le portail des Bourgeois © French Moments

Cette situation perdura jusqu’au 19e siècle, lorsque fut percée une entrée supplémentaire dans la tour-beffroi.

Les Révolutionnaires ont gravement endommagé le portail pendant la Révolution (destruction du décor sculpté). Il reste malgré tout un chef d’œuvre d’art gothique dans la région des Vosges, avec sa croisée d’ogive et son archivolte à deux voussures.

Il se présente sous la forme d’un porche profond avec un tympan central et deux tympans latéraux.

Le trumeau entre les deux portes a conservé sa statue de la Vierge à l’Enfant, haute de 2,25 m, qui daterait du 13e siècle.

Statue de la Vierge à l’Enfant (13e s.) © French Moments

Statue de la Vierge à l’Enfant (13e s.) © French Moments

L’intérieur de la basilique

Contrairement à l’intérieur lumineux de l’église abbatiale de Remiremont, au sud d’Epinal, la basilique Saint-Maurice est assez sombre.

La nef de la basilique (vue vers le chœur) :

Nef de la basilique Saint-Maurice © French Moments

Nef de la basilique Saint-Maurice – vue vers le chœur © French Moments

La nef vue du chœur (on remarque au fond l’entrée percée dans la tour-beffroi (place Saint-Goëry) :

Nef de la basilique Saint-Maurice © French Moments

Nef de la basilique Saint-Maurice – vue du chœur © French Moments

La mise au tombeau

Dans le croisillon droit se trouve une superbe Mise au tombeau de style rhénan.

Mise au tombeau de la basilique Saint-Maurice © French Moments

Mise au tombeau de la basilique © French Moments

Ce groupe de pierre sculpté, datant de la fin du 15e siècle, a gardé quelques traces de polychromie. Il met en scène plusieurs personnages des Evangiles :

  • Le Christ est porté par Nicodème et Joseph d’Arimatie.
  • Au centre, la Vierge soutenue par l’apôtre Jean.
  • A sa gauche, Marie-Madeleine avec ses longs cheveux, tenant dans ses mains un vase de parfum.
  • Deux autres femmes assistent également à cette scène.
  • Au fond, un ange porte la croix, symbole de la mort du Christ.
La Vierge à l’Enfant (15e siècle)

A l’entrée de la chapelle du Saint-Sacrement, dans le bas-côté gauche, admirez la statue de la Vierge à l’Enfant datant du 15e siècle.

Basilique Saint-Maurice - Statue de la Vierge à l'Enfant (15e siècle) © French Moments

Statue de la Vierge à l’Enfant (15e siècle) © French Moments

La Vierge à la Rose d’Epinal

A l’autel de la Vierge, voyez la gracieuse statue de “la Vierge à la rose” du 14e siècle.

Basilique Saint-Maurice - Vierge à la rose (14e siècle) © French Moments

Vierge à la rose (14e siècle) © French Moments

L’autel des reliques

L’autel des reliques comprend trois châsses :

  • la grande châsse renferme le corps de Saint-Goëry, ancien évêque de Metz, mort à 7e siècle. Ces reliques, apportées par Thierry de Hameland, vers 980, lors de la création du monastère, étaient jugées miraculeuses pour le mal des ardents et attirèrent de nombreux pèlerins.
  • La châsse de droite contient des reliques de Saint-Maurice et de ses compagnons. Ceux-ci furent martyrisés au 3e siècle, où se trouve aujourd’hui l’abbaye de Saint-Maurice d’Agaune en Suisse.
  • La châsse de gauche abrite des ossements de Saint Auger, évêque de Toul au 7e siècle.
Basilique Saint-Maurice - Les trois châsses de l’autel des reliques © French Moments

Les trois châsses de l’autel des reliques © French Moments

Le tableau au-dessus de l’autel des reliques est du 18e siècle et représente Saint-Goëry entouré de Sainte Précie et Sainte Victorine peintes sous les traits de l’abbesse du Chapitre, Madame Anne-Elisabeth de Ludres (qui fit peindre le tableau) et de la doyenne, Madame Le Bascle d’Argenteuil.

Les vitraux

Avant de sortir, j’ai observé certains des vitraux de l’église. La plupart sont des réalisations de l’atelier Maréchal de Metz et datent des années 1840.

Vitraux de la basilique Saint-Maurice © French Moments

Vitraux de la basilique Saint-Maurice © French Moments

Basilique Saint-Maurice © French Moments

Verrières de la basilique Saint-Maurice © French Moments

La rue de la Basilique et la ruelle des morts

Une fois sorti de l’église, j’ai rejoint la place des Vosges par la rue de la Basilique.

Mais avant de m’y engager, je remarque un petit passage qui fait communiquer la porte des Bourgeois à la place Saint-Goëry.

Le passage menant à la place Saint-Goëry © French Moments

Le passage menant à la place Saint-Goëry © French Moments

Il portait auparavant le nom macabre de ruelle des morts.

L'ancienne ruelle des morts - Epinal © French Moments

L’ancienne ruelle des morts © French Moments

La rue de la Basilique et ses demeures Renaissance me conduisent vers la place des Vosges :

Epinal - Rue de la Basilique © French Moments

Rue de la Basilique © French Moments

La place des Vosges

La place des Vosges est la place la plus ancienne de la ville. Au moyen-âge, il s’agissait en fait de la place du marché, c’est-à-dire le centre économique de la cité.

Epinal - Place des Vosges © French Moments

La place des Vosges © French Moments

Epinal - Place des Vosges © French Moments

La place des Vosges © French Moments

Elle est très pittoresque avec ses maisons à arcades.

Epinal - Place des Vosges © French Moments

Les arcades de la place des Vosges © French Moments

Epinal - Place des Vosges © French Moments

Détail d’une arcade © French Moments

La place des Vosges de Paris à Epinal

Au-dessus d’une arcade de la place est fixée une plaque commémorative offerte par la Ville de Paris à la Ville d’Epinal. Il s’agit dune reproduction de la plaque apposée place des Vosges à Paris, en hommage au civisme des habitants du département.

Epinal - Place des Vosges © French Moments

Plaque commémorative de la place des Vosges © French Moments

Celle-ci contient la déclaration suivante :

Pour avoir été le premier des départements français pour le paiement des contributions et l’envoi de volontaires à l’appel de la Patrie en danger, l’Assemblée législative le 11 août 1792 et la Convention le 27 mars 1793 proclamèrent que le département des Vosges avait bien mérité de la Patrie.
Le 1er Consul Bonaparte décida de le donner en exemple à la Nation le 21 septembre 1800.
Toute la France saluait les Vosges au son du canon et cette place devenait la place des Vosges.

La maison du Bailli

L’édifice le plus remarquable de la place est la maison du Bailli.

Epinal - Place des Vosges © French Moments

La maison du Bailli © French Moments

André Geninet, riche papetier du grand moulin d’Epinal, l’édifia entre 1603 et 1605. De style Renaissance, elle est ornée d’une très belle loggia.

Remarquez entre les fenêtres à meneaux du premier étage le cartouche rectangulaire. Un angelot sculpté en bas-relief tient un blason avec les initiales du propriétaire : AG.

Epinal - Place des Vosges © French Moments

Cartouche, maison du Bailli © French Moments

On raconte que depuis l’étage de la maison, le bailli d’Epinal assistait autrefois aux pendaisons organisées sur la place publique.

La pharmacie Art Nouveau

Le bâtiment Art Nouveau qui abrite la pharmacie date de 1904.

Epinal - Place des Vosges © French Moments

La pharmacie Art Nouveau de la Place des Vosges © French Moments

Zoom sur les niveaux supérieurs du bâtiment, richement orné :

Epinal - Place des Vosges © French Moments

Détail du bâtiment Art Nouveau, Place des Vosges © French Moments

Les quais de la Moselle

Si vous souhaitez voir la Moselle, faites un petit crochet par la rue du 170e Régiment d’Infanterie. Le pont (du même nom) offre un joli point de vue sur les quais et les jets d’eaux de la Moselle.

La Moselle à Epinal © French Moments

La Moselle à Epinal © French Moments

La rive gauche est celle de la ville-neuve d’Epinal, où se trouvent commerces et entreprises de services.

Retour vers la vieille-ville. Les rues du Général Leclerc et Lormont me conduisent au pied de la colline du château. Admirez la pittoresque rue de la Maix et ses restaurants…

Epinal, rue de la Maix © French Moments

Rue de la Maix © French Moments

La colline du château

Lors de mes recherches, j’avais repéré un petit passage qui permettait de monter à la colline du château. Vous le trouverez rue de l’Abbé Friesenhauser, à droite d’un ancien lavoir : le chemin des Mulets.

L'ancien lavoir et le sentier des mulets - Epinal © French Moments

Le sentier des mulets et l’ancien lavoir © French Moments

Jusqu’au 17e siècle, les mulets empruntaient ce chemin en pente en transportant sur leur dos l’eau du lavoir dans des tonneaux.

L'ancien lavoir - Epinal © French Moments

L’ancien lavoir © French Moments

Le chemin des Mulets monte le coteau en serpentant. Au printemps, la retour de la végétation était un régal pour les yeux.

Le parc du château

Le parc du château occupe la colline gréseuse qui s’avance en éperon jusqu’au milieu de la vieille-ville. Il couvre une superficie de 26 ha, autour des ruines du château féodal.

Il a été aménagé en parc à l’anglaise de 1804 à 1827 dans lequel sont disséminés plusieurs fabriques du 19e siècle : une ferme, un pavillon d’accueil et une “Tour chinoise” (voir ci-dessous).

Colline du château - Epinal © French Moments

Une des fabriques du parc © French Moments

Colline du château - Epinal © French Moments

Le printemps est annoncé ! © French Moments

Colline du château - Epinal © French Moments

Couleurs florales au parc du château © French Moments

Le parc comprend un jardin médiéval, des vignes (qui évoquent le passé viticole d’Epinal !), des vergers en terrasse, des terrains de jeux pour enfants et un parc animalier.

De nombreux points de vue offrent un panorama sur la ville.

Colline du château - Epinal © French Moments

La colline du château et son panorama © French Moments

La basilique Saint-Maurice qui émerge des toits ocres de la vieille-ville d’Epinal, et la Moselle.

Colline du château - Epinal © French Moments

La basilique Saint-Maurice et les toits de la vieille-ville © French Moments

Le parc du Château est ouvert tous les jours et accessible gratuitement toute l’année.

Le château d’Epinal

Dominant la ville et la Moselle du haut de ses 387 m, le château d’Epinal date du 13e siècle. C’est l’évêque de Metz, Jacques de Lorraine (fils du duc de Lorraine, Ferry II) qui fortifia le site, ce qui lui permettait de surveiller la vallée de la Moselle.

Château d'Epinal © French Moments

Le château d’Epinal © French Moments

Puis, le château passa aux mains des ducs de Lorraine. Ceux-ci menèrent des travaux d’agrandissement et l’adaptèrent à l’artillerie au début du 16e siècle. Mais, en 1670, les troupes de Louis XIV le démantelèrent et ses ruines furent longtemps couvertes de végétation… jusqu’à ce que les Spinaliens se le réapproprièrent à partir des années 1980. Dans les années 1990, de grands travaux de restauration furent entrepris pour réhabiliter le château et son parc.

Château d'Epinal © French Moments

Un passage dans le château © French Moments

L’ensemble fortifié médiéval se compose d’une enceinte polygonale, d’une grande citerne et d’un puissant donjon.

Château d'Epinal © French Moments

Les ruines du château © French Moments

Je souhaite quitter le parc du château et redescendre en vieille-ville par l’accès “Entrée Tour chinoise”.

Tour chinoise d'Epinal © French Moments

L’accès à la Tour chinoise depuis le parc © French Moments

La Tour chinoise d’Epinal

Une fois arrivé en bas et à l’extérieur de la tour d’escalier de 80 marches, je me retourne pour découvrir… une tour en forme de pagode chinoise !

Tour chinoise d'Epinal © French Moments

La Tour chinoise © French Moments

C’est un certain Christophe Doublat, receveur général des Finances du département des Vosges, qui la commanda à Henri Joseph Hogard (1776-1837). L’arpenteur forestier, géomètre et dessinateur vosgien l’édifia entre 1805 et 1808 pour relier l’immeuble d’habitation et de bureaux du propriétaire au parc du château.

Je me retrouve sur le rond-point de la rue d’Ambrail, juste en face du parking. Cette flânerie d’une demi-journée à Epinal m’a littéralement conquis. Et j’ai hâte d’y revenir à un autre moment de l’année, à l’été ou à l’automne !


A découvrir dans les alentours

Quelques idées de découvertes et d’excursions à Epinal et dans les alentours…

La Cité de l’Image

Les ateliers de l’Imagerie d’Epinal s’ouvrent à vous. Découvrez les techniques de fabrication des fameuses images, avec démonstrations de machines (dont une machine à colorier de 1898).

En face se trouve le musée de l’Image qui présente l’histoire, les procédés de fabrication et les fonctions des images. Vous y observerez plus de 23 000 images et bois gravés provenant d’Epinal et d’autres villes en France et dans le monde.

Pour en savoir plus…

Remiremont

Remiremont - Place De Lattre de Tassigny © French Moments

Remiremont, la “Belle des Vosges” © French Moments

A moins de 30 km au sud d’Epinal se trouve la ville historique de Remiremont. On la surnomme la “Belle des Vosges” pour ses arcades fleuries, son église abbatiale au joli clocher à bulbe.

A découvrir sur le blog…

Mirecourt

A 30 km au nord-ouest, la petite ville de Mirecourt est le capitale française de la lutherie. Son petit centre historique abrite une église médiévale au clocher pointu et des halles de 1617.

Châtel-sur-Moselle

Chatel-sur-Moselle © M.Minderhoud - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Chatel-sur-Moselle © M.Minderhoud – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

A moins de 20 km au nord, Châtel-sur-Moselle a de quoi surprendre. Son château (aujourd’hui en ruines) était une des plus grandes forteresses médiévales d’Europe. Le site s’étendait sur cinq hectares, et le complexe défensif totalisait 22 tours et 1,4 km de remparts.

Fraispertuis City

Fraispertuis City © Freddo - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Fraispertuis City © Freddo – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

A 30 km au nord-est, voici un des meilleur parcs familiaux français et première destination touristique payante du département des Vosges.

Avec pour thème principal l’Ouest américain, Fraispertuis-City compte plus de 30 attractions, quatre restaurants et des boutiques.

En savoir plus sur le site officiel du parc…


Où séjourner à Epinal ?

Epinal est située au centre du département des Vosges, et constitue de ce fait une bonne base pour découvrir le massif du Vosges à l’est et la Vôge à l’ouest, avec les villes thermales de Vittel et Contrexéville. Vous trouverez plusieurs idées d’hébergement en cliquant ici. Ou bien, laissez-vous guider en navigant sur la carte ci-dessous :

Booking.com


Pour en savoir plus

Sites de référence

Une épingle pour Pinterest

Epinal, Pinterest © French Moments

Avez-vous visité Epinal ? Si oui, qu’est-ce qui vous a plu dans sa découverte ? Dites-moi tout ci-dessous 🙂


Tweet

wallpaper-1019588
Сomment se divertir pendant ses vacances au cœur du Canada ?
wallpaper-1019588
Сomment se divertir pendant ses vacances au cœur du Canada ?
wallpaper-1019588
La musique hongkongaise que j’aime
wallpaper-1019588
La cathédrale de Spire : symbole impérial en Allemagne
wallpaper-1019588
garçon 12 ans – Changement de comportement enfants
wallpaper-1019588
Aide aux enfant et caprice enfant
wallpaper-1019588
garçon 2 ans – éducation enfant solution
wallpaper-1019588
Changement de comportement enfants ou aide aux enfant – solution